Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 23 Février 2018

  •   Tunis Afrique Presse
  • vendredi 25 novembre 2016 18:32

Tunisie - Lancement d'une initiative pour booster l’investissement dans les régions intérieures



La présidence de la république a lancé vendredi, une initiative pour promouvoir l’investissement local dans les régions intérieures du pays, à un moment important où la Tunisie prépare la tenue de la conférence internationale sur l’investissement "Tunisia 2020" (du 29 au 30 novembre 2016), dans l'objectif de promouvoir le pays, en tant que site d'investissement compétitif au plan international.

 

«Cette initiative concerne le lancement d’un ensemble de projets, dans les domaines de l’agriculture, des industries chimiques, des énergies renouvelables, des TIC et des composants automobiles, qui seront réalisés par des investisseurs Tunisiens, dans 14 gouvernorats prioritaires, parmi les plus défavorisés du pays pour un investissement d'une valeur globale de l'ordre de 1 500 millions de dinars, devant générer 50 mille postes d’emploi», a indiqué le président de la république, Béji Caid Essebsi, lors d'une réunion au palais de Carthage, avec une vingtaine d’hommes d’affaires tunisiens conduits par la présidente de l’UTICA, Wided Bouchamaoui, en présence du Chef du Gouvernement et du ministre du développement, de l'investissement et de la coopération internationale.
«L'initiative qui s’inscrit dans le cadre d’une nouvelle dynamique de l’Etat, constitue en réalité, une action volontaire de la part des chefs d’entreprises tunisiens et un message fort aux investisseurs étrangers qui prendront part à la conférence "TUNISIA 2020", a-t-il précisé.
Le chef de l’Etat a appelé les investisseurs à assumer leur responsabilité dans la réalisation de leurs projets, soulignant que l’Etat entend les accompagner, en instaurant un climat d’investissement favorable. Il s'est déclaré optimiste quant à la réussite de cette initiative, qui sera suivie d'une seconde similaire dédiée aux autres régions intérieures.
De son côté, le chef du gouvernement, Youssef Chahed a souligné l’impératif de promouvoir l’économie tunisienne, rappelant que l’emploi et le développement des régions intérieures sont les principales revendications de la révolution tunisienne (17 décembre 2010-14 janvier 2011).
« Nous soutenons cette initiative qui permet de promouvoir l’image de la Tunisie, en tant que pays compétitif et destination d’investissement par excellence. Nous assurerons toutes les conditions et facilités garantissant la réussite de ces investissements, notamment à travers les lois sur l’investissement, le PPP et l’urgence économique », a-t-il poursuivi.
Dans son intervention, Bouchamaoui a précisé que le lancement de ces projets concrets, s’inscrivant dans le cadre de l’initiative économique de promotion du développement et de l’emploi, seront réalisés à la faveur d'un climat d’investissement propice. Elle a mis l’accent sur la détermination du secteur privé à accomplir son devoir national en matière d’investissement et de création d’emplois.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

2017 a été marquée par la répression des ahmadites et des migrants (directrice d’Amnesty Algérie, sur Radio M)

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

"Il faut poursuivre les réformes engagées au début des années 2000"-Temmar

A ne pas manquer

Prev Next

Le Maroc fera partie des cinq pays d'investissement de la BERD

Le président de la BERD, Suma Chakrabarti a souligné que sa banque est engagée et prête à continuer à soutenir le Maroc.

Algérie: Adoption de la loi sur le e-commerce, les premières réactions (Vidéo)

  Adoption de la loi sur le e-commerce, les premières réactions. Regarder la vidéo:      

Des "sommes énormes" ont été introduites dans les banques à partir du marché parallèle (Raouia)

      "Certains guichets bancaires ont été à l’origine d’entraves dans le domaine, au motif de la disposition relative à l’origine des fonds", a indiqué le ministre.