Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 16 Décembre 2017

Maghreb Emergent

Maghreb Emergent

URL du site internet:

Le ministre de l’Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar a affirmé, jeudi soir dans la wilaya d'Ain Témouchent, que les mesures adoptées dans le nouveau programme de logements publics aidés permettront d’éviter des problèmes liés au retard du promoteur dans la réalisation de ses projets.
En inspectant le projet de réalisation de 600 logements publics locatifs (LPL) dans la commune d’El Amria, M. Temmar a assuré que les mesures adoptées dans le programme LPA permettront de mettre fin au problème des listes des bénéficiaires qui retardait l'avancement des projets.
Les véritables promoteurs n’attendent pas les listes mais comptent sur eux-mêmes pour parachever les projets d’habitat, a-t-il souligné, ajoutant  que le promoteur doit disposer des moyens financiers requis pour lancer un projet d’habitat sans compter sur les apports des bénéficiaires.
La réalité a prouvé que le promoteur compte sur les contributions des bénéficiaires pour pouvoir entamer les projets, a-t-il déploré.
Le ministre a indiqué que 7.000 promoteurs immobiliers activent au niveau national dont 5.000 aux chantiers de réalisation de logements relevant du Fonds national de péréquation des oeuvres sociales (FNPOS), faisant remarquer que les CV de certains promoteurs font apparaitre qu’ils n’ont  aucun lien avec ce domaine.

APS

Plusieurs composantes de la société civile se sont rassemblées vendredi devant l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) pour réclamer l’adoption dans les plus brefs délais du projet de loi criminalisant la normalisation avec l’entité sioniste soumis depuis 2015 au parlement.
Ce mouvement de protestation intervient à l’occasion du premier anniversaire de l’assassinat de l’ingénieur Mohamed Zouari.
Mohamed Zouari a été tué, le 15 décembre 2016, par balles, devant son domicile, route de Menzel Chaker à Sfax-Sud, alors qu’il était dans sa voiture.
Ce rassemblement de protestation est un hommage posthume au martyr Mohamed Zouari qui a offert à la Tunisie les meilleures formes de militantisme pour le triomphe de la cause palestinienne en fabriquant des drones et des sous-marins téléguidés, a déclaré l’activiste politique et civil, Mohamed Kamel Gharbi.
” L’assassinat de Mohamed Zouari était à l’origine de la normalisation avec l’entité sioniste et le Mossad “, a-t-il indiqué, estimant indispensable de promulguer une loi qui criminalise la normalisation avec cette entité et inflige des sanctions à tous ceux ont des rapports avec elle.
Soumis depuis deux ans à la Commission parlementaire des droits et des libertés, ce projet de loi doit être examiné et adopté dans les plus brefs délais, a-t-il lancé.
” L’adoption de ce projet de loi sera sans doute une réponse claire à l’appel du président américain Donald Trump à la normalisation entre les pays arabes et l’entité sioniste et à sa décision de reconnaître al-Qods comme capitale d’Israël “, a-t-il ajouté.
” L’adoption de cette loi va permettre de rompre légalement et définitivement avec toute tentative de normalisation avec l’entité sioniste, faisant ainsi de la Tunisie le premier pays arabe et musulman à prendre une telle décision “, a-t-il poursuivi.
Tout en dénonçant le laxisme du gouvernement tunisien face à cette affaire, Mohamed Kamel Gharbi a souligné l’impérieuse nécessité de poursuivre les assassins sionistes devant la Cour pénale internationale, dans la mesure où ce crime est une atteinte à la dignité et à la souveraineté de la Tunisie.

TAP

Un "dangereux" terroriste, ayant rejoint les groupes terroristes en 2000, a été capturé jeudi à El Kadiria (Bouira), a indiqué vendredi le ministère de la Défense nationale (MDN) dans un  communiqué.
"Dans le cadre de la lutte antiterroriste et grâce à l’exploitation efficiente de renseignements, un détachement de l’Armée Nationale Populaire relevant du secteur opérationnel de Bouira /1 RM en coordination avec les éléments de la Gendarmerie Nationale, a capturé hier le 14 décembre 2017, dans la zone de Tikhribine, commune d’El Kadiria le dangereux terroriste T. Fathi,  alias Yasser, ayant rejoint les groupes terroristes en 2000", a précisé la même source.
Cette opération, s’est soldée par la récupération d’un (01) pistolet mitrailleur de type Kalachnikov, trois (03) chargeurs, 195 balles, une (01) paire de jumelles et  dix (10) kilogrammes de produits explosifs, a ajouté le communiqué.

