Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 1 Mars 2017

  •   Maghreb Emergent
  • mercredi 28 décembre 2016 10:40

Tunisie-Le constructeur automobile français Peugeot PSA envisage de s’implanter à Médenine

Après le Maroc, l’Algérie, la Tunisie devrait accueillir un projet d’une usine d’assemblage de véhicules de la marque Peugeot dans la région de Médenine.

 

Le constructeur automobile français Peugeot PSA envisage de s’implanter en Tunisie. Selon le site de la radio Jawhara FM, citant l’ambassadeur de France en Tunisie, Olivier Poivre d’Arvor, l’implantation de Peugeot PSA dans la « région extrêmement prometteuse » de Médenine est en cours d’étude.

La proposition suggérée par le gouverneur de Médenine autour de l'implantation dans la région d'une filiale du constructeur automobile français PSA Peugeot est en cours d'étude, a-t-il précisé à Jawhara FM lors d’une visite qu’il a effectuée mardi au gouvernorat de Médenine.

L’ambassadeur n’a pas donné plus de détails sur le projet. Il pourrait s’agir du projet d’assemblage d’un véhicule pick-up destiné au marché tunisien, dévoilé lors de la Conférence internationale sur l’investissement, Tunisia 2020.

Selon un communiqué du groupe PSA ce projet d'assemblage démarrera mi-2018 pour un volume annuel de 1.200 unités destiné à couvrir les besoins du marché tunisien.

Rappelons que Peugeot  prévoit de s’engager dans un projet d’assemblage de trois modèles de voitures en Algérie, en partenariat avec deux partenaires privés locaux. Le pacte d’actionnaires qui devait être signé en avril dernier, à l’occasion de la visite de l’ex- Premier ministre français Manuel Valls,  a été reporté sine die.

Peugeot est par ailleurs présent au Maroc avec une usine d’assemblage à Casablanca. Le groupe s’est engagé dans  un grand projet d’assemblage de moteurs à Kénitra.  


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

Le paiement électronique est en cours de lancement en Algérie depuis octobre dernier.

Vidéos

Olivier de la Gueronniere : « Dans le cas d’Amana assurances, le 51/49 a vraiment du sens »

Vidéos

L’évaluation des politiques publiques, un métier qui fait défaut en Algérie – Abderrahmane Slimani

A ne pas manquer

Prev Next

Tramway d'Alger: 240 millions DA de manque à gagner, les Algérois resquillent en masse

"Actuellement, 120 agents de contrôle sont déployés sur la ligne du tramway Ruisseau-Dergana (23 kms). Ils travaillent selon le système de relève par équipes, mais la fraude persiste toujours. Des usagers de toutes catégories se donnent le droit d'emprunter le tramway sans payer leurs tickets".

"L’Algérie sera en surproduction de ciment de 10 millions de tonnes en 2019"-Serge Dubois (audio)

LafargeHolcim Algérie se prépare à faire face au changement de situation en proposant de nouvelles solutions, soutient Serge Dubois.

Les secteurs automobile et aéronautique marocains visent davantage d’investissements (OBG)

A mi-parcours de son ambitieux Plan d‘Accélération Industrielle 2014-2020, le Maroc intensifie les mesures prises pour développer son industrie, aussi bien dans les secteurs déjà établis que dans les segments émergents.