Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 28 Février 2017

  •   Algérie Presse Service
  • mercredi 28 décembre 2016 18:48

La capacité de production annuelle de Sonatrach augmentera à plus de 205 millions de Tep en 2017

La capacité de production annuelle de Sonatrach "augmentera" de 200 millions de tonnes équivalent pétrole (Tep) actuellement à plus de 205 millions de Tep en 2017, a annoncé mercredi à Boumerdès le Pdg du groupe, Amine Maazouzi.

 

Sonatrach compte "augmenter sa capacité de production annuelle" tout en "respectant" les décisions de baisse de la production de pétrole comme convenu avec l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) sur la base de la plateforme de l'accord d'Alger, a précisé le Pdg de Sonatrach dans une déclaration à la presse en marge de l'inauguration d'un centre médico-social du groupe dans la wilaya.

L'amélioration des capacités et des moyens techniques de l'entreprise permettra de revenir aux niveaux de production en Tep d'il y a 6 ou 7 ans, a souligné le responsable. Concernant la baisse des niveaux de production de pétrole, M. Maazouzi a affirmé que Sonatrach était tenue de respecter les décisions et l'accord de l'OPEP signé récemment à Alger, ajoutant que l'entreprise "mettra en œuvre la réduction de la production de pétrole de 50.000 barils/jour" à partir de janvier 2017, tel que convenu au sein de l'OPEP.

Exportation de gaz: Sonatrach se fixe l'objectif de 55 milliards de m3 par an

Le Pdg de Sonatrach, Amine Maazouzi, a indiqué mercredi à Boumerdès que le groupe "a augmenté ses capacités de production de gaz naturel " et qu'il projetait d'exporter 55 milliards m3 de gaz par an.  Sonatrach vise à répondre aux besoins nationaux internes en gaz naturel qui ne cessent d'augmenter, a affirmé le Pdg de Sonatrach dans une déclaration à la presse en marge de l'inauguration d'un centre médico-social et d'un centre familial du groupe dans la wilaya. A cet égard, le responsable a précisé que Sonatrach avait repris sa position commerciale en terme d'exportation de gaz naturel et d'investissement dans la pétrochimie et la transformation.

A ce propos, le Pdg a annoncé que les projets d'investissement lancés dernièrement par Sonatrach dans le cadre du partenariat ou d'autres qui seront lancés prochainement avec nombre de partenaires étrangers dans le domaine de la transformation et de la pétrochimie permettront de créer un nombre important d'emplois" directs et indirects. "Il n'est pas possible de déterminer le nombre global des emplois qui seront créés dans ce cadre, mais on peut dire qu'il est très important par rapport aux besoins prévus et aux programmes inscrits.


Évaluer cet élément
(2 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

Le paiement électronique est en cours de lancement en Algérie depuis octobre dernier.

Vidéos

Le CPP sort du piège Bengana par « la bronchite aigue » et les achats d’armes Algérie-Maroc

Vidéos

Avec la BDL et la BADR nous développerons la bancassurance en Algérie" (DG d'Amana)

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie- L’ANSEJ ne poursuit pas les jeunes entrepreneurs en difficultés mais les "fraudeurs" (Mourad Zemali)

    L’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (ANSEJ) distingue entre les bénéficiaires d’aide à la création d’entreprise ayant des difficultés financières et les fraudeurs qui se sont livrés à des pratiques frauduleuses contraires «au pacte qui les lie à l’Ansej ».

Maroc: Benkirane n'en veut pas mais l'USFP veut une place dans le prochain gouvernement

  Les ''socialistes'' marocains ne veulent plus faire de l'opposition. Ils entendent être au prochain gouvernement que n'arrive pas à former depuis cinq mois Abdelilah Benkirane, chef du parti (islamiste modéré) du PJD, vainqueur des législatives d'octobre 2016.

Algérie - L'emprunt national "hallal" sans intérêt arrivera au printemps

    Après l'emprunt national "ordinaire" aux résultats mitigés réalisé en 2016, le gouvernement algérien pense à un emprunt national sans intérêt, "hallal" qui pourrait être lancé au printemps. L'argent de l'informel sera-t-il plus sensible à une offre "conforme à la charia?".