Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 27 Juillet 2017

  •   Algérie Presse Service
  • dimanche 16 juillet 2017 17:05

Algérie : Arezki Hocini installé au poste de président du Comité de directoire d'ALNAFT

Mustapha Guitouni, ministre de l'Energie / Arezki Hocini président d'ALNAFT (APS)

Arezki Hocini occupait le poste de président par intérim d'ALNAFT depuis le 23 mars 2017 en remplacement de Sid Ali Betata.

 

Le ministre de l'Energie, Mustapha Guitouni, a procédé dimanche à l'installation d'Arezki Hocini au poste de président du Comité de directoire de l'Agence nationale pour la valorisation des ressources en hydrocarbures (ALNAFT).

Pour rappel, avant cette nomination, M. Hocini occupait le poste de président par intérim d'ALNAFT depuis le 23 mars 2017 en remplacement de Sid Ali Betata. Lors de la cérémonie d'installation, M. Hocini s'est dit "très conscient du rôle important" de l'agence ALNAFT pour le développement du secteur de l'énergie.

A ce propos, il a soutenu que cette agence, en collaboration avec Sonatrach, s'attèlerait à améliorer le processus de valorisation du domaine minier et de mettre en œuvre toutes les dispositions nécessaires afin d'attirer davantage d'investissements.

Selon lui, la conjoncture économique actuelle nécessite l'impulsion d'une "nouvelle dynamique" dans la mise en oeuvre de la politique énergétique dans l'amont pétrolier, en ajoutant que dans l'objectif de valoriser le domaine et d'attirer plus d'investissements, ALNAFT "conduira des études, dont deux sont en cours, pour mieux connaître les potentialités des régions du nord et des bassins du sud".

Améliorer le processus de valorisation du domaine minier

Pour sa part, le ministre de l'Energie a appelé les cadres d'ALNAFT à améliorer substantiellement les processus de valorisation du domaine minier national et de mette en œuvre les dispositions nécessaires à même de promouvoir et d'attirer davantage les investissements dans la recherche, la production et l'exploitation des hydrocarbures en Algérie.

Né en août 1958, M. Hocini est titulaire d'un master en physique de l'USTHB (promotion 1982) et d'un diplôme d'ingénieur en géophysique de l'Institut algérien de pétrole (IAP) de Boumerdes (promotion 1985).

Il avait exercé auparavant comme directeur de la banque de données de l'exploration à Sonatrach, puis, successivement, directeur de la division de la banque de données d'ALNAFT, membre de son Comité de direction, son président intérimaire depuis mars dernier avant d'être nommé président de cette agence. Créée en 2005, ALNAFT a pour rôle de promouvoir les investissements dans la recherche et l'exploitation des hydrocarbures et de délivrer les autorisations de prospection. 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

L’ambassadeur italien à Alger a évoqué sur Radio M le procès Saipem et l’investissement de Cevital en Italie

Sondage

L’Algérie a battu ce mois de juillet un nouveau record du pic maximum appelé (PMA) en électricité. Le PMA oblige Sonelgaz à un investissement de plus de 500 milliards de dinars par an.

Vidéos

Le CPP part en vacances avec le routard du 5e mandat

A ne pas manquer

Prev Next

Maroc- En attendant le takaful, le financement de immobilier par les banques islamiques sera une prise de risque

Pour Adnane El Guetari, Dg d'Umnia Bank, ''le démarrage de notre banque est désormais effectif avec ces premiers documents. Outre les produits et services relatifs à la gestion de comptes, nous pouvons également proposer des financements immobiliers sans des produits d’assurance.''

Le FMI examine les avancées et les priorités des réformes qu'il a recommandées à la Tunisie

Le FMI a achevé le 12 juin 2017 la première revue du programme économique de la Tunisie appuyé par un accord au titre du Mécanisme élargi de crédit. L’achèvement de la revue permet aux autorités de tirer l’équivalent de 227.2917 millions de DTS (soit environ 314.4 millions de dollars), ce qui portera le total des décaissements au titre de l’accord...

La Tunisie renoue avec la croissance grâce à des investissements internationaux (document OBG)

Des investissements considérables de la part de partenaires internationaux contribuent à remettre la Tunisie sur la voie de la croissance économique à l’heure où le pays est confronté à des conditions économiques difficiles, à une instabilité sociale et à un fort taux de chômage.