Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 20 Février 2018

  •   Ahmed Bounour
  • mercredi 25 octobre 2017 08:19

« L’Algérie n’abandonnera pas le projet des 4000 Mw en énergie solaire » (responsable)

Des experts jugeant ce projet trop grand, ont proposé de le fragmenter en une multitude de petits chantiers.

 

L’Algérie n’abandonnera pas le projet visant à produire 4000 Mw d’électricité en énergie solaire, a indiqué un responsable au sujet de ce projet  adopté par le gouvernement précédent et dont l’appel d’offres international devait être lancé en janvier dernier.

C’est le directeur de la stratégie au niveau du groupe Sonelgaz,  RabahTouileb qui a bordé la question, hier, lors de la réunion, à Alger, de l'Association des opérateurs du réseau de transport méditerranéen pour l'électricité et l'exploitation des réseaux de transport de haute tension (Med-TSO).

"La décision de développement des énergies renouvelables en Algérie est lancée et qu'il n'y aura pas de recul sur ce projet", a déclaré le responsable au sujet de ce projet mais, plus généralement, concernant le Programme national de développement des énergies renouvelables adopté, dans sa nouvelle version, il y a deux ans.

Le projet de production de 4000 Mw d’électricité en énergie solaire, première étape importante dans la concrétisation du programme national de développement des énergies renouvelables, a été considéré comme le plus grand chantier de ce genre au niveau mondial. L’appel d’offres le concernant devait être lancé en janvier, puis en mars derniers. Depuis mars, toutefois, les pouvoirs publics ont très peu parlé de ce sujet.

Le projet devait inclure non seulement la production d’énergie solaire mais également des composants industriels propres à cette nouvelle activité. Ce « mélange de genres » a d’ailleurs été copieusement critiqué par des économistes et autres spécialistes du secteur énergétique. Ils ont également émis des réserves au sujet de la possibilité de réaliser un projet aussi vaste, suggérant plutôt de le fragmenter en une multitude de chantiers de petites tailles.

 

 

 


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



2 Commentaires

  • L objectif du gouvernement algérien c est de copier et surpasser le Maroc dont les grands projets que le Maroc concrétise tel la plus grande mosquée, le port Tanger med, le TGV, usine Renault nissan, la centrale solaire ouarzazate... Pauvre boutef...

    Rapporter Byam jeudi 26 octobre 2017 13:12
  • Sincérement je ne comprends plus rien à ce qui se passe à Sonelgaz. Je pensais naivement que M. Touileb Rabah est en retraite (congé) mais voilà qu'il revient dans des déclarations qui engage Sonelgaz. L'équipe au Nabab Bouterfa ne sait plus ou donner de la tête. C'est triste de voir comment finissent les opportunistes et leurs alliés. Celui qui a dirigé Sonelgaz de main de fer depuis 2004 à 2016 au profit exclusif de ses copains, celui qui s'est fait éjecté du poste ministériel en moins d'une année pour incompétence notoire, voit des troupes totalement dispersées et affolées en champ de bataille. Faudra certainement un jour s'obliger à faire le bilan de Bouterfa pour savourer son incompétence, son laisser aller , son inertie et dévoilé aussi ses copains tapis dans le'ombre , ne foutant rien entrai de tirer les ficelles et de se...sucrer

    Rapporter taratata mercredi 25 octobre 2017 11:59
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

"Les médecins résidents demandent l’abrogation du caractère obligatoire du service civil et non sa suppression" (Yassine Balhi)

Sondage

Vidéos

Benflis ou pas Benflis ? Les Algériens très fans des pages religieuses FB étrangères.

A ne pas manquer

Prev Next

"Il faut poursuivre les réformes engagées au début des années 2000"-Temmar (Audio)

Le professeur Hamid Temmar a été ministre des participations et de la coordination des réformes, ministre du Commerce,  ministre de l’Industrie et conseiller du président de la République pour les affaires économiques.

Algérie : La douane dévoile une opération d’importation frauduleuse de 3,4 millions de dollars

Le croisement des données bancaires et celles du Système d'information et de gestion automatisée de dédouanement (SIGAD) a permis de mettre au jour cette opération.

Algérie-UGTA: 32 fédérations expriment leur soutien à Sidi Said

Tayeb Hmarnia avait été démis de ses fonctions de responsable de l’UGTA dans la wilaya d’Annaba après avoir dénoncé le soutien d’Abdelmadjid Sidi Saïd au président du FCE Ali Haddad.