Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 22 Octobre 2017

  •   Maghreb Emergent
  • samedi 31 décembre 2016 08:20

Maroc-Le déficit commercial a augmenté de 20 milliards DH à fin septembre 2016 (Office des changes)

Le  taux de couverture des importations par les exportations se situe à 54,5% au lieu de 58,2% au titre des neuf premiers mois de 2015.

 

 

Le déficit commercial du Maroc a augmenté de 20 milliards Dirhams (Mds DH), au titre des neuf premiers mois de l’année 2016, selon les résultats des échanges extérieurs publiés vendredi par l’Office des changes. Il a atteint 136,9Mds DH contre 116,8Mds DH un an auparavant.

Cette situation s’explique, selon l’Office, par une hausse des importations de 21,5Mds DH « atténuée toutefois par une légère amélioration des exportations (+1,5Md DH) ».

Les importations ont augmenté de 7,7% (301Mds DH contre 279,5Mds DH à fin septembre 2015). « Cette évolution est imputable à la hausse des achats de biens d’équipement (+17,1Mds DH), de produits finis de consommation (+8,6Mds DH), de produit alimentaires (+5,2Mds DH) et de demi-produits (+5,1Mds DH) », détaille l’Office. En revanche, la facture énergétique a régressé  de 11,7Mds DH, « du fait de la baisse des cours et des quantités importées ».

En dehors des achats de biens d’équipement et de demi-produits, les importations demeurent quasiment stables. S’agissant des exportations, celles-ci s’élèvent à 164,1Mds DH contre 162,7Mds DH à fin septembre 2015, soit une légère amélioration de 1,5Md DH. « Ce résultat s’explique par la hausse des expéditions du secteur automobile (+4,4Mds DH) et celle du secteur agriculture et agro-alimentaire (+1,9Md DH) atténuées toutefois, par la baisse des ventes de phosphates et dérivés (-4,8Mds DH). Hormis les ventes de phosphates et dérivés, les exportations progressent de 4,9% ou +6,3Mds DH », souligne le rapport de l’Office des changes qui précise que le  taux de couverture des importations par les exportations se situe à 54,5% au lieu de 58,2% au titre des neuf premiers mois de 2015.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP célèbre le centenaire de la Révolution d’Octobre en compagnie de Ould Kaddour (PDG de Sonatrach)

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Vidéos

Malika Rahal: "L'UDMA une contribution meconnue au mouvement national"

A ne pas manquer

Prev Next

[Contribution]-Défis environnementaux du gaz du schiste : Du modèle américain à l’aventure algérienne (1ère partie)

En 1980, le gouvernement fédéral des États-Unis a introduit le crédit de la production du carburant alternatif à la législation, en vertu de l'article 29 de l'Internal Revenue Code.

Le site d’information TSA est toujours partiellement bloqué en Algérie (communiqué)

Depuis le 5 octobre, TSA est partiellement bloqué en Algérie. Il n’est pas accessible sur les réseaux internet d’Algérie Télécom et de Mobilis. A ce jour, nous n’avons reçu aucune explication officielle de la part de l’opérateur historique de téléphonie fixe, malgré nos nombreuses démarches auprès des deux opérateurs et des autorités.

La Banque mondiale appelle le Maroc à investir dans le capital immatériel pour accélérer son émergence économique

La Banque mondiale (BM) appelle le Maroc à réorienter ses politiques publiques vers le développement de son capital immatériel, afin de réaliser un rattrapage économique accéléré.