Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 21 Janvier 2018

  •   Aboubaker Khaled
  • mardi 31 octobre 2017 16:49

« La CNAN Nord spa est dans un état catastrophique » -Ali Koudil (Audio)

 « Les responsables de cette entreprise oublient qu’elle est avant tout une entreprise commerciale et qu’elle doit générer des profits », indique l'ancien PDG.

 

« La situation de l’entreprise CNAN Nord spa est catastrophique », a déclaré ce matin, sur Radio M,  l’ex-président directeur général de la compagnie maritime nationale, Ali Koudil.

D’après lui, la compagnie a mis « les charrues avant les bœufs en commandant des navires sans qu’il y ait de marchés pour les rentabiliser». Ali Koudil a expliqué ses propos en précisant que « les bateaux actuellement inexploités ont coûté cher à l’Algérie. De plus, cette situation d’inactivité implique des frais estimés à 1200 dollars par jour». Pour l’invité de Radio M, « les responsables de cette entreprise oublient qu’elle est avant tout une entreprise commerciale et qu’elle doit générer des profits ».

Répondant à une question sur  la volonté du gouvernement de rouvrir à l’investissement privé la marine marchande, l’ancien PDG de la CNAN, accusé dans l’affaire du naufrage du bateau « Bechar » en 2004, a indiqué que « l’investissement dans le maritime est très lourd ». Signalant qu’un bateau coûte en moyenne 125 millions de dollars, il s’est interrogé au sujet de l’opérateur privé ou étranger qui pourrait se permettre un tel investissement « dans les conditions actuels du pays », s’interroge-t-il.

Pour attirer des investisseurs, Ali Koudi estime que « l’Etat doit s’impliquer et considérer ce secteur comme un secteur souverain à réformer en vue de le stabiliser».

 

 

 


Évaluer cet élément
(3 Votes)

Laissez un commentaire



1 Commentaire

  • Il a été nommé comme PDG de la CNAN par piston donc par incompétence. Il a dénommé aussi des personnes compétents et j'en fais partie. Je ne pense pas que son avis servirait à quelque chose.
    Tant que la CNAN reste détenu à plus de 30% d'actions, l'argent du peuple sera bouffé par ces personnes incompétents qui sont nommées par les ministères. Lorsque le PDG est nommé par des actionnaires privés (60 à 70%) et son salaire négocié sue le résultat, obligations de résultat, et avec presque le même personnel, vous verrez les résultats.

    Rapporter MAMMERI Mabrouk mercredi 1 novembre 2017 22:30
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

comment Bouteflika pousse déjà Ouyahia vers la porte & comment Tiguentourine a sonné la chute du DRS

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

La hausse du prix des carburants ? - 52.1%
La taxe à 30% et plus du matériel informatique ? - 33%
L’augmentation du prix du tabac ? - 10.1%

Total votes: 1704

Vidéos

Docteur Ali Belkheiri: "Il y a des secteurs qui vont beaucoup recruter en A

A ne pas manquer

Prev Next

Un accord d'exploitation du champ de Rhoude el Krouf signé entre Sonatrach, Alnaft et Cepsa

  Le gisement de Rhoude El Khrouf ( RKF) a été découvert au sein du périmètre contractuel du champ de Rhoude Yacoub, en septembre1992, suite au forage du puits RKF1 et a été mis en production le 31 mai 1996.

Algérie : Ouyahia répond aux critiques de Chakib Khelil

L’ex-ministre de l’Energie a critiqué, entre autres, le recours au financement non conventionnel, qu’il considère comme générateur d’inflation. 

Algérie: La commission chargée d'élaborer la liste des métiers pénibles a été installée

Selon le ministre, le nombre de retraités comparé aux cotisants est d’un retraité pour 2,5 cotisants alors que cette moyenne devrait être d’un retraité pour 5 cotisants.