APS

La Direction Générale des Impôts (DGI) vient de lancer une application mobile baptisée “Référentiel des Prix de l’Immobilier”, permettant l’accès aux prix de référence en matière de cession immobilière, retenus par la Direction pour le calcul de l’impôt sur le revenu au titre des profits fonciers (IR/PF).
Conçue en deux langues, arabe et français, cette application “permet d’être au même niveau d’information que l’administration fiscale en matière de transactions immobilières”.

MAP

Le nombre d'utilisateurs de l'internet mobile 3G en Algérie a doublé en deux ans passant de 50% en 2014 à 99% en 2016 à la faveur du large déploiement du haut débit dans le pays, selon une étude réalisée par ConsumerLab d'Ericsson sur les usagers des nouvelles technologies en Algérie.
L'étude effectuée auprès d’un échantillon de 1.000 personnes représentant les utilisateurs des nouvelles technologies dans 6 grandes villes d’Algérie à savoir Alger, Blida, Constantine, Sétif, Oran et Ouargla (plus de 6 millions d’habitants) relève "une explosion de l'utilisation de la 3G chez les utilisateurs de l’internet mobile passant de 50% en 2014 à 99% en 2016" à la faveur du large déploiement du haut débit à travers l’ensemble du pays.
ConsumerLab identifie ainsi quatre grands groupes d’utilisateurs de la 3G à savoir les power users, les medium users, les light users et les non-users.
Selon l’étude, les power users, (représentant 11% de la population sondée dont l’âge varie entre 15 et 29 ans), estiment important d'accéder à Internet où qu'ils soient ayant ainsi accès à l'apprentissage et aux opportunités d'emploi. Ils y voient aussi le meilleur moyen d’être en contact avec leurs proches, ajoute cette source.
 Les medium users (17% de la population sondée) forment, quant à eux, une catégorie à majorité féminine dont l’âge varie entre 20 et 39 ans, note l’étude, ajoutant que cette frange d’utilisateurs estime que l'Internet favorise l'apprentissage et donne des opportunités d'emploi.
Selon l’étude, ces utilisateurs ont une perception plutôt négative de l'usage d'Internet qui conduit, selon eux, "à une dépendance et affecte les relations".
Les light users (44%) représentent la plus importante catégorie des utilisateurs d’Internet (hommes et étudiants pour la plus part) avec un âge moyen entre 15-19 ans et 30-34 ans, selon l’étude, qui explique que pour ce groupe l’internet permet de rester en contact avec les amis et proches.
Les non-users (28%) sont essentiellement les personnes actives dont l’âge moyen est compris entre 35-59 ans et à majorité féminine, relève ConsumerLab, pour qui ce faible taux d’utilisation de la 3G  est due essentiellement à des considérations culturelles qui influencent leur perception .
Ils estiment d’ailleurs que seuls certains membres de leur famille devraient accéder à internet, indique l’étude, ajoutant que la plupart des utilisateurs de la 3G de cette catéGorie possède des téléphones mobiles basiques et disposent de moins d’ordinateurs portables et de connexion  Wi-Fi par rapport à la moyenne des personnes sondées.

APS

Attijariwafa bank a remporté le prix de la “meilleure banque marocaine de l’année 2017” et celui de la “meilleure banque d’investissement au Maroc”, attribués par le magazine britannique EMEA Finance.
Lors d’une cérémonie organisée dernièrement à Londres, le groupe Attijariwafa bank a également remporté pour sa filiale CBAO Sénégal le prix de la “meilleure banque sénégalaise de l’année 2017”.

MAP

Une cellule de Daech, composée de sept éléments, projetant des attentats terroristes, dont une attaque-suicide, a été démantelée à Saint-Pétersbourg, a annoncé le Service fédéral de sécurité (FSB).
«Après un travail d'enquête, le Service fédéral de sécurité a mis un terme à l’activité illicite d’une cellule secrète d’adeptes de l’organisation terroriste internationale Daech. Cette cellule était dirigée par des chefs de l’organisation terroriste depuis l’étranger par le biais de la messagerie Telegram», indique le FSB dans un communiqué.
Et de préciser que les extrémistes projetaient de perpétrer le 16 décembre plusieurs attentats terroristes retentissants, dont une attaque-suicide, dans des lieux très fréquentés de la ville.
Lors des opérations qu'elles ont menées les 13 et 14 décembre, les forces de sécurité ont saisi un nombre important de substances explosives, de composantes d'engins explosifs artificiels, d'armes automatiques, de munitions ainsi que de livres à contenu extrémiste, précise la source, ajoutant qu'un laboratoire de fabrication d'engins explosifs avait été démantelé.
Pour rappel, le 3 avril 2017, la ville considérée comme la capitale du Nord de la Russie avait été frappée par une attaque terroriste. Le bilan définitif s'élevait à 15 victimes, principalement des jeunes gens. Le terroriste-kamikaze avait déclenché sa charge dans une rame du métro. Un autre engin explosif artisanal avait été découvert et neutralisé dans une station du métro.

