Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 20 Octobre 2017

  •   Rédaction Maghreb Emergent
  • jeudi 4 mai 2017 14:06

Société Générale dédommage la Libye à hauteur de 963 millions d’euros

Photo : Reuters.

Le fonds souverain libyen, la Libyan Investment Authority (LIA), lui réclamait 2,1 milliards de dollars de dédommagement pour des transactions soupçonnées d'être entachées de pots-de-vin versés à la société d'un intermédiaire lié à la famille du dictateur déchu Mouammar Kadhafi.

 

 

Société Générale accepte de payer 963 millions d'euros au fonds souverain libyen, la Libyan Investment Authority (LIA), pour mettre fin à des litiges concernant des transactions financières douteuses effectuées en Libye entre 2007 et 2009. C’est ce qu’a annoncé aujourd’hui un communiqué de la banque française rapporté par Reuters dans lequel elle s’excuse auprès du peuple libyen du « manque de prudence » de « certains de ses collaborateurs » durant le règne de Mouammar Kadhafi.

La LIA réclamait à la Société Générale 2,1 milliards de dollars de dédommagement pour des transactions soupçonnées d'être entachées de pots-de-vin versés à la société d'un intermédiaire lié à la famille du dictateur déchu.

Selon Reuters, le règlement à la LIA de cette somme de près d’un milliard d’euros « a plombé les résultats du premier trimestre de la banque, qui a passé une provision de 350 millions d'euros dans ses comptes ».

Pour rappel, des poursuites similaires engagées par la LIA contre la banque américaine Goldman Sachs n’ont pas été couronnés de ce même succès.

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

« Une inflation à 4 chiffres n’est pas souhaitable mais n’est pas exclue », Ahmed Benbitour

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Vidéos

Sonatrach a du retard à rattraper-Mourad Preure

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie : Emeutes à Batna après l’affichage des noms de bénéficiaires de logements

Le Comité national pour la défense des droits de chômeurs appelle les autorités à intervenir pour annuler la liste.

Le point de l'actualité économique de Radio M

  Nous vous présentons, en français et en arabe, le point de l’actualité économique de Radio M., la web radio de Maghreb Emergent.

Le flash info de Radio M.

  Nous vous présentons, en français et en arabe, le flash d’informations de Radio M., la web radio de Maghreb Emergent.