Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 15 Décembre 2017

  •   Maghreb Emergent
  • mercredi 25 janvier 2017 16:29

La Mauritanie veut mettre plus de transparence dans le secteur de la pêche

La FisheriesTransparency Initiative (Initiative pour la Transparence dans le Secteur de la Pêche - FiTI) est une initiative multipartite globale qui vise à rendre la pêche plus durable et plus responsable par le biais de la transparence et de la participation.

 

La Mauritanie franchit un nouveau pas dans le renforcement de la transparence dans le domaine de la pêche.   Un groupe national multipartite a été formé pour accompagner l'initiative pour la transparence dans le secteur de la pêche, annonce un communiqué du ministère de l'Economie et des finances rendu public mardi.

Ce nouveau pas important de la Mauritanie dans l'initiative FiTI est « le résultat de consultations inclusives menées par chaque groupe de parties prenantes dans le but de sélectionner les représentants apparaissant comme étant les plus à même de porter la voix de tous les acteurs au niveau national », explique-t-on dans le communiqué.

La FisheriesTransparency Initiative (Initiative pour la Transparence dans le Secteur de la Pêche - FiTI) est une initiative multipartite globale qui vise à rendre la pêche plus durable et plus responsable par le biais de la transparence et de la participation. La FiTI repose sur une approche multipartite, qui réunit les principaux groupes de parties prenantes du secteur de la pêche (le gouvernement, les professionnels et la société civile) au sein d'un Groupe National Multipartite chargé de superviser le processus de la FiTI, renforçant ainsi la transparence et le dialogue au sein du secteur de la pêche du pays. En février 2016, la Mauritanie est devenue l'un des cinq pays pilotes de la FiTI aux côtés de la Guinée, de l'Indonésie, du Sénégal et des Seychelles.

«  Nous sommes fiers que la Mauritanie soit le premier pays à constituer un Groupe National Multipartite FiTI et que les acteurs du secteur se soient tous mobilisés pour désigner leurs représentants respectifs de manière inclusive. C'est une étape importante que nous franchissons aujourd'hui », a déclaré le ministère de l'Economie et des finances.


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP remet la visite de Macron à l’endroit et la Fetwa de Trump à l’envers

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

"Le gisement monétaire de la finance islamique est surestimé en Algérie"- Hachemi Siagh

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie : Retour au calme à Bouira, reprise de la protestation à Bejaia

Un impressionnant dispositif sécuritaire a été déployé dans les quatre coins de la ville de Bouira pour éviter tout dérapage.

Algérie : Interdiction d’une conférence sur les élections, à l’université Alger

«Cette interdiction s’inscrit dans le cadre d’une série de dérapages que connait l’université Alger 3 depuis des mois», soutient le sociologue.

La Tunisie et le FMI parviennent à un accord sur le programme économique du pays

L'inflation a dépassé les 6% en novembre, sous l'effet de hausses significatives des prix des produits alimentaires.