Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 22 Avril 2018

  •   Rédaction Maghreb émergent
  • lundi 20 mars 2017 14:00

Abdelmoumen Ould Kaddour, le nouveau P-DG de Sonatrach, un proche de Chakib Khelil

 

Abdelmoumen Ould Kaddour a également la réputation d’avoir été proche de Chakib Khelil, le sulfureux ancien ministre de l’Energie.

 

Abdelmoumen Ould Kaddour, nouveau P-DG de Sonatrach,  est diplômé de l’Ecole nationale polytechnique et du Massachusetts Institute of technologie (Etats-Unis). 

Il est surtout connu pour avoir dirigé, au début des années 2000, l’entreprise spécialisée dans l’ingénierie  Brown and Root Condor (BRC) une joint-venture créée  dans les années 1990, par Sonatrach et Kellogg Brown and  Root (KBR), alors filiale ingénierie du groupe américain Halliburton.

L’entreprise a été dissoute en 2007, peu après le scandale de surfacturation qui l’a secouée et qui a donné lieu à une enquête judiciaire. Abdelmoumen Ould Kaddour avait été incarcéré, pendant quelques mois, avant d’être réhabilité.

Pour rappel, Sonatrach a confié 27 projets à la société BRC pour un montant global de 73 milliards de dinars. L’inspection générale des finances avait mis au jour, à l’époque, des surfacturations ayant atteint les 50%, pour certains projets. Abdelmoumen Ould Kaddour a également la réputation d’avoir été proche de Chakib Khelil, le sulfureux ancien ministre de l’Energie. Une proximité qui pourrait jouer contre le nouveau P-DG de Sonatrach. 

Sur le plan pratique, le nouveau P-DG de Sonatrach a fort à faire dans un contexte marqué par un marché pétrolier à nouveau sous pression, en raison de l’augmentation de stocks de pétrole aux Etats-Unis, notamment  et de la menace que représente le pétrole de schiste américain, dont la production risque d’augmenter cette année.

La Sonatrach entend également aller plus loin dans l’exploration et surtout plus au nord, puisqu’il s’agira désormais d’y trouver de nouveau périmètres à exploiter en plus de l’off-shore qui s’impose désormais comme une évidence pour l’Algérie. 

Le nouveau P-DG devra également assurer la tâche délicate de satisfaire une demande interne en énergie, en constante progression sans faire entorse aux engagements de la compagnie à l’international.   

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



2 Commentaires

  • Mr Ould Kaddour à été le prestigieux manager de BRC ,composé d'ingénieurs et techniciens d'elite dont j'ai l'honneur d'appartenir.Salutations au PDG et à l'équipe.

    Rapporter Saidoun vendredi 22 décembre 2017 21:38
  • Rappelons-nous qu'au Au pays des aveugles , le borgne est roi.

    Rapporter Gouasmi Sassi mardi 21 mars 2017 23:42
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie-Commerce : Plus de 8000 agents de contrôle seront déployés sur le terrain durant le Ramadan

    Les marchés spécifiques aux mois de Ramadan « visant à promouvoir la production nationale » seront ouverts au moins cinq jours avant le début du mois sacré.

Algérie : Le déficit commercial en recul de 83,6%, selon les douanes

  Les exportations ont assuré la couverture des importations à hauteur de 96% durant les trois premiers mois de 2018 contre 75% à la même période de l'année précédente.

Algérie : "La généralisation de la retraite complémentaire a pour objectif l’amélioration du pouvoir d’achat" (Zemali)

          Le défi du Conseil national de la mutualité sociale (CNMS) est de pouvoir généraliser le système et principe de la retraite complémentaire, qui permettra aux travailleurs de bénéficier des ressources complémentaires à l’âge de la retraite.