Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 26 Juin 2017

  •   Maghreb Emergent
  • samedi 31 décembre 2016 08:20

Maroc-Le déficit commercial a augmenté de 20 milliards DH à fin septembre 2016 (Office des changes)

Le  taux de couverture des importations par les exportations se situe à 54,5% au lieu de 58,2% au titre des neuf premiers mois de 2015.

 

 

Le déficit commercial du Maroc a augmenté de 20 milliards Dirhams (Mds DH), au titre des neuf premiers mois de l’année 2016, selon les résultats des échanges extérieurs publiés vendredi par l’Office des changes. Il a atteint 136,9Mds DH contre 116,8Mds DH un an auparavant.

Cette situation s’explique, selon l’Office, par une hausse des importations de 21,5Mds DH « atténuée toutefois par une légère amélioration des exportations (+1,5Md DH) ».

Les importations ont augmenté de 7,7% (301Mds DH contre 279,5Mds DH à fin septembre 2015). « Cette évolution est imputable à la hausse des achats de biens d’équipement (+17,1Mds DH), de produits finis de consommation (+8,6Mds DH), de produit alimentaires (+5,2Mds DH) et de demi-produits (+5,1Mds DH) », détaille l’Office. En revanche, la facture énergétique a régressé  de 11,7Mds DH, « du fait de la baisse des cours et des quantités importées ».

En dehors des achats de biens d’équipement et de demi-produits, les importations demeurent quasiment stables. S’agissant des exportations, celles-ci s’élèvent à 164,1Mds DH contre 162,7Mds DH à fin septembre 2015, soit une légère amélioration de 1,5Md DH. « Ce résultat s’explique par la hausse des expéditions du secteur automobile (+4,4Mds DH) et celle du secteur agriculture et agro-alimentaire (+1,9Md DH) atténuées toutefois, par la baisse des ventes de phosphates et dérivés (-4,8Mds DH). Hormis les ventes de phosphates et dérivés, les exportations progressent de 4,9% ou +6,3Mds DH », souligne le rapport de l’Office des changes qui précise que le  taux de couverture des importations par les exportations se situe à 54,5% au lieu de 58,2% au titre des neuf premiers mois de 2015.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP résiste aux coupures d’Internet et attend un Macron algérien

Sondage

Ahmed Ouyahia a appelé le gouvernement Tebboune à privatiser les entreprises publiques en difficultés. Vous pensez que cette mesure est :

Vidéos

Maghreb Mobile Expo, un salon algérien dédié aux Smartphones- Saïd Benmesbah

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie - Bousaada se prend à rêver d'un nouvel age d'or du tourisme

Privilégiée par un potentiel naturel et culturel exceptionnel, Boussaâda nourrit la nostalgie de "l’âge d’or" de l’activité touristique des années soixante-dix du siècle dernier, tout en entretenant l’espoir d’une relance véritable et pérenne de celle-ci, à la faveur d’un retour, certes timide mais prometteur des touristes nationaux et étrangers.

Trump veut la "dominance mondiale" pour les Etats-Unis sur le marché de l’énergie

 Donald Trump a écœuré beaucoup de monde en décidant de retirer les Etats-Unis des accords de Paris sur le réchauffement climatique. Son tout-fossile risque cependant d’écœurer les autres pays producteurs qui tentent de rééquilibrer le marché.

Les géants de l’Internet à l’assaut de la "vieille économie" : le grand bond d’Amazon [Le BLOG ECO]

  Il fut un temps où la différenciation entre acteurs économiques de l’internet et acteurs traditionnels était évidente. Aujourd’hui, les frontières se brouillent et la convergence entre les deux est une réalité. Cette tendance lourde est parfaitement illustrée par le cas Amazon.