Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 16 Janvier 2018

  •   Amin Fassi-Fihri
  • samedi 15 avril 2017 11:19

Maroc: L'agriculture dope la croissance économique au premier trimestre 2017 (HCP)

L'économie marocaine a enregistré une croissance de 4,3% au premier trimestre 2017, indique dans sa dernière  note de conjoncture le Haut Commissariat au Plan (HCP).

 

''L’économie nationale aurait progressé de 4,3%, au premier trimestre 2017, au lieu de 1,7% une année auparavant'', indique le HCP pour qui, ''cette performance aurait été, particulièrement, portée par le redressement de 12,9% de la valeur ajoutée agricole, au lieu d’une baisse de 9% au cours de la même période de 2016.'' Et, hors agriculture, la valeur ajoutée a enregistré une hausse de 3%, boostée par les activités du secteur tertiaire, dont les servioces et le  tourisme. Sur la base d'une hausse de 14,8% de la valeur ajoutée agricole et une amélioration de 3,2% des activités non-agricoles, le HCP estime qu'au deuxième trimestre 2017, ''l’économie nationale progresserait de 4,6%, en variation annuelle.'' Au premier trimestre 2017, la valeur ajoutée agricole aurait progressé de 12,9%, en variation annuelle, au lieu d’une baisse de 9% une année plus tôt, indique par ailleurs le HCP. ''Cette reprise aurait été soutenue par une pluviométrie excédentaire et des températures conformes à la saison, qui auraient favorisé une hausse des superficies semées des cultures précoces et un développement progressif du couvert végétal et des pâturages. Les semis des céréales d’automne et des légumineuses se seraient améliorés de 41% et 28%, respectivement, en variations annuelles''. Entre 2008 et 2015, la croissance moyenne annuelle du secteur agricole avait atteint +8,3%, au lieu de +4,5% réalisée au cours de la période 1999-2007. Quant au rythme de croissance des activités non-agricoles, il se serait accéléré au premier trimestre 2017 pour se situant à 3%, en variation annuelle, au lieu de +2,3% un trimestre auparavant.

 

Croissance à 3,6% et inflation en hausse en 2017

 

Selon le département de M. Ahmed Lahlimi, ''la croissance économique nationale devrait se poursuivre à un rythme plus soutenu au deuxième trimestre 2017''. Cette embellie économique serait le résultat, explique le HCP, ''d’un accroissement de 14,8% de la valeur ajoutée agricole, qui aurait porté sa contribution à la croissance économique globale à 1,7 point, au lieu de 1,5 point un trimestre auparavant.'' Dans l’ensemble, la valeur ajoutée hors agriculture devrait s’améliorer de 3,2%, au deuxième trimestre 2017, en variation annuelle, favorisant, ainsi, une hausse du PIB global de 4,6%, au cours de la même période, au lieu de +0,5% une année auparavant. Le HCP avait déjà relevé dans ses prévisions économiques pour 2017 que ‘’l’économie nationale terminerait l’année avec une croissance de 3,6% et l’inflation en hausse à 2,1%''. Le gouvernement, lui, prévoit une croissance de 4,5%, un déficit budgétaire de 3% du PIB et une inflation limitée à 1,7%.


Évaluer cet élément
(4 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP 10.01.18 "l'Alternance aux présidentielles de 2019 n'est pas impossible:en voilà les conditions"

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

Abderezak Dourari professeur des langues. "Le pouvoir algerianise son cosmos identitaire, tant mieux

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: Ouyahia va-t-il lâcher Haddad ?

Le Premier ministre a décidé d’annuler  sa participation à la conférence-exposition que le FCE (Forum des chefs d’entreprise)  organise conjointement avec la Sonatrach et la Sonelgaz, à partir de demain pour  sauver sa probable « rencontre avec son destin ».

Algérie : le complexe gazier de Tiguentourine a produit près de 9 milliards m3 en 2017

 Le complexe  de Tiguentourine  produit,  en moyenne, entre 22 et 23 millions de m3/jour.

Algérie : Sonatrach va louer des équipements en Italie pour raffiner son pétrole brut

  11,5 millions tonnes de carburants sont raffinés en Algérie, alors que la consommation, qui a explosé ces dernières années, a atteint 15 millions de tonnes de carburants annuellement.