Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 18 Janvier 2018

  •   APS
  • lundi 19 septembre 2016 10:58

Algérie : Pas d'augmentation des tarifs d'électricité et de gaz (Pdg)

Le président directeur général du groupe de distribution d'électricité et de gaz Sonelgaz, Mustapha Guitouni a rassuré les clients qu'aucune augmentation des tarifs de consommation de l'électricité et du gaz n'était programmée pour l'année en cours.

 

Il n' y aura pas d'augmentation des tarifs d'électricité et du gaz, a déclaré M. Guitouni à l'APS en marge d'une rencontre avec les cadres de Sonelgaz à Alger précisant que l'entreprise a adopté des mesures rigoureuses pour le recouvrement de ses redevances auprès des administrations  et les entreprises atteignant plus de 60 milliards de DA à l'échelle nationale et plus de 10 milliards de DA au niveau de la wilaya d'Alger.

Le non paiement par les clients de leur dettes envers Sonelgaz entrave la réalisation des projets et des investissements du groupe a-t-il soutenu affirmant avoir donné des instructions aux directeurs centraux et aux gérants d'agences commerciales à l'effet de s'employer pour le recouvrement des créances selon un calendrier bien déterminé.

Le premier responsable de Sonelgaz a indiqué que le ministère de l'Intérieur et les Wali adresseront des mises en demeures aux autorités locales (communes) pour les amener à s'acquitter de leurs dettes et à payer leurs grosses factures.

En marge de l'inauguration du salon de la maintenance des système de téléconduite et d'un centre d'appel pour la prise en charge des doléances des citoyens sur le numéro 3000, M. Guitouni a fait savoir que l'entreprise misait sur la formation de jeunes cadres en tirant avantage des diplômés des universités algériennes. Il a indiqué que 550 cadres ont été recrutés à cet égard pour éviter le recours aux entreprises étrangères pour la gestion du secteur.

Atteindre les normes internationales et garantir des prestations de qualité

Le responsable a expliqué que ces mesures ont été adoptées pour atteindre les normes internationales et garantir des prestation de qualités aux clients du groupe annonçant que la réalisation d'un bon nombre de  projets se poursuivait notamment pour ce qui est de la rénovation du réseau d'électricité et du gaz, le paiement électronique et la numérisation des compteurs.

Le directeur général de la SDA a présenté le bilan de l'activité du premier semestre 2016 indiquant que 65% des redevances de la société au niveau de la wilaya d'Alger étaient détenues par les entreprises publiques et les administrations.

il a fait état de défaut de paiement des abonnés et des entreprises s'élevant à 55% et causant un sérieux déficit budgétaire à la SDA.

Pour la capitale, la société compte plus de 900.000 abonnés et 2830 agents. Son chiffre d'affaire pour 2016 a atteint 9.631 millions de DA, a-t-il ajouté.

Le Pdg de Sonelgaz a procédé à l'installation du nouveau directeur général de l'agence de distribution de Bologhine, Latreche Abdelhaq  et de M. Alili Ismail à la tête de la direction de distribution de Gue de Constantine. Ila également visité la station de production d'électricité du Hamma et inauguré une centrale électrique haute tension à Douéra destinée à renforcer le réseau d'alimentation en électricité et gaz de la partie ouest de la capitale.

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



1 Commentaire

  • Correction: Il n'y aura pas d'augmentation des prix de l'électricité et du gaz LES 3 PROCHAINS MOIS...

    Le 4 eme c'est déjà moins sûr avec les surprises qui sont entrain d'être concoctés avec la LF 2017...

    Rapporter Truc lundi 19 septembre 2016 12:20
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP 10.01.18 "l'Alternance aux présidentielles de 2019 n'est pas impossible:en voilà les conditions"

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

Abderezak Dourari professeur des langues. "Le pouvoir algerianise son cosmos identitaire, tant mieux

A ne pas manquer

Prev Next

Le FMI dément vouloir imposer l’austérité à la Tunisie

Les déclarations qui se veulent rassurantes de son porte-parole aujourd’hui surviennent après les récentes protestations déclenchées par des mesures de la loi de finances 2018 ayant entraîné une hausse des prix du gasoil, des automobiles et des services de téléphonie et d'accès à internet.

De nouveaux investissements pour le secteur automobile tunisien (document OBG)

  Assembler les véhicules sur place permet aussi aux constructeurs de  contourner les quotas d’importation controversés actuellement en vigueur. Si la Tunisie a soi-disant libéralisé son régime légal des importations, la réalité est quelque peu différente, et les concessionnaires ne sont autorisés à écouler qu’un quart de leurs quotas à chaque trimestre.

Maroc - En 2017, pour la deuxième année consécutive, le déficit commercial s’est creusé

Il a progressé de 2.6%, enregistrant 189,8 milliards de dirhams, soit 6,7 milliards d’euros, contre 185 milliards en 2016. Autrement, dit, les exportations n’ont couvert que 56,3 % des importations. Le redressement des prix du brut a ainsi sévèrement pénalisé le royaume qui importe la quasi-totalité de ses besoins énergétiques.     Le déficit commercial du Maroc, selon l’indicateur préliminaire des échanges extérieurs...