Rapporter un commentaire

Il y a un lobby sui obéit à on ne sait quels intérêts qui tente de jeter le discrédit sur l'industrie automobile naissante en algérie. Leurs arguments sont pitoyables et de plus ne reposent sur aucune source fiable. La preuve qu'ils ressortent à chaque fois est la taille "critique" que devrait avoir ce type d'usine qu'ils ont d'autorité fixé a 150000 véhicules cen nous brandissant les chiffres de centaines de milliers de voitures produites au Maroc. Ils oublient de dire qu'il y a queques années les usines de Renault cet Peugeot avaient des capacités de 60000 voitures chacune à destination du marché local. Elles n'ont pourtant pas coulé et travaillent toujours avant que ces constructeurs ne passent au lancement d'usines orientées vers l'exportation.