Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 20 Août 2017

  •   Algérie Presse Service
  • jeudi 3 août 2017 16:46

La production à l’usine d'ammoniac d’Arzew redémarre après un règlement à l'amiable entre cocontractants

Le complexe de production de l’ammoniac et de l’urée, mis en service en 2015 pour un coût d'investissement de 2,6 milliards de dollars, est situé sur le prolongement de la zone pétrochimique d’Arzew vers Mers El Hadjadj, sur une superficie de 75 hectares.

 

La société EI Djazairia El-Omania Lil Asmida (AOA) d'une part, et Mitsubishi Heavy Industries Ltd (MHI) et Daewoo Engineering & Construction Co Ltd (DEC) d'autre part, sont parvenus récemment à un accord global, portant règlement à l'amiable des différends relatifs au contrat pour la construction d'une usine d'ammoniac et d'urée à Mers El Hadjadj (Arzew), conclu en avril 2008 entre AOA et MHI-DEC, a indiqué Sonatrach sur son site web.

Cet accord qui met fin, à l'amiable, aux procédures d'arbitrage "permet de renforcer davantage les relations de coopération dans l'intérêt des parties", note la même source. Cet accord permet ainsi "le redémarrage immédiat de l'usine et la reprise de la production", précise-t-elle.

Pour rappel, ce complexe de production de l’ammoniac et de l’urée, mis en service en 2015 pour un coût d'investissement de 2,6 milliards de dollars, est situé sur le prolongement de la zone pétrochimique d’Arzew vers Mers El Hadjadj, sur une superficie de 75 hectares.

La société EL Djazairia El Omania Lil Asmida (AOA) est une filiale commune du groupe Sonatrach (qui en détient 51% du capital) et du groupe omanais Suhail Bahwan.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

La fabrication des panneaux solaires coûterait très cher à l’Algérie-Pr Omar Aktouf

Sondage

L’Algérie a battu ce mois de juillet un nouveau record du pic maximum appelé (PMA) en électricité. Le PMA oblige Sonelgaz à un investissement de plus de 500 milliards de dinars par an.

Vidéos

L’ambassadeur italien à Alger a évoqué sur Radio M le procès Saipem et l’investissement de Cevital en Italie

A ne pas manquer

Prev Next

Lahouari Addi:"Dire que le Président Bouteflika et son frère décident de tout est une légende"

Pour professeur de sociologie à Sciences Po Lyon, Lahouari Addi, l’Algérie est toujours dirigé par des appareils clandestins qui fonctionnent selon la logique hérités du Mouvement national et Ouyahia « est le haut fonctionnaire qui applique les compromis entre les différents centres de décision »

Opep : Une nouvelle réunion pour s’assurer du respect de l’accord pétrolier

  La production des membres de l’OPEP avait atteint au mois de juillet son niveau le plus élevé depuis sept mois.

Maroc: Le gouvernement El Othmani prépare la rentrée sociale en revoyant les conditions d'accès à l'IPE

Le gouvernement marocain veut simplifier l'accès à l'indemnité de perte d'emploi (IPE) pour les salariés du secteur privé, une catégorie de personnels la plus touchée par les licenciements. Le chef de gouvernement ''PJD'iste'' Sad Eddine El Othmani, qui prépare une difficile rentrée sociale, veut mettre en place un dispositif social plus juste.