Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 22 Avril 2018

  •   Labrim Abdelouahed/MAP
  • mercredi 22 mars 2017 13:22

La “Cité Mohammed VI Tanger-tech”, un investissement de 10 milliards de dollars dans 10 ans et 100 000 emplois à la clé




Mobilisant un investissement initial de 1 milliard de dollars et de 10 milliards de dollars dans dix ans, le méga projet de création de la ville nouvelle “Cité Mohammed VI Tanger-tech” vise à insuffler une nouvelle dynamique économique particulièrement dans la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, à consacrer le développement socio-économique que connaît le Maroc et à renforcer davantage l’attractivité et la compétitivité du Royaume sur l’échiquier international.


Cette ville économiquement intégrée qui contribuera de manière harmonieuse à l’essor rapide des activités économiques à Tanger et dans toute la région nord du Royaume, constitue la suite logique d’une stratégie ambitieuse de développement visant à hisser la ville du Détroit au rang des grandes métropoles internationales.
Ce projet, fruit des efforts déployés par le Roi Mohammed VI, à la faveur des nombreuses visites effectuées par le Souverain dans plusieurs pays, notamment en Chine, vient ainsi consolider les grands et multiples projets de développement, lancés par le Roi en vue de renforcer le positionnement de la perle du Nord à l’échelle internationale et d’en faire un modèle urbain et économique pionnier au Maroc et dans la rive sud de la Méditerranée.
La nouvelle ville, qui sera érigée dans un premier temps sur 500 hectares, et sur 2.000 hectares dans une période de dix ans, abritera de nombreux secteurs d’activité, notamment l’aéronautique, l’automobile, l’agro-alimentaire, les énergies renouvelables, le tourisme d’affaires et autres.
Ce projet d’envergure qui consiste globalement à construire un pôle économique capable de générer 100.000 emplois, vient consolider la dynamique déjà enclenchée avec le lancement de projets structurants, dont le complexe portuaire Tanger Med, l’usine du constructeur automobile Renault, la ligne à grande vitesse (LGV), le projet de reconversion du port Tanger ville et la Tanger free zone, en vue d’améliorer le cadre de vie de la population locale et de garantir un développement intégré, inclusif et durable.
Rien qu’en 2016, quelque 3,45 milliards de dirhams (MMDH) d’investissements privés ont été réalisés au niveau du port Tanger-Med, soit une progression de 102% en glissement annuel, avec l’implantation de 68 nouveaux projets industriels sur l’ensemble des zones d’activités du Complexe portuaire, permettant la création de 6.547 nouveaux emplois.
Ces indicateurs montrent clairement que Tanger Med, qui comprend un pôle portuaire agrégeant le port Tanger Med I, le port Passagers et Rouliers, le port Tanger Med II et un pôle industriel constitué de zones d’activités développées autour de filières prépondérantes, tel que l’automobile, l’aéronautique, le textile, la logistique et les services, constitue aujourd’hui un hub intégré de compétitivité à l’échelle régionale et internationale.
Et pour renforcer ses infrastructures ferroviaires, le Maroc s’est lancé dans l’aventure de la future “LGV”, dont le premier tronçon est en cours d’achèvement entre Tanger et Kénitra, qui constitue un défi et une fierté pour le Royaume, qui sera le premier pays du continent africain à être capable de lancer un train à 320 km/h sur son réseau ferré.
Sur le volet de l’industrie automobile, le Maroc se positionne déjà en tant que “hub mondial”, eu égard à ses compétences et opportunités d’investissement de haut niveau, qui ont aiguisé l’appétit de grands constructeurs automobiles mondiaux qui ont fini par s’installer et développer leurs activités au Royaume, en l’occurrence les groupes Renault et PSA Peugeot-Citroën.
Avec le nouveau projet du Groupe Renault au Maroc, l’industrie automobile enregistre une grande performance consistant à développer une plateforme mondiale d’approvisionnement, susceptible de conférer au Royaume un positionnement de choix sur l’échiquier mondial et de réaffirmer son attractivité et sa capacité de drainer davantage d’investissements dans divers secteurs primordiaux.
Sur le plan touristique, la destination Tanger, avec l’achèvement des travaux du projet de reconversion du port Tanger ville, devrait renforcer davantage son attractivité en matière de tourisme de croisière et de plaisance.
Ce chantier d’envergure offre des infrastructures importantes dédiées à l’accueil des plus grands paquebots de croisière au monde. Ainsi, 3 postes à quai seront dédiés à cette activité, pour contenir un trafic de 300.000 croisiéristes en 2016 et 750.000 en 2020.
La volonté du Maroc visant à faire de la région du Nord une zone de prospérité est alors déterminante pour la ville du Détroit, qui connaît un développement socio-économique sans précédent, devenant même un pôle d’excellence et à forte croissance dans le Royaume.


