Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 18 Octobre 2017

  •   Ahmed Gasmia
  • mardi 8 août 2017 14:23

Algérie-Électricité : "Dépenser de l’argent pour gérer le pic de l’été, c’est du gaspillage" (Mourad Preure)

 Sonelgaz ne doit en aucun cas dépenser de l’argent dans le seul but de faire face au pic de consommation énergétique estivale. C’est du «gaspillage » estime Mourad Preure, économiste, spécialiste dans le domaine de l’énergie.

 

 « Mettre en place de nouvelles infrastructures uniquement pour gérer le pic de l’été serait du gaspillage » souligne-t-il en relevant que ce serait un investissement  « coûteux » qui peut être  amorti qu’à long terme alors que le pic de consommation estivale « ne survient que pendant une période donnée de l’année».

En revanche, il appelle à une action de sensibilisation intense de par la Sonelgaz pour encourager les gens à produire eux-mêmes, à partir du solaire, une partie de l’énergie qu’ils consomment. Des actions doivent être menées pour amener les particuliers à faire de leurs habitations «des maisons à énergie positive » en installant notamment des panneaux photovoltaïques au-dessus de leurs toits.

 «La transition énergétique doit être le résultats d’un mouvement citoyen et non d’une action politique », assure M. Preure. L’État pourrait éventuellement intervenir à travers des allègements fiscaux relatifs aux équipements susceptibles d’être employés par les particuliers.

 Pour rappel, le sud du pays, soit environ 86% du territoire, est exposé à 3500 heures d’ensoleillement par an contre 2650 heures pour le nord.  « Un potentiel qu’il faudrait exploiter au mieux », insiste-t-il.

 Mourad Preuve relève par ailleurs que le « pic de l’été » est, dû  en partie à l’abandon des maisons construites avec des matériaux de construction traditionnels qui, au final, s’avèrent beaucoup moins voraces en énergie que les maisons en bétons.

 « Aujourd’hui, des laboratoires internationaux travaillent sur des maisons à fort coefficient d’isolation thermique similaires à celles que nos aïeuls construisaient », constate-t-il.

 


Évaluer cet élément
(2 Votes)

Laissez un commentaire



3 Commentaires

  • L'invité de Radio M a tout a fait raison. De nombreux équipementiers étrangers tiennent avec raison le langage suivant: "Le principe des kits photovoltaïques pour l'autoconsommation consiste à produire de l'électricité grâce à l'énergie solaire et de l'injecter immédiatement dans le réseau de l' habitation..

    DES SOLUTIONS TECHNIQUES EXISTANT A L'ETRANGER
    "Vous consommez en priorité ce que vous produisez et n'aurez donc plus qu’à payer la différence avec votre fournisseur d'énergie".

    La consommation des appareils (climatiseur, réfrigérateur, machine à laver... et de tous les équipements restant en veille) est ainsi assurée par le kit solaire. Par conséquent, il n'y a plus augmentation des factures.
    Et ces équipementiers de conclure: "Avec nos kits solaires en autoconsommation à monter soi-même, vous économisez votre énergie et faîtes baisser vos factures d'électricité."

    DISPONIBILITE EN ALGERIE
    La question qui est posée est celle de la disponibilité de ces kits solaires en Algérie. Le fait de ne pas nécessité de disposer de batteries adaptées au solaire réduit les coûts. Cependant, panneaux photovoltaïques et onduleurs ont un coût. Exemple en France: un kit prêt à poser avec 2 panneaux 250W poly, micro onduleur 500W, boitier AC revient à 929,00 €. Quel serait le prix localement? Que proposent les équipementiers locaux.

    ISOLER LE TOIT ET LES MURS
    Si pour l'avenir, il est primordial de concevoir des habitations avec des matériaux réduisant l'effet de la chaleur, il faut savoir qu'il est possible d'isoler contre la chaleur les habitations en béton. Cette isolation peut se faire de l'intérieur ou de l'extérieur. En extérieur, cela se fait par pose de panneaux isolants fixés à l'aide de tiges filetées sur la façade. Ces panneaux isolants sont ensuite recouverts de crépi.

    DE NOMBREUX ISOLANTS THERMIQUES
    Les isolants permettant de lutter contre la chaleur disposent d'une faible conductivité thermique. L'organisme "lenergietoutcompris" donne comme exemple:
    -matériaux synthétiques comme par exemple le polystyrène, le polyester, le polyuréthane.
    -fibres naturelles, minérales, végétales ou animales telles que la laine de roche, de bois, de verre, de chanvre ou la laine de mouton ;
    - isolants minces conseillés pour les petits volumes pouvant être réfléchissants ou thermo-réflecteurs ;
    -cellulose ou le liège ;
    -isolants minéraux comme l’argile expansée ou le verre cellulaire.

    POUR UNE POLITIQUE DE SUBVENTION ADAPTEE
    Si c'est aux entrepreneurs et aux associations à sensibiliser et à proposer des solutions techniques, les pouvoirs publics peuvent développer une politique de subventions. Il serait possible d'imaginer un soutien au matériel d'isolation ou des ristournes fiscales. En parallèle, le recouvrement des factures d'électricité doit être poursuivie avec fermeté et discernement de même qu'une progressive "vérité des prix".
    Djamel BELAID.

    Rapporter Djamel BELAID mercredi 9 août 2017 09:09
  • Il aurait été approprié que ces experts tiennent ce langage il y a quelques années déjà, car à cette époque là la position officielle exprimée par le premier responsable de l'énergie était que "le photo voltaique coûte trop cher". Comment expliquer alors que l'Inde, pourtant pays à population relativement pauvre ait songé très tôt à équiper les maisons rurales avec des panneaux solaires et des systèmes de batterie rudimentaires que les villageois apprenaient à monter tout seuls? Le mérite de cet économiste est d'avoir attiré l'attention des pouvoirs publiques sur la nécessité de fabriquer les futures stations solaires en Algérie. A l'inverse d'autres qui disent que "çà reviendrait trop cher", oubliant que ces coûts vont encore baisser avec le temps au fur et à mesure du développement des technologies et que le sable ou encore les diatomites algériennes sont d'excellents matériaux pour la fabrication du verre des panneaux

    Rapporter Kahoui mercredi 9 août 2017 09:02
  • L'expert ne dit pas ce que Sonelgaz doit faire un jour comme aujourd'hui ou il fait 40C sur toute l'Algérie. Couper le jus à Alger ou Biskra ? Par contre l'idée de ne plus construire des bâtiments en béton et briques mais en "toub" est intéressante et l'Opgi doit y réfléchir.

    Rapporter Bouloulou mardi 8 août 2017 17:51
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Sonatrach a du retard à rattraper-Mourad Preure

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Vidéos

L’image "négative" de l’entreprise au sein de l’opinion publique fait mal à l’Algérie-Taïeb Hafsi

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: 12 millions de tonnes de produits sidérurgiques par an à l'horizon 2020

L'industrie nationale de la sidérurgie est dominée par quatre  principaux producteurs. Il s’agit des groupes public Imetal , le groupe turc Tosyali  ainsi que deux entreprises privées algériennes Lamino Attia  et SPA Maghreb tubes.

Le FMI récolte 450 milliards de dollars pour maintenir sa capacité de prêt

Les emprunts bilatéraux constituent la troisième ligne de défense importante du FMI après les quotes-parts et les nouveaux accords d’emprunt.

Algérie : Le ralentissement du marché de l’automobile relance l’industrie des deux roues

Le constructeur public de cycles et motocycles CYCMA Guelma compte de, son côté, saisir cette opportunité pour revenir sur le marché algérien après une période d’arrêt.