Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 22 Octobre 2017

  •   Karam Kara-Békir
  • jeudi 29 mai 2014 15:39

Philips ambitionne d’accompagner la stratégie marocaine d’économie d’énergie

Le bâtiment de la Wilaya à Casablanca illuminé par Philips

Après avoir illuminé le Monument des Martyrs à Alger avec des solutions innovantes d’éclairage LED, la firme néerlandaise Philips a installé ce jeudi de nouveaux luminaires à la Wilaya de Casablanca (Maroc) avec l’ambition d’accompagner la stratégie du Royaume en matière d’économie d’énergie.

 

Pour sa troisième escale africaine, le roadshow annuel de Philips « du Caire au Cap » a illuminé la Wilaya de Casablanca (Maroc). Partie le 14 avril du Caire pour rejoindre la ville du Cap en Afrique du Sud le 3 septembre 2014, la caravane Philips qui promet de fournir un éclairage unique des monuments historiques les plus connus des villes africaines a déjà illuminé le 12 mai le Monument des Martyrs à Alger.

Ce jeudi Philips a dévoilé une transformation du bâtiment historique de la Wilaya de Casablanca, par le biais d’un nouvel éclairage à LED, dans le cadre de son cinquième consécutif roadshow panafricain «du Caire au Cap».

Situé sur la place Mohammed V, la Wilaya de Casablanca est le lieu principal du gouvernement à Casablanca, le bâtiment de la Wilaya, conçu par l'architecte français Marius Boyer et achevé en 1927 est considéré comme l'un des bijoux architecturaux de la ville. Le design est une combinaison de styles musulmans et maures avec des mosaïques et des arches remarquables. L'utilisation de l'éclairage LED de Philips permettra d’embellir ce monument emblématique.

La solution LED de Philips offre un éclairage dynamique qui permet d'ajuster l'atmosphère du site, une durée de vie beaucoup plus longue (environ 100.000 heures par rapport à 12.000 heures pour un éclairage conventionnel), une réduction des coûts de maintenance et une réduction  de la consommation d'énergie jusqu’à 80%.

Appuyer la stratégie d’économie d’énergie

« Nous voulions éclairer le monument de la Wilaya de Casablanca pour démontrer que notre technologie d’éclairage LED de pointe peut, non seulement économiser l'énergie, mais également embellir la ville», a indiqué Eric Heutinck, Président de Philips Maghreb dans un communiqué.

Pour réitérer la différence réelle que les solutions d'éclairage innovantes peuvent faire au Maroc, « nous allons officiellement ouvrir un troisième Centre Communautaire d’Eclairage Philips le 30 mai dans le Quartier Al Fath à Rabat », a jouté M. Heutincks. Il a expliqué que centre communautaire d’éclairage Philips est un espace de la taille d'un petit terrain de football, qui est éclairé avec la dernière technologie d’éclairage solaire LED.

 « Ce centre d’éclairage "étend le jour" en utilisant l’énergie solaire, fournissant ainsi la sureté et la sécurité et permettant d’étendre la journée pour la communauté », a-t-il développé.

Philips présent au Maroc en tant que hub régionale pour le Maghreb veut par ces solutions d’éclairage appuyer les objectifs ambitieux d'efficacité énergétique du Maroc. Selon M. Heutinck, la demande d'énergie au Maroc devrait doubler d'ici 2020 et tripler d'ici 2030. Dans le cadre de sa stratégie énergétique ambitieuse, le Maroc vise à économiser 12% d'énergie d'ici 2020. 


Évaluer cet élément
(2 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP célèbre le centenaire de la Révolution d’Octobre en compagnie de Ould Kaddour (PDG de Sonatrach)

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Vidéos

Malika Rahal: "L'UDMA une contribution meconnue au mouvement national"

A ne pas manquer

Prev Next

[Contribution]-Défis environnementaux du gaz du schiste : Du modèle américain à l’aventure algérienne (1ère partie)

En 1980, le gouvernement fédéral des États-Unis a introduit le crédit de la production du carburant alternatif à la législation, en vertu de l'article 29 de l'Internal Revenue Code.

Le site d’information TSA est toujours partiellement bloqué en Algérie (communiqué)

Depuis le 5 octobre, TSA est partiellement bloqué en Algérie. Il n’est pas accessible sur les réseaux internet d’Algérie Télécom et de Mobilis. A ce jour, nous n’avons reçu aucune explication officielle de la part de l’opérateur historique de téléphonie fixe, malgré nos nombreuses démarches auprès des deux opérateurs et des autorités.

La Banque mondiale appelle le Maroc à investir dans le capital immatériel pour accélérer son émergence économique

La Banque mondiale (BM) appelle le Maroc à réorienter ses politiques publiques vers le développement de son capital immatériel, afin de réaliser un rattrapage économique accéléré.