Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 12 Décembre 2017

Maghreb Emergent

Maghreb Emergent

URL du site internet:

La première session de formation des formateurs dans le domaine de la démocratie participative est organisée à Marrakech, jusqu’au 23 décembre courant, au profit de 88 associations actives dans les différentes régions du Royaume.
Initiée par le ministère délégué chargé des relations avec la Parlement et la Société civile, cette session de formation s’assigne pour objectif le renforcement des capacités des associations en matière de la démocratie participative, des politiques publiques, de mobilisation, des techniques de plaidoirie et des techniques d’animation et de formation.

MAP

Le président américain Donald Trump a appelé lundi soir à une réforme du système d'immigration des Etats-Unis qu'il considère laxiste, en réponse à l'explosion ayant frappé le centre-ville de New York, blessant plusieurs personnes et provoquant le chaos dans la ville.
Les Etats-Unis "doivent réformer leur système d'immigration laxiste, qui permet à beaucoup trop de gens dangereux, insuffisamment soumis à une sélection" d'entrer dans le pays, a déclaré M. Trump, appelant le Congrès à mettre fin à la "migration en chaîne" qui autorise les familles des citoyens ou résidents permanents à les rejoindre aux Etats-Unis.
Plus tôt dans la journée, le procureur général Jeff Sessions a également évoqué l'explosion à New York pour critiquer "les politiques d'immigration échouées", appelant à l'introduction d'un système d'immigration fondé sur le mérite.
Ceux qui sont très qualifiés, bien formés et ont appris l'anglais devraient avoir la priorité face aux proches des citoyens américains, a déclaré M. Sessions.
La porte-parole de la Maison Blanche, Sarah Huckabee Sanders, a également appelé à une réforme du système d'immigration, défendant un système basé sur le mérite. Selon elle, l'attentat à New York est la preuve que les Etats-Unis ont besoin de renforcer la sécurité des frontières.
"Cet attentat souligne la nécessité pour le Congrès de travailler avec le président sur les réformes de l'immigration qui améliorent la sécurité nationale et la sécurité publique", a-t-elle déclaré.
Un homme de 27 ans, identifié comme le Bangladais Akayed Ullah, aurait fait exploser un engin explosif rudimentaire attaché à son corps dans un couloir de métro près de Times Square lundi matin, se blessant lui-même et trois autres personnes et provoquant le chaos pendant l'heure de pointe, selon les autorités de New York, qui évoquent "une tentative d'attaque terroriste".
Le Bangladesh n'est pas sur la liste des pays touchés par l'interdiction de voyage du président Trump, mais la Maison Blanche a déclaré que le suspect a été autorisé à entrer dans le pays par un visa de regroupement familial que l'administration cherche à limiter.

Xinhua

Plus de 8.000 familles seront relogées avant fin 2017 dans le cadre de la 23e étape de relogement dans la wilaya d'Alger, a annoncé lundi le wali d'Alger, Abdelkader Zoukh.
La 23e opération de relogement, qui touchera plus de 8.000 familles habitant dans ce qui reste des bidonvilles, des caves, des terrasses, des chalets et toute autre bâtisse anarchique défigurant la capitale, est prévue avant fin 2017, a déclaré M. Zoukh à la presse au terme des travaux de la session ordinaire de l'Assemblée populaire de wilaya (APW).
Soulignant que les travaux sont toujours en cours au niveau des nouvelles cités, M. Zoukh a indiqué que "la première étape de la 23e opération de relogement sera lancée avant la fin de l'année" (sans préciser le nombre des familles concernées par la première étape).
Après l'élimination de ce qui reste des bidonvilles, chalets, caves et de toute autre bâtisse défigurant la capitale, les dossiers des habitants d'Alger vivant dans des conditions difficiles et souffrant d"exiguïté seront pris en charge, a-t-il ajouté.

APS

L’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT) a décidé, lundi, de suspendre 12 responsables syndicaux du secteur financier de leurs activités, suite à la grève des agents des recettes des finances que la centrale a qualifiée d'”illégale”.
“Cette décision a concerné des secrétaires généraux des syndicats de base des corps de la fiscalité, de la comptabilité publique et du recouvrement relevant de la Fédération Générale de la Planification et des finances”, a indiqué à la TAP une source à l’UGTT.
Cette suspension, a-t-il expliqué, intervient suite au non respect des décisions de la centrale syndicale.
Suite aux appels à la grève lancés par des syndicats de base des corps de la fiscalité, de la comptabilité publique et du recouvrement, la Fédération Générale de la planification et des finances (UGTT), organisme rassemblant ces syndicats avait indiqué, hier dimanche, que l’UGTT n’est aucunement responsable de ces appels, rappelle-t-on.

TAP

Le Maroc est la première destination “soleil et plage” des réservations des Espagnols pour passer les prochaines fêtes de fin d’année, selon des données publiés lundi par l’agence de voyage en ligne « Rumbo ».
Ainsi, plus de 30 pc des réservations des Espagnols pour les fêtes de noël ont choisi le Royaume comme destination, suivi notamment de la Thaïlande (20 pc), du Mexique (14 pc) et de l’Indonésie (9 pc), précise la même source.

