Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 20 Février 2018

  •   Maghreb Arabe Press
  • mardi 20 décembre 2016 16:14

Maroc: Bank Al Maghrib révise à la baisse sa prévision de croissance pour 2016 à 1,2%

Bank Al Maghrib a revu sa prévision de la croissance pour 2016 à la baisse à 1,2%, avec un repli de 9,6% de la valeur ajoutée agricole et un ralentissement du PIB non agricole à 2,6%.

 

 

A moyen terme et sous l'hypothèse de campagnes agricoles moyennes pour les deux prochaines années, la croissance devrait s’accélérer à 4,2% en 2017 et s’établir à 3,7% en 2018, indique un communiqué de la Banque centrale, publié à l’issue de la 4è réunion de cette année du Conseil de Bank AL Maghrib.

 La progression de sa composante non agricole devrait s’accélérer à 3,4% puis à 3,7% respectivement, soutenue par un accroissement des revenus, notamment agricoles, et des conditions monétaires accommodantes, précise le communiqué.

 L'inflation devrait avoisiner 1,6% en moyenne au terme de l'année 2016 et s’établir à des niveaux modérés à moyen terme. Pour 2017, l’inflation devrait revenir à 1%, en liaison avec la dissipation prévue des effets des chocs sur les prix des produits alimentaires à prix volatils, avant d’augmenter à 1,5% en 2018.

 Bank Al Maghrib (BAM) a décidé de maintenir inchangé, pour la 4è fois consécutive, le taux directeur à 2,25%, vu que son niveau actuel continue d'assurer des conditions monétaires appropriées.

 Tenant compte d’une prévision d’inflation en ligne avec l’objectif de stabilité des prix et au regard de l’évolution prévue de la situation économique à moyen terme, le Conseil a jugé que le niveau actuel du taux directeur continue d’assurer des conditions monétaires appropriées et a décidé ainsi de le maintenir inchangé à 2,25%.

 

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

"Les médecins résidents demandent l’abrogation du caractère obligatoire du service civil et non sa suppression" (Yassine Balhi)

Sondage

Vidéos

Benflis ou pas Benflis ? Les Algériens très fans des pages religieuses FB étrangères.

A ne pas manquer

Prev Next

La Tunisie dépasse l’Algérie en matière de consommation de plastique

 L’Algérie est le deuxième importateur de technologie de la plasturgie sur le continent africain, juste après l’Afrique du Sud.

Algérie: Les réformes économiques préconisées actuellement risquent de ne pas aller loin, selon Hamid Temmar

L’ancien ministre  dira que si l’Etat ne comptait que « sur la planche à billets, les risques inflationnistes seront importants »

"L’ouverture du fret maritime au privé est une aventure" (Ferhat Ait Ali)

 Il était question, selon des déclarations officielles de l’ancien ministre du Transport Boudjemaa Talai, que la CNAN acquière 27 navires entre 2016 et 2022 pour renforcer sa flotte.