Évaluer cet élément
(12 Votes)

Laissez un commentaire



6 Commentaires

  • LES CANNIBALES

    Note: Non cosneillé aux cannibales ultra-nationalistes qui ne dévorent que les gens de leur tribu respective.

    Un Maghrébin, un Allemand et un Russe étaient en expédition sur l´îles Des Caïmans, dans une zone de la jungle inconnue.

    Ils furent emprisonnés par un groupe de cannibales affammés.

    Le chef des cannibales décida de goûter à la chair du Russe.
    Il fut mis dans la marmite et après une heure le chef goûta au gigot.

    Le chef dit:

    -Ouch! Trops salé, un goût de caviar et de saumon et de vodka. On essaye avec l´autre.

    L´Allemand fut mis dans la grande marmite bouillonnante et après 20 minutes le chef cannibale voulut gôuter.

    -Ouch! Ouch! Un goût de saucisse de choucroute rance et de bière. mettez -moi le dernier pour voir ! laissez le cuire pendant deux heures celui-là, il est maigre.

    Le Maghrébi fut mis dans la marmite à son tour.

    Après deux heures, le couvercle de la marmite fut levé et à la grande surprise des cannibales, le Maghrébin était non seulement encore vivant mais criait:

    -Les gars, donnez.moi une serviette pour me couvrir et ne pas attrapper froid. Votre Hammam est trop humide !

    L´article nous informait d´abord sur la nouvelle stratégie chinoise car ce sont les grands conglommérats chinois qui sont en train de changer de stratégie.

    Et cette approche inquiète au plus haut lieu les concurrents européens, américains et autres car ce qui se dessine à Tanger est seulement le premier pas, le premier coup, la première carte d´une stratégie mûrement réfléchie par la puissance économique chinoise.

    En effet, située à seulement 14 kilomètres de l´Europe et à seulement à peu près 6 kilomètres du préside espagnol Ceuta,la Zone Franche de Tanger offre un atout incontestable, comme le reste de tout le Maghreb.

    Cet atout ou ces atouts peuvent se résumer en termes de logistiques, d´infrastuctures aux normes et surtout de la volonté de la Région Nador-AL Hoceima-Tétouan-Tanger (Rif) de devenir un hubb économique important.

    Avant la signature de ces contrats, Elyas El Omari, natif du Rif, leader du PAM ( " Le parti du Makhzen") , ancien militant d´extrême gauche condamné par coutumace et clandestin pendant des années avait fait le voyage en Chine Popuaire.

    Pragmatique, Elyas El Omari et le président de la Région Rif
    avait anticipé les besoins des stratéges chinois puis travaillé pour proposer une offre intéressante qui consiste en la formation du personnel , les facilités fiscales, les garanties
    de la Région et surtout des contrats bien ficelés pour diminuer les impacts sur le milieu (écologique) en plus des financements communs et des investissements au long terme.

    Sans l´aval d´Ilyas EL Omari et sans le consentement de la Région Du Rif, ce projet n´aurait jamais eu lieu.....

    Dire ce que l´on veut, mais quand cinq pays du Maghreb regorgeant de ressources humaines et naturelles ne sont même pas capables ensembles de monter des zones industrielles de ce nom alors , comme disaot le leader communiste chinois " Que le chat soit noir ou gris, l´essentile est qu´il attrappe la souris" ou en d´autres mots, pour la Région Du Rif, la nationalié du partenaire n´a plus d´importance à condition que le projet soit bénéfique au développement. Mieux que rien.

    Dans le meilleur des mondes, Oujda et son voisin de l´Est seraient en mesure de créer de plus grands projets maghrébins. En commun.

