Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 20 Février 2018

  •   Boualem Alami
  • mardi 29 août 2017 17:04

Madrid veut rendre "plus efficace" sa coopération sécuritaire avec Rabat après les attentats de Barcelone et Cambrils

Les attentats d'août 2017 ont ravivé en Espagne les cauchemars de 2004.

En Espagne, le cauchemar des attentats du 11 mars 2004 dans la gare d'Atocha à Madrid qui ont fait 191 morts et 200 blessés hante toujours les esprits. 

 

 

Moins de deux semaines après les attentats terroristes commis par des ressortissants marocains à Barcelone et Cambrils et qui ont fait 16 morts, le ministre Espagnol de l'Intérieur, Juan Ignacio Zoido, a fait le déplacement au Maroc. Objectif: revoir avec son homologue marocain, Abdelouafi Laftit, certains aspects de la coopération sécuritaire maroco-espagnole. Pour le ministre Espagnol, cette coopération, qu'il a jugée "fructueuse", doit ''s’améliorer pour devenir plus efficace''. Elle doit se ''renforcer face aux nouvelles méthodes des terroristes'', a-t-il expliqué, dans un point de presse à l'issue de son entretien, aujourd’hui, avec son homologue marocain.

Sur la coopération entre les services de sécurité des deux pays après les deux attentats terroristes perpétrés par des Marocains les 17 et 18 août, Juan Ignacio Zoido a indiqué, à l'issue d'un entretien en tête à tête avec le ministre marocain, que ''le Maroc a contribué à l'enquête sur le double attentat qui a secoué Barcelone et Cambrils". Selon lui, ''deux hommes soupçonnés d'avoir des liens avec le double attentat ont été arrêtés au Maroc.'' Il a ajouté, cependant, ne pas ''souhaiter entrer dans les détails, car ils relèvent encore de l'enquête".

Les deux attentats, menés par des Marocains ou d'origine marocaine qui vivaient en Espagne depuis de nombreuses années, avaient été revendiqués par le groupe djihadiste Etat islamique (EI).

En Espagne, le cauchemar des attentats du 11 mars 2004 dans la gare d'Atocha à Madrid qui ont fait 191 morts et 200 blessés hante toujours les esprits.

 


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

"Les médecins résidents demandent l’abrogation du caractère obligatoire du service civil et non sa suppression" (Yassine Balhi)

Sondage

Vidéos

Benflis ou pas Benflis ? Les Algériens très fans des pages religieuses FB étrangères.

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie : "La grève du secteur de l’éducation a atteint un taux de suivi de 80%" (Cnapeste)

Le conseiller au ministère de l'Education nationale a déclaré que le calendrier scolaire annoncé au début de l'année sera respecté en dépit du mouvement de grève enclenché notamment dans les wilayas de Blida et Béjaïa.

Algérie: Les médecins résidents organisent trois marches régionales ce mercredi

Les résidents accusent la tutelle d'être à l'origine de suspension de toutes formes de dialogue.

"Il faut poursuivre les réformes engagées au début des années 2000"-Temmar (Audio)

Le professeur Hamid Temmar a été ministre des participations et de la coordination des réformes, ministre du Commerce,  ministre de l’Industrie et conseiller du président de la République pour les affaires économiques.