MAP

Huit millions quatre cent mille Yéménites sont "à deux doigts de la famine" et les belligérants doivent permettre l'acheminement d'une aide à ces populations, a déclaré lundi un haut responsable des Nations unies.
La coalition arabe sous conduite saoudienne qui est en lutte contre le mouvement chiite houthi au Yémen a imposé un blocus des ports, en novembre, à la suite d'un tir de missile en direction de Ryad.
Le blocus, indique Jamie McGoldrick, coordinateur des affaires humanitaires au Yémen, a été depuis lors assoupli, mais la situation demeure désespérée.
"La poursuite du blocus des ports limite les fournitures de carburant, de vivres et de médicaments, ce qui augmente fortement le nombre de personnes vulnérables, qui ont besoin d'une aide", a-t-il déclaré.
"La vie de millions de personnes, notamment de 8,4 millions de Yéménites qui sont à deux doigts de la famine, dépend de notre aptitude à poursuivre nos opérations et à apporter une aide médicale, mais aussi des vivres, de l'eau potable, des abris", a-t-il continué.

Reuters

Sur les 33 transpondeurs dont dispose le satellite algérien de télécommunications spatiales Alcomsat-1, lancé dimanche avec succès par le lanceur chinois Long March 3B, neuf (9) sont dédiés à la diffusion de chaines de télévision et de radios numériques, a-t-on appris auprès de l'agence spatiale algérienne (ASAL).
Fruit d'un partenariat avec la Chine et dédié notamment aux télécommunications, la télédiffusion et l'internet, le satellite dispose de 33 transpondeurs dont 9 sont dédiés à la diffusion de chaines de télévision et de radios numériques, a-t-on expliqué de même source.
Le satellite permettra la diffusion de l'internet à très haut débit (20 Mb/s) sur la bande KA qui couvre l'ensemble du territoire algérien et d'arroser en moyen débit (2 Mb/s) les utilisateurs en Afrique du Nord via la bande Ku qui couvrira, en plus de l'Algérie, le Maroc, la Mauritanie, le Sahara occidental, le Mali, le Niger, le Burkina-Faso, la Libye, la Tunisie, le nord du Tchad et le nord du Nord Soudan.
Le satellite Alcomsat 1 qui émet aussi sur la Bande L et couvre une bonne moitié de l'hémisphère Nord de la terre, va permettre d'optimiser la qualité du signal des satellites de géolocalisation (GPS, GLONASS, Galileo) et de diminuer les risques de brouillage ou de détérioration volontaire des signaux.
Les spécialistes notent que "ce qui est valable pour internet et la télévision, le sera aussi pour les communications radios, y compris militaires, qui gagneront en autonomie et en flexibilité". 
Le segment sol sera constitué de deux centres de contrôle et de commande redondants, dont un dans les hauts-plateaux, qui permettront de suivre en temps réel l'état du satellite et de s'assurer de son bon fonctionnement et d'optimiser l'accès aux différents équipements composant sa charge utile, en plus d'un centre d'exploitation du satellite qui servira de passerelle pour l'émission de données vers Alcomsat. Ces stations seront opérées par un encadrement composé uniquement d'ingénieurs algériens.

APS

La Tunisie a signé dans sa capitale avec l'Union européenne (UE) la convention sur l'accord de l'Open Sky.
La convention a été signée par le ministre tunisien du Transport Radhouan Ayara, et la Commissaire européenne au transport Violeta Bulc.
Cet accord de l'Open Sky entre la Tunisie et l'UE stipule, entre autres, la libération du transport entre les deux parties signataires aussi bien au titre de nombre de passagers qu'en matière de marchandises.
Il s'agit également du déblocage de la capacité de remplissage des avions, de la programmation des vols et leurs fréquences outre la libération tarifaire.
Selon le ministre tunisien du Transport M. Ayara, cet accord permettra de concorder les caractéristiques techniques de l'aviation civile tunisienne avec celles adoptées sur l'espace européen.
L'accord de l'Open Sky entre la Tunisie et l'UE n'impliquera pas l'aéroport international Tunis-Carthage pour une période de 5 ans, afin de pouvoir donner à la compagnie nationale aérienne Tunisair, un champs de manoeuvre suffisant pour se restructurer et développer ses potentiels concurrentiels et compétitifs.
Parmi les bienfaits de cette convention figurent la promotion du trafic aérien qui relie la Tunisie à l'espace européen, le lancement de nouveaux vols vers des nouvelles destinations, booster le tourisme tunisien sans oublier le redressement des tarifs, l'amélioration des prestations et la stimulation de l'emploi en Tunisie.
Selon l'Union européenne, cette convention, qui sera prochainement couronnée par l'entrée en vigueur de l'accord de l'Open Sky, permettra de séduire 800.000 passagers envers la destination tunisienne tout au long des cinq prochaines années.
En plus, cet accord sera en mesure de favoriser une croissance de 2,7% du PIB de la Tunisie en relation avec le tourisme. Quant au trafic aérien annuel, il serait haussier de 13% chaque année.

