Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 20 Février 2018

  •   Amin Fassi-Fihri
  • samedi 19 novembre 2016 17:42

Maroc: Hausse du déficit commercial à 20,4 milliards DH à fin octobre 2016

Le déficit commercial du Maroc a encore augmenté à fin octobre dernier. En dépit d'une reprise des exportations, les échanges extérieurs restent marqués par la hausse des importations.

 

Dans son dernier bulletin sur les échanges extérieurs du royaume, l'Office des changes relève que ''les résultats préliminaires des échanges extérieurs au titre des dix premiers mois de 2016 font ressortir une hausse des importations de biens à plus de 23,2 milliards de dirhams (mds), alors que les exportations n'ont évolué que de 2,8 Mds DH, soit un déficit commercial de 20,4Mds DH. Durant cette période, les achats de biens à l'international se sont chiffrés à 333,7 mds de Dh, en hausse de 7,5%. Il s'agit notamment de biens d’équipement (+18,3Mds DH), de produits finis de consommation (+9Mds DH), de produits alimentaires (+6,2Mds DH) et de demi produits (+4,6Mds DH), selon la même source. Mais, la hausse de ces importations a été plus ou moins amortie avec la baisse des prix des produits pétroliers (-12,1 mds de Dh).

Légère hausse des exportations

Quant aux exportations, elles se sont établies en hausse de 1,5% à 184,5 Mds de Dh contre 181,7 Mds de DFh une année auparavant. Même si la vente de phosphates et dérivés a décliné de 4,8 Mds de Dh à fin octobre dernier, selon l'Office, qui précise que  la hausse des expéditions à l'international est le résultat de la progression des exportations du secteur automobile (+4,9Mds DH), de l’«agriculture et agro-alimentaire » (+2,1Mds DH) et du secteur textile et cuir (+1,5Md DH). Hors phosphates et dérivés, les exportations progressent de 5,3% ou +7,6Mds DH. Dés lors, le déficit commercial s’établit à fin octobre 2016 149,2Mds DH contre 128,8Mds DH un an auparavant. Le taux de couverture descend à 55,3% contre 58,5%. Par ailleurs, les recettes de l'émigration (MRE) sont en hausse de 4,2% (+2,2Mds DH) à 53,1Mds DH contre 51Mds DH un an auparavant. Les recettes Voyages augmentent de 4,1% (+2,2Mds DH) à 55,5Mds DH contre 53,3Mds DH une année auparavant.


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

"Les médecins résidents demandent l’abrogation du caractère obligatoire du service civil et non sa suppression" (Yassine Balhi)

Sondage

Vidéos

Benflis ou pas Benflis ? Les Algériens très fans des pages religieuses FB étrangères.

A ne pas manquer

Prev Next

La Tunisie dépasse l’Algérie en matière de consommation de plastique

 L’Algérie est le deuxième importateur de technologie de la plasturgie sur le continent africain, juste après l’Afrique du Sud.

Algérie: Les réformes économiques préconisées actuellement risquent de ne pas aller loin, selon Hamid Temmar

L’ancien ministre  dira que si l’Etat ne comptait que « sur la planche à billets, les risques inflationnistes seront importants »

"L’ouverture du fret maritime au privé est une aventure" (Ferhat Ait Ali)

 Il était question, selon des déclarations officielles de l’ancien ministre du Transport Boudjemaa Talai, que la CNAN acquière 27 navires entre 2016 et 2022 pour renforcer sa flotte.