    L´argent dépensé en ferrailles dite militaire (des milliards de dollars), les murs, les frontières, la contrebande, la bêtise, le brocolage et le dépannage aurait suffi depuis les années 1960 à créer non 100.000 emplois maghrébins mais des millions.

    Malheureusement, l´auto-cannibalisem, le " nationalisme",
    le manque de bon sens font qu´un pays comme la Corée Du Sud qui en 1960 avait à peu près le 10-éme du PIB maghrébin est devenu un dragon industriel...

    Entre temps, Elyas EL Omari, l´ancien militant gauchiste a appris de ses camarades chinois que les slogans révolutionnaires ne sont plus valables mais que seuls le développement l´est.

    Le Maghrébin fut mis dans la marmite. Chinoise.

    Mais main sur le coeur, nos cannibales bouchkaras qui ont lapidé des milliards de dollars dévorés sont-ils mieux que les vrais cannibales.?

    Rapporter Belkbir vendredi 24 mars 2017 19:31
  • Al Kino,
    Tu as tout à fait raison, nous les Algériens nous vivons de la chasse et de la cueillette, d'ailleurs nous n'avons même pas encore inventé le feu, et puis nous dormons dans des huttes et nous marchons tout nu. Maintenant je te laisse, il faut que j'aille déterrer quelques racines pour le déjeuner, que je mangerai dans le crâne de mon ancêtre parce que bien entendu nous sommes des cannibales!

    Rapporter LHomme de Méchta-Afalou jeudi 23 mars 2017 13:17
  • Non mais rien à voir !

    le ville de Sidi Abdallah n'est toujours pas fini meme si elle a été inauguré 2 fois LOL
    y a tellement pas de projet qu'il l'on inauguré 2 fois!

    dans le cas de Tanger on parle d'une cité à vocation industrielle, pas uniquement une cité dortoire

    pour ton indice de developpement humain c est juste une blague, comment t'explique que des centaines de milliers d'Algerien partent du pays sans visa et pour ne plus jamais y revenir!
    C est pas au Maroc ou des journaliste meurt en prison en ce moment!
    Et le batiment en Algerie c est d'abord une main d'oeuvre Chinoise pour le gros oeuvre avec des manoeuvres d'origine africaine et enfin des Marocains pour l'artisanat et les postes à savoir faire!
    juste pour ta gouverne, les Marocains qui bossent dans le batiments en Algerie se font payés en DIRHAM et pas en DINAR qui ne vaut rien!
    C est un mensonge que de dire que l'Algerie est construite par ses enfants, meme la mosqué est chinoise, le grand theatre d'Alger lui aussi est chinois, offert par la Chine pour tous les chantiers avec retrocommission donnés par BOUTEFLIKA!
    Ah oui dans ton Algerie hyper developpé, la banane est un produit de luxe et les importations sont stoppées nettes car y a plus d'argent!
    Y a meme des penuries de medicaments!
    Donc ton indice il va vite chuté pdtr!
    Nous les chinois ils investissent, en Algerie ils ramassent l'argent et rentre chez eux! T arrive a faire la difference??????
    y a des bus électrique Chinois fabriqué a Marrakech par exemple
    ah oui et le futur grand port d'Algerie c est pas les chinois qui vont le construire???? lol
    Quand je dis construire c est avec la main d'oeuvre chinoise qualifier et leur bureau d'etude!
    Tu sais un bureau d'etude comme celui de la Mosqué qui est Allemand et qui s'est retiré car il à indiqué à Bouteflika que le minaret de 300 metre de haut c'etait pas possible LOL*
    Bref avec 1 000 milliard de dollars en arrivé la c est pitoyable!

    Rapporter el kino jeudi 23 mars 2017 11:12
  • Al Kino, pour toi, cadeau:
    http://www.maghrebemergent.com/economie/maroc.html
    Petit résumé, détails partout ailleurs sur Google:
    http://wikimapia.org/17144947/fr/Nouvelle-Ville-Sidi-Abdellah
    Nous nos villes on les fabrique nous mêmes, question de souveraineté et de compétences locales existantes.
    Quand je pense que vous nous reprochiez de faire notre simple autoroute est ouest par les Chinois!
    Ah, et puis à l'indice de développement humain l'Algérie est placée dans la catégorie "pays développés", ce qui n'est pas le cas du Maroc. Et on reste toujours encore cette année le pays plus heureux d'Afrique, yessssss!!!!!

