Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 24 Mars 2017

  •   Maghreb Emergent
  • jeudi 1 décembre 2016 08:19

La conférence "Tunisia 2020" s’achève sur des promesses d’investissement de 15 milliards USD

Pas moins de 140 projets publics et privés inscrits dans le cadre du plan tunisien de développement 2016-2020 ont été présentés à la conférence "Tunisia 2020" qui a réuni pendant deux jours plusieurs chefs d’Etat et de gouvernement, des représentants des institutions financières internationales et des investisseurs.

 

Les travaux de la conférence sur l’investissement en Tunisie "Tunisia 2020" ont pris fin hier soir à Tunis. Les engagements récoltés ont avoisiné les 15 milliards de dollars sous forme d’investissements directs, dettes reconverties, prêts bonifiés préférentiels et dons généreux, selon le chef du Gouvernement Youssef Chahed.

Pas moins de 140 projets publics et privés inscrits dans le cadre du plan tunisien de développement 2016-2020 ont été présentés à la conférence "Tunisia 2020" qui a réuni pendant deux jours plusieurs chefs d’Etat et de gouvernement, des représentants des institutions financières internationales et des investisseurs.

Plusieurs conférences thématiques sur l’économie numérique, le tourisme et l’éducation, regroupant des responsables tunisiens et d'autres pays, des experts et des chefs d’entreprises, ont été organisées au premier jour de l’événement.

Le deuxième jour a été consacré à des conférences sur l’industrie automobile et aéronautique, l’industrie textile, la santé et industrie pharmaceutique, l’électricité et énergies renouvelables, l’agriculture et agro-industries et la gestion de l'eau.

Les promesses d’investissements en chiffres :

Allemagne: 1,4 milliard de dollars sur 4 ans

Qatar: 1,250 milliard de dollars

France: 1,1 milliard de dollars sur 4 ans

Koweit: 500 millions de dollars

Turquie: 500 millions de dollars

Union Européenne: 407 millions de dollars

Canada: 24 millions de dollars canadiens

Suisse: 250 millions de dinars

Banque Mondiale: 4 milliards de dollars sur 4 ans

Banque Européenne d'Investissement (BEI): 2,5 milliards d'euros sur 4 ans

Fonds Arabe pour le Développement Économique et Social (FADES) : 1,5 milliard de dollars

La Banque africaine de développement (BAD) : 1,5 milliards de dollars

Banque Européenne de reconstruction et de développement: 650 millions d'euros sur 5 ans

Fonds Saoudien du développement: 800 millions de dollars


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

Le paiement électronique est en cours de lancement en Algérie depuis octobre dernier.

Est ce que vous comptez recourir rapidement à internet pour payer des factures ? - 30.8%
Est ce que vous préférez attendre de vous assurer de la sécurité des transactions avant de commencer ? - 37.4%
Vous ne vous sentez pas concerné car vous n’avez pas de carte CIB ou son équivalent des chèques postaux ? - 25.2%

Total votes: 575

Vidéos

CPP du 18.3.2017 : Combien se vend une tete de liste pour la députation ? L’après Bouteflika a-t-il déjà commencé ? Wassim Youcef et pas Kamel Daoud ?

Vidéos

"L’Opep et ses partenaires doivent reconduire leur accord de baisse de production"- N. Zouioueche

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie- Les premières voitures ‘’Seat’’ sortiront de l’usine de Relizane au 2eme semestre de 2017

L'usine d'assemblage de voitures des marques du groupe Volkswagen, implantée à Relizane, sera supervisée par les responsables du constructeur espagnol Seat.

[Le BLOG ECO] Présidentielle française 2017 : It is the economy, stupid!

 Bien qu’ils soient très décriés, les sondages en période de campagne électorale offrent toujours des enseignements précieux. Concernant la présidentielle française, l’un d’eux revient sur les attentes des électeurs en matière d’économie (*). Et il s’avère que la majorité d’entre eux considère justement que les enjeux économiques sont leur principale priorité.

Algérie - La Direction de la Sûreté nationale tire la sonnette d'alarme sur l'ampleur de la contrefaçon locale

Cafés, pâtes alimentaires, margarine, eau d'oranger, miel, sucre vanillé, tabacs, détergents, produits cosmétiques, shampoings et parfums sont parmi les produits fabriqués localement victimes de contrefaçon locale, ont relevé des représentants de la DGSN lors de la seconde journée du séminaire sur la contrefaçon.