Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 23 Février 2018

  •   Maghreb Emergent
  • samedi 31 décembre 2016 08:20

Maroc-Le déficit commercial a augmenté de 20 milliards DH à fin septembre 2016 (Office des changes)

Le  taux de couverture des importations par les exportations se situe à 54,5% au lieu de 58,2% au titre des neuf premiers mois de 2015.

 

 

Le déficit commercial du Maroc a augmenté de 20 milliards Dirhams (Mds DH), au titre des neuf premiers mois de l’année 2016, selon les résultats des échanges extérieurs publiés vendredi par l’Office des changes. Il a atteint 136,9Mds DH contre 116,8Mds DH un an auparavant.

Cette situation s’explique, selon l’Office, par une hausse des importations de 21,5Mds DH « atténuée toutefois par une légère amélioration des exportations (+1,5Md DH) ».

Les importations ont augmenté de 7,7% (301Mds DH contre 279,5Mds DH à fin septembre 2015). « Cette évolution est imputable à la hausse des achats de biens d’équipement (+17,1Mds DH), de produits finis de consommation (+8,6Mds DH), de produit alimentaires (+5,2Mds DH) et de demi-produits (+5,1Mds DH) », détaille l’Office. En revanche, la facture énergétique a régressé  de 11,7Mds DH, « du fait de la baisse des cours et des quantités importées ».

En dehors des achats de biens d’équipement et de demi-produits, les importations demeurent quasiment stables. S’agissant des exportations, celles-ci s’élèvent à 164,1Mds DH contre 162,7Mds DH à fin septembre 2015, soit une légère amélioration de 1,5Md DH. « Ce résultat s’explique par la hausse des expéditions du secteur automobile (+4,4Mds DH) et celle du secteur agriculture et agro-alimentaire (+1,9Md DH) atténuées toutefois, par la baisse des ventes de phosphates et dérivés (-4,8Mds DH). Hormis les ventes de phosphates et dérivés, les exportations progressent de 4,9% ou +6,3Mds DH », souligne le rapport de l’Office des changes qui précise que le  taux de couverture des importations par les exportations se situe à 54,5% au lieu de 58,2% au titre des neuf premiers mois de 2015.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

2017 a été marquée par la répression des ahmadites et des migrants (directrice d’Amnesty Algérie, sur Radio M)

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

"Il faut poursuivre les réformes engagées au début des années 2000"-Temmar

A ne pas manquer

Prev Next

Le Maroc fera partie des cinq pays d'investissement de la BERD

Le président de la BERD, Suma Chakrabarti a souligné que sa banque est engagée et prête à continuer à soutenir le Maroc.

Algérie: Adoption de la loi sur le e-commerce, les premières réactions (Vidéo)

  Adoption de la loi sur le e-commerce, les premières réactions. Regarder la vidéo:      

Des "sommes énormes" ont été introduites dans les banques à partir du marché parallèle (Raouia)

      "Certains guichets bancaires ont été à l’origine d’entraves dans le domaine, au motif de la disposition relative à l’origine des fonds", a indiqué le ministre.