Sputnik

La ministre de l’Environnement et des Energies renouvelable, Fatma Zahra Zerouati, a appelé jeudi à Bordj Bou Arreridj à donner aux projets environnementaux une perspective économique afin d’assurer un développement durable.
Le secteur de l’environnement est générateur de richesses et un terrain pour le développement, a affirmé la ministre estimant que la ressource verte peut être équivalente au pétrole à condition d’utiliser les possibilités offertes, recourir à des méthodes modernes et recycler les déchets par un tri préalable.
Le bond qualitatif à faire par l’économie nationale réside dans l’efficacité de gestion par les collectivités locales à commencer par le recouvrement de la taxe sur les ordures domestiques estimé à 1000 DA pour chaque habitation, a indiqué la ministre qui a annoncé la création au niveau de toutes les directions de wilaya de l’environnement d’un poste de chargé des énergies renouvelables.
Les priorités du secteur sont la généralisation de l’énergie solaire et énergies renouvelables, a indiqué la ministre en relevant que l’objectif est de produire 500 mégawatts à court terme et 22.000 mégawatts à horizon 2030.
La ministre a inspecté durant sa visite dans la wilaya le centre d’enfouissement technique de la commune d’El Mansoura dont les travaux de réalisation sont à 75 % terminés et a inauguré une décharge contrôlée intercommunale. Elle a également visite dans la zone industrielle du chef-lieu de wilaya une unité de production de panneaux solaires et une autre de production de plastique d’isolation. La ministre s’est rendue à la cité 114 logements où des bacs à ordures tous-terrains ont été installés avant de présider une rencontre avec les associations activant dans le domaine de l’environnement.

APS

Un protocole d'accord sur la prévention des risques de corruption a été signé jeudi à Paris entre l'Instance nationale de lutte contre la corruption (INLUCC) et l'Agence française anti-corruption (AFA).
Signé par le président de l'Instance nationale de lutte contre la corruption, Chawki Tabib et le directeur de l'Agence française anti-corruption, Charles Duchaine, « cet accord de coopération permettra de faciliter l'échange d'informations, d'expériences et de bonnes pratiques », selon un communiqué l'agence française.
l'INLUCC et l’AFA ont convenu « d'échanger toutes informations pertinentes, en tant que de besoin et dans le respect de leurs attributions respectives » et de « se prêter mutuellement assistance, notamment pour la réalisation d'objectifs ou le traitement de cas d'intérêt commun ».
« Je salue la signature de cet accord qui matérialise la volonté de nos deux pays de renforcer la coopération en matière de prévention des atteintes à la probité », s'est réjoui Charles Duchaine, directeur de l'AFA, cité dans le communiqué.
Pour sa part, Chawki Tabib, président de l'INLUCC, a souligné que l'accord « pose les jalons d'une coopération tuniso-française que j'espère des plus efficaces en matière de lutte contre la corruption ».

TAP

Les autorités américaines ont décidé de lever la suspension imposée aux agrumes en provenance de la région de Berkane depuis le 23 décembre 2016 permettant ainsi la reprise des exportations d’agrumes vers les Etats-Unis en provenance de cette région, a annoncé vendredi l’Office national de sécurité sanitaire de produits alimentaires (ONSSA).
Cette décision fait suite à la mission d’audit réalisée du 16 au 20 octobre 2017 dans la région de Berkane, par des experts américains du Service de contrôle de la santé animale et végétale (APHIS) du Département de l’Agriculture (USDA).

MAP

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP remet la visite de Macron à l’endroit et la Fetwa de Trump à l’envers

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

"Le gisement monétaire de la finance islamique est surestimé en Algérie"- Hachemi Siagh

A ne pas manquer

Prev Next

Le non-Maghreb et son coût [ LE BLOG ]

  Le thème resurgit de manière régulière pour constater le caractère inerte d’une situation qui n’a guère évolué depuis le milieu des années 1990. Dernièrement, c’est le Forum tunisien pour les droits économiques et sociaux (FTDES) qui en a fait le constat : le coût du « non-Maghreb » équivaut à plusieurs points de croissance du produit intérieur brut (PIB) régional...

La Banque centrale tunisienne s’intéresse aux applications pratiques de la Blockchain

  L’”Africa Blockchain Summit”, se tiendra à Tunis en mai 2018 et portera sur la thématique de la technologie des registres distribués (Blockchain).

Algérie: Ouyahia et Haddad signeront une charte de partenariat public-privé en janvier

La signature de cette charte sera une autre action rapprochant davantage le gouvernement Ouyahia du FCE, après l’université d’été de l’organisation patronale tenue en septembre dernier et qui a été marquée par la participation du Premier ministre mais aussi un certain nombre de ministres.