Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 12 Décembre 2017

  •   Rédaction Maghreb Emergent
  • lundi 12 juin 2017 10:01

Maroc - Le nombre de touristes a augmenté de près de 14% entre janvier et avril 2017

photo publiée sur : http://www.thrmagazine.info.

En revanche, note l’observatoire du tourisme, les recettes générées par l’activité touristique des non-résidents au Maroc a baissé de 4,7%, enregistrant 17 milliards de dirhams contre 17,8 milliards entre janvier et avril 2016.

 

 

Entre janvier et avril 2017, le nombre de touristes ayant visité le Maroc a atteint 3 millions, indique l’Observatoire marocain du tourisme cité par l’agence Maghreb Arabe Presse (MAP). Les arrivées de touristes étrangers, précise-t-il, a connu une hausse substantielle de 13,7% tandis que celle des Marocains établis à l’étranger a connu une progression moins importante mais néanmoins significative de 4,6%. La hausse dépasse de loin la moyenne pour Marrakech et Agadir, avec 20% et 19%, respectivement.

En revanche, note l’observatoire du tourisme, les recettes générées par l’activité touristique des non-résidents au Maroc a baissé, pour la période considérée, de 4,7%, enregistrant 17 milliards de dirhams contre 17,8 milliards entre janvier et avril 2016.

 

Hausse de 19,3% du nombre de nuitées totales

 

La hausse du nombre de nuitées totales enregistrées par les établissements touristiques a été encore plus importante, avec 19,3% (24% pour les touristes non-résidents et 10% pour les résidents). Les villes de Marrakech et d’Agadir, à elles, seules, en ont généré 60%

Selon l’observatoire du tourisme marocain, la hausse du nombre de touriste ayant visité le Maroc durant les quatre premiers mois de l’année 2017 a concerné en particulier les marchés traditionnels que sont l’Allemagne (+11%), l'Espagne (+9%), la Belgique (+8%) et la Hollande (+6%)… La hausse a été encore plus importante pour les marchés émetteurs émergents à l’exemple de la Chine (+767%), de la Russie (36%), du Japon (52%), de la Corée du Sud (48%), des Etats-Unis d’Amérique (37%) et du Brésil (31%).


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP remet la visite de Macron à l’endroit et la Fetwa de Trump à l’envers

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

"Le gisement monétaire de la finance islamique est surestimé en Algérie"- Hachemi Siagh

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: Le FCE regroupe les professionnels du bâtiment, le 18 décembre

La finalité de l'évènement est de privilégier les produits algériens et de les substituer aux produits importés tout en mettant en avant le savoir-faire algérien, ajoute le FCE. 

"La hausse des prix aucunement liée à l'opération de tirage de billets de banque" (Raouia)

  Le ministre a précisé que la chute des cours du pétrole a impacté l'économie nationale mettant notre économie face à plusieurs défis.

Algérie: Plus de 14.000 demandes d’accès au foncier industriel rejetées depuis 2016

L’ANIREF indique que la structure des transactions est désormais dominée par la concession du foncier public qui totalise 85% des transactions totales observées sur l’exercice 2016.