Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 12 Décembre 2017

  •   Maghreb Emergent
  • vendredi 9 juin 2017 10:00

Maroc- Les IDE en baisse de 29% en 2016 à 2,3 milliards de dollars (CNUCED)

Le recul des IDE s’explique par le tassement de la consommation en Europe qui avait affecté négativement les IDE orientés vers l'exportation.

 

Les flux des Investissements directs étrangers (IDE) à destination du Maroc ont reculé de 29% en 2016 à 2,3 milliards de dollars après avoir atteint 3,2 milliards de dollars américains en 2015, selon le rapport 2017 de la Conférence des Nations Unies pour le commerce et l'investissement (CNUCED) sur l'investissement dans le monde.

Le rapport rendu public jeudi et largement repris par la presse marocaine explique ce recul des investissements par le tassement de la consommation en Europe qui avait affecté négativement les IDE orientés vers l'exportation.  Ce niveau des IDE bien que modeste pourrait apporter une contribution plus forte au décollage économique du Maroc qui poursuit également une politique d'investissements à l'étranger qui cible essentiellement les pays d'Afrique subsaharienne, observe le rapport de la CNUCED qui cite plusieurs projets réalisés par le Maroc.

D'après les chiffres de l'Office marocain des changes pour l'année 2016, mentionnés par l’Agence Xinhua,  le flux des IDE s'est inscrit en recul de 28,2%. Toutefois et durant les quatre premiers mois de 2017, ce flux s'est élevé à quelque 7,8 milliards de dirhams (718 millions de dollars), contre 7,4 milliards de dirhams (714 millions de dollars) un an auparavant, soit une progression de 4,5%. Ce résultat est dû à une baisse des dépenses au titre des IDE de 51,3% à 1,7 milliards de dirhams (174 millions de dollars), plus forte que celle des recettes (-13,6%) qui se sont chiffrées à 9,5 milliards de dirhams (974 millions de dollars) à fin avril 2017, explique l'Office des changes dans une note sur les indicateurs préliminaires des échanges extérieurs d' avril 2017.


Évaluer cet élément
(3 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP remet la visite de Macron à l’endroit et la Fetwa de Trump à l’envers

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

"Le gisement monétaire de la finance islamique est surestimé en Algérie"- Hachemi Siagh

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: Le FCE regroupe les professionnels du bâtiment, le 18 décembre

La finalité de l'évènement est de privilégier les produits algériens et de les substituer aux produits importés tout en mettant en avant le savoir-faire algérien, ajoute le FCE. 

"La hausse des prix aucunement liée à l'opération de tirage de billets de banque" (Raouia)

  Le ministre a précisé que la chute des cours du pétrole a impacté l'économie nationale mettant notre économie face à plusieurs défis.

Algérie: Plus de 14.000 demandes d’accès au foncier industriel rejetées depuis 2016

L’ANIREF indique que la structure des transactions est désormais dominée par la concession du foncier public qui totalise 85% des transactions totales observées sur l’exercice 2016.