Xinhua

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a lancé lundi un appel urgent pour accueillir 1.300 réfugiés "extrêmement vulnérables" bloqués en Libye, après les révélations d'abus horribles dont sont victimes les migrants dans ce pays.
Le HCR a plaidé pour que des places d'accueil de réinstallation soient trouvées d'ici la fin mars 2018.
"C'est un appel désespéré à la solidarité et à l'humanité", a indiqué Volker Türk, le Haut-Commissaire assistant du HCR chargé de la protection internationale dans un communiqué. "Nous devons faire tout notre possible pour que des réfugiés extrêmement vulnérables quittent la Libye dès que possible", a-t-il ajouté.
Le HCR a averti que de nombreux réfugiés, demandeurs d'asile et apatrides en Libye sont victimes d'effroyables violations des droits de l'Homme, y compris différentes formes de traitements inhumains, cruels et dégradants.
"Compte tenu de la situation déplorable des réfugiés en Libye, nous devons explorer toutes les possibilités de solutions durables, y compris la réinstallation, le regroupement familial, l'évacuation vers les installations d'urgence gérées par le HCR dans d'autres pays, ou le retour librement consenti", a souligné M. Türk.
Début novembre, le HCR a évacué un premier groupe de 25 migrants vulnérables - 15 femmes, six hommes et quatre enfants, érythréens, éthiopiens et soudanais - vers le Niger.
"Compte tenu des besoins humanitaires imminents et de la détérioration rapide des conditions de vie dans les centres de détention en Libye, le HCR s'emploie activement à organiser davantage d'évacuations de réfugiés vers le Niger dans les semaines et les mois à venir", a indiqué M. Türk.
Le HCR rappelle que de nombreux migrants sont détenus en Libye pour des durées indéterminées et dans des conditions déplorables.
L'agence onusienne a réitéré sa ferme opposition à la détention systématique des réfugiés et des personnes déplacées. En tant qu'organisation en charge de la protection des réfugiés, le HCR "plaide continuellement pour des alternatives à la détention et des systèmes d'asile équitables".

Xinhua

Le ministère du Commerce a annoncé lundi avoir pris des mesures suite aux alertes faisant état de la contamination par la Salmonelle de lait infantile fabriqués par le Groupe français Lactalis, commercialisés en Algérie sous la marque Celia Algérie.
"Suite aux informations rapportées par certains médias internationaux, particulièrement français, faisant état de la contamination par la Salmonelle des laits infantiles de marque Picot SL, Milumel Bio et Pepti Junior, fabriqués par le Groupe Lactalis (France), le ministère du Commerce informe l'ensemble des consommateurs qu'au titre du principe de précaution, des mesures ont été prises dans ce cadre", a indiqué un communiqué du ministère sans donner plus de détails.
A ce titre, le ministère "appelle les consommateurs à plus de vigilance lors de l'achat ou la consommation de ces produits", a prévenu la même source.
A signaler que la société d'importation de lait infantile Celia Algérie a rappelé une série de produits commercialisés en Algérie suite à une alerte en France, a-t-elle indiqué dans un communiqué.
Pour rappel, des lots de lait infantile de l'usine Celia du groupe français Lactalis ont été récemment retirés du marché en France après soupçon de contamination à la bactérie salmonelle.
"Bien que tous les lots importés en Algérie aient été analysés par le laboratoire vétérinaire régional de Tlemcen et aient été déclarés conformes, Celia Algérie a pris la mesure de précaution, suite au rappel en France, de rappeler lÆensemble des lots des produits Celia Expert (1er, 2ème et 3ème âge), Celia AR, Celia AR LBG, Celia pré et Celia Digest, fabriqués depuis le 15 février 2017", a précisé la même source.
Elle indique, toutefois, que les produits "Celia Develop" et "Celia SRO" ne sont pas concernés par ce rappel car ils ne sont pas fabriqués dans la même usine en France.
Par ailleurs, Celia Algérie a précisé que les produits rappelés pourront être rapportés par les clients pour leur remboursement même s'ils ont été entamés.

APS

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP remet la visite de Macron à l’endroit et la Fetwa de Trump à l’envers

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

"Le gisement monétaire de la finance islamique est surestimé en Algérie"- Hachemi Siagh

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: Le FCE regroupe les professionnels du bâtiment, le 18 décembre

La finalité de l'évènement est de privilégier les produits algériens et de les substituer aux produits importés tout en mettant en avant le savoir-faire algérien, ajoute le FCE. 

"La hausse des prix aucunement liée à l'opération de tirage de billets de banque" (Raouia)

  Le ministre a précisé que la chute des cours du pétrole a impacté l'économie nationale mettant notre économie face à plusieurs défis.

Algérie: Plus de 14.000 demandes d’accès au foncier industriel rejetées depuis 2016

L’ANIREF indique que la structure des transactions est désormais dominée par la concession du foncier public qui totalise 85% des transactions totales observées sur l’exercice 2016.