Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 17 Octobre 2017

  •   Maghreb Emergent
  • mercredi 28 décembre 2016 10:40

Tunisie-Le constructeur automobile français Peugeot PSA envisage de s’implanter à Médenine

Après le Maroc, l’Algérie, la Tunisie devrait accueillir un projet d’une usine d’assemblage de véhicules de la marque Peugeot dans la région de Médenine.

 

Le constructeur automobile français Peugeot PSA envisage de s’implanter en Tunisie. Selon le site de la radio Jawhara FM, citant l’ambassadeur de France en Tunisie, Olivier Poivre d’Arvor, l’implantation de Peugeot PSA dans la « région extrêmement prometteuse » de Médenine est en cours d’étude.

La proposition suggérée par le gouverneur de Médenine autour de l'implantation dans la région d'une filiale du constructeur automobile français PSA Peugeot est en cours d'étude, a-t-il précisé à Jawhara FM lors d’une visite qu’il a effectuée mardi au gouvernorat de Médenine.

L’ambassadeur n’a pas donné plus de détails sur le projet. Il pourrait s’agir du projet d’assemblage d’un véhicule pick-up destiné au marché tunisien, dévoilé lors de la Conférence internationale sur l’investissement, Tunisia 2020.

Selon un communiqué du groupe PSA ce projet d'assemblage démarrera mi-2018 pour un volume annuel de 1.200 unités destiné à couvrir les besoins du marché tunisien.

Rappelons que Peugeot  prévoit de s’engager dans un projet d’assemblage de trois modèles de voitures en Algérie, en partenariat avec deux partenaires privés locaux. Le pacte d’actionnaires qui devait être signé en avril dernier, à l’occasion de la visite de l’ex- Premier ministre français Manuel Valls,  a été reporté sine die.

Peugeot est par ailleurs présent au Maroc avec une usine d’assemblage à Casablanca. Le groupe s’est engagé dans  un grand projet d’assemblage de moteurs à Kénitra.  


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Sonatrach a du retard à rattraper-Mourad Preure

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Vidéos

L’image "négative" de l’entreprise au sein de l’opinion publique fait mal à l’Algérie-Taïeb Hafsi

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: 12 millions de tonnes de produits sidérurgiques par an à l'horizon 2020

L'industrie nationale de la sidérurgie est dominée par quatre  principaux producteurs. Il s’agit des groupes public Imetal , le groupe turc Tosyali  ainsi que deux entreprises privées algériennes Lamino Attia  et SPA Maghreb tubes.

Le FMI récolte 450 milliards de dollars pour maintenir sa capacité de prêt

Les emprunts bilatéraux constituent la troisième ligne de défense importante du FMI après les quotes-parts et les nouveaux accords d’emprunt.

Algérie : Le ralentissement du marché de l’automobile relance l’industrie des deux roues

Le constructeur public de cycles et motocycles CYCMA Guelma compte de, son côté, saisir cette opportunité pour revenir sur le marché algérien après une période d’arrêt.