Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 20 Février 2018

  •   Rédaction Maghreb Emergent
  • mardi 29 août 2017 15:10

La Tunisie a accueilli, depuis le début de l’année, 4,580 millions de touristes dont 1,45 million d’Algériens

Les chiffres récents sur le tourisme tunisien sont parfois contestés. Certains observateurs notent, par exemple, qu’ils comptabilisent comme touristes les Tunisiens résidant à l’étranger. Or, le nombre de ces derniers (1.198.259 en 2016) peut gonfler sensiblement les statistiques et faire croire à une amélioration spectaculaire du bilan touristique du pays.

 

 

Le nombre de touristes ayant visité la Tunisie entre le début de l’année et le 20 août 2017 a atteint 4,58 millions: c’est ce qu’indique le ministère tunisien du Tourisme dans un communiqué rapporté par Radio Express FM.

La radio tunisienne n’a toutefois pas précisé quelle est le taux de progression globale enregistrée par rapport à la même période de l’année écoulée.

Les recettes touristiques de la Tunisie, indique également le communiqué, ont atteint 1,5 milliard de dinars tunisiens, soit 600 millions de dollars, en progression de 19% par rapport à la même période de l’année 2016.

 

Touristes algériens : 60% de plus

 

Selon Radio Express FM, les Algériens ont représenté 1,45 million de ce chiffre global, soit 60,7% de plus en comparaison avec la même période de l’année 2016.

Le ministère tunisien du Tourisme, selon Albawaba.com, qui a également rapporté l’information, s’attend à ce que leur nombre atteigne un total de 2 millions d’ici à la fin de l’année.

Atteignant 16%, la progression du nombre de touristes européens est également substantielle, s’est félicité le ministère tunisien du Tourisme.

Avec 4,58 millions de touristes en un peu moins de 8 mois, la Tunisie a de bonnes chances d’atteindre l’objectif qu’elle s’est fixé pour 2017, soit un total 6,5 millions de touristes.

La ministère tunisienne du Tourisme Salma Loumi, citée par Albawaba.com, a prédit une progression du nombre de touristes en 2017 par rapport à 2016 de l’ordre de 20 à 30% et une progression de l’ordre de 10% des recettes touristiques.

 

Des statistiques contestées

 

Pour rappel, la Tunisie a reçu en 2016 un total de 5.524.021 de touristes, soit une baisse de 6,8% par rapport à 2015, mais, surtout, de 20,1% par rapport à 2014.

Les chiffres récents sur le tourisme tunisien sont parfois contestés. Certains observateurs notent, par exemple, qu’ils incluent tous les visiteurs non résidents, les Tunisiens compris. Or, le nombre de Tunisiens résidant à l’étranger qui visitent leur pays d’origine (1.198.259 en 2016) peut gonfler sensiblement les statistiques et de faire croire à une amélioration spectaculaire du bilan touristique du pays.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

"Les médecins résidents demandent l’abrogation du caractère obligatoire du service civil et non sa suppression" (Yassine Balhi)

Sondage

Vidéos

Benflis ou pas Benflis ? Les Algériens très fans des pages religieuses FB étrangères.

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie : "La grève du secteur de l’éducation a atteint un taux de suivi de 80%" (Cnapeste)

Le conseiller au ministère de l'Education nationale a déclaré que le calendrier scolaire annoncé au début de l'année sera respecté en dépit du mouvement de grève enclenché notamment dans les wilayas de Blida et Béjaïa.

Algérie: Les médecins résidents organisent trois marches régionales ce mercredi

Les résidents accusent la tutelle d'être à l'origine de suspension de toutes formes de dialogue.

"Il faut poursuivre les réformes engagées au début des années 2000"-Temmar (Audio)

Le professeur Hamid Temmar a été ministre des participations et de la coordination des réformes, ministre du Commerce,  ministre de l’Industrie et conseiller du président de la République pour les affaires économiques.