Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 12 Décembre 2017

  •   Boualem Alami
  • mardi 29 août 2017 17:04

Madrid veut rendre "plus efficace" sa coopération sécuritaire avec Rabat après les attentats de Barcelone et Cambrils

Les attentats d'août 2017 ont ravivé en Espagne les cauchemars de 2004.

En Espagne, le cauchemar des attentats du 11 mars 2004 dans la gare d'Atocha à Madrid qui ont fait 191 morts et 200 blessés hante toujours les esprits. 

 

 

Moins de deux semaines après les attentats terroristes commis par des ressortissants marocains à Barcelone et Cambrils et qui ont fait 16 morts, le ministre Espagnol de l'Intérieur, Juan Ignacio Zoido, a fait le déplacement au Maroc. Objectif: revoir avec son homologue marocain, Abdelouafi Laftit, certains aspects de la coopération sécuritaire maroco-espagnole. Pour le ministre Espagnol, cette coopération, qu'il a jugée "fructueuse", doit ''s’améliorer pour devenir plus efficace''. Elle doit se ''renforcer face aux nouvelles méthodes des terroristes'', a-t-il expliqué, dans un point de presse à l'issue de son entretien, aujourd’hui, avec son homologue marocain.

Sur la coopération entre les services de sécurité des deux pays après les deux attentats terroristes perpétrés par des Marocains les 17 et 18 août, Juan Ignacio Zoido a indiqué, à l'issue d'un entretien en tête à tête avec le ministre marocain, que ''le Maroc a contribué à l'enquête sur le double attentat qui a secoué Barcelone et Cambrils". Selon lui, ''deux hommes soupçonnés d'avoir des liens avec le double attentat ont été arrêtés au Maroc.'' Il a ajouté, cependant, ne pas ''souhaiter entrer dans les détails, car ils relèvent encore de l'enquête".

Les deux attentats, menés par des Marocains ou d'origine marocaine qui vivaient en Espagne depuis de nombreuses années, avaient été revendiqués par le groupe djihadiste Etat islamique (EI).

En Espagne, le cauchemar des attentats du 11 mars 2004 dans la gare d'Atocha à Madrid qui ont fait 191 morts et 200 blessés hante toujours les esprits.

 


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP remet la visite de Macron à l’endroit et la Fetwa de Trump à l’envers

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

"Le gisement monétaire de la finance islamique est surestimé en Algérie"- Hachemi Siagh

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: Le FCE regroupe les professionnels du bâtiment, le 18 décembre

La finalité de l'évènement est de privilégier les produits algériens et de les substituer aux produits importés tout en mettant en avant le savoir-faire algérien, ajoute le FCE. 

"La hausse des prix aucunement liée à l'opération de tirage de billets de banque" (Raouia)

  Le ministre a précisé que la chute des cours du pétrole a impacté l'économie nationale mettant notre économie face à plusieurs défis.

Algérie: Plus de 14.000 demandes d’accès au foncier industriel rejetées depuis 2016

L’ANIREF indique que la structure des transactions est désormais dominée par la concession du foncier public qui totalise 85% des transactions totales observées sur l’exercice 2016.