    Rapporter Vive Nous les Algériens jeudi 23 mars 2017 07:19
  • @ Vangelis

    Je ne vois pas Amar Ghoul et ni Ali Haddad sur la Photo a coté des des Chinois?????
    Les Chinois c est pas le 1er Partenaire économique de l'Algerie avant la france???

    Juste pour Info?????

    Les Chinois investissennt 10 milliards de Dollars au Maroc et créent 100 000 emploi et en Algerie????,

    Pour info l'Algerie à acheté pour des milliards de dollars Autoroute etc meme la mosqué au Chinois et au final combien d'emplois créés, combien d'investissement productif destiné à l'export???

    Explication:

    Quand le Maroc s'associe il le fait avec une stratégie à long terme dans l'interet du pays en créant des emplois et en développant des infrastructures tout en intéressant ses partenaires sur des retours sur leurs investissement avec en cadeau une liberté financiére grace a un systeme bancaire hyper moderne gage de securité pour les partenaires!
    A l Inverse en Algerie, les décideurs se moquent de créer des emplois et non aucunes visions du long terme car ils sont uniquement guidés par les RÉTROCOMMISSION à un tel point qu'aujourd'hui meme la Chine n'a pas confiance et installe non seulement cette cité industrielle mais aussi les sièges internationaux de ses banques et autres multinationales à Casablanca pour le marché Africain !!!!

    voila une leçon de gouvernance qui doit reflechir le peuple Algerien qui merite beaucoup mieux que ces belliqueux bras cassés qui les gouvernent depuis 50 ans !

    l'Algerie devrait etre au niveau de Dubai ou du Qatar!
    l'Algerie aurai pu racheter VOLVO et devenir exportateur de voiture au lieu de construire des hangars a montage de voiture de seconde zone!

    un immense gâchis en plus d'avoir bercé d'illusion toute une jeunesse qui n'a plus le gout du labeur a force de subvention de ketchup et de mayonnaise !!!

    Bref l'Algerie doit sortir de l'idéologie et revoir sa politique etrangere pour enfin se liberer et construire un avenir a ses enfants!

    Rapporter el kino mercredi 22 mars 2017 20:51
  • Espoir.

    S’il existait un prix de l’Incitation Pédagogique et de Benchmarking Economique et si on me demandait mon avis, je n’hésiterais pas un seul instant de l’accorder à Maghreb Emergent.

    Le peuple aura été heureux si les ‘’gouvernants philosophaient et les philosophes gouvernaient’’ et si Maghreb Emergent était écouté et apprécié dans seulement 10% de son effort éducatif par l’exemple.

    Le seul Prix que je peux lui accorder, à présent, est celui de l’encouragement, de la persévérance et de l’espoir. Viendra un jour où tous ses efforts seront récompensés.

    J'ai toujours rêvé de prendre ma bécane chaque été et de faire un trajet comme Tanger-Oran-Tunis pour admirer de merveilleux paysages, pour connaître les gens et leur serrer la main et pour regarder de grandes réalisations économiques initiées par des philosophes pour le bien commun de leurs jeunesses et de leurs peuples.

    Hélas, cela m'est pas possible maintenant, mais tant qu'il y a des philosophes, même bannis et éloignés, je garde espoir.

    Rapporter Mansour Essaïh mercredi 22 mars 2017 18:10
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

La Banque Mondiale s'engage à poursuivre son soutien à la Tunisie dans la réalisation de ses réformes

La Banque Mondiale a affirmé appuyer la Tunisie dans la réalisation de ses projets de réforme, afin de booster la croissance et répondre aux besoins socio-économiques du pays.

Algérie: L'inflation moyenne annuelle à 4,6% jusqu'à mars 2018

L'évolution des prix à la consommation en rythme annuel a été de 4,6% jusqu'à mars 2018, a appris l`APS auprès de l`Office national des statistiques (ONS).

Les assises nationales sur l’agriculture : un colosse aux pieds d’argile ! (contribution)

Des assises sur l’agriculture seront organisées le 23 du mois courant sous le thème ’’ l'agriculture au service de la souveraineté nationale ’’.