Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 16 Décembre 2017

Algérie-Industie: baisse des effectifs dans le secteur public mais augmentation dans le privé (ONS)

En raison de la vétusté et de maintenance des équipements, près de 59% du potentiel de production ont connu des pannes, engendrant des arrêts de travail allant de 13 à 30 jours pour près de 85% du secteur public, et supérieur à 30 jours pour plus de 38% du privé.

 

Les effectifs ont connu une baisse, selon les chefs d`entreprises du secteur public, contrairement à ceux du secteur privé qui ont fait part d'une augmentation, notamment ceux des Industries de sidérurgie, mécanique, électrique et électronique (ISMMEE) et de l’agro-alimentaire, indique une enquête menée par l'Office national des statistiques (ONS).

Plus de 78% des chefs d'entreprises (secteurs public et privé) ont jugé le niveau de qualification du personnel "suffisant", tandis que près de 39% déclarent avoir trouvé des difficultés à en recruter, notamment le personnel de maîtrise.

Près de la moitié des enquêtés du secteur public ont affirmé pouvoir produire davantage en embauchant du personnel supplémentaire.

Sur le plan financier, 34% des chefs d’entreprise du secteur public et plus de 18% de ceux du privé touchés par l'enquête ont jugé "bon" l`état de leur trésorerie.

Toutefois, les charges élevées et la rigidité des prix continuent d’influer sur l’état de la trésorerie.

Aussi, plus de 42% des chefs d’entreprises enquêtés des deux secteurs ont eu recours à des crédits bancaires sachant que la majorité n’a pas trouvé de difficultés à contracter ces prêts, selon l'enquête.

Par ailleurs, en raison de la vétusté et de maintenance des équipements, près de 59% du potentiel de production enquêté ont connu des pannes, engendrant des arrêts de travail allant de 13 à 30 jours pour près de 85% du secteur public, et supérieur à 30 jours pour plus de 38% du privé.

A cet effet, près de 68% des chefs d’entreprises du secteur public et plus de 72% de ceux du privé ont procédé à des renouvellements de leurs équipements.

Ainsi, prés de 34% des premiers et plus de 62% des seconds ont remis en marche leurs équipements après une panne, tandis que plus de la moitié des premiers et 56% des seconds ont déclaré pouvoir produire davantage en renouvelant leurs équipements et sans embauche supplémentaire du personnel.


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP remet la visite de Macron à l’endroit et la Fetwa de Trump à l’envers

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

"Le gisement monétaire de la finance islamique est surestimé en Algérie"- Hachemi Siagh

A ne pas manquer

Prev Next

Le CPP se déchire sur Algériens et Palestiniens par temps de « Chedda » (audio-vidéo)

Le talk de journalistes de RadioM est revenu sur l’affaire Al Qods et se quelle révèle dans l’opinion de chaque pays arabe ou pas.

L’Algérie a exporté via le port de Bejaia près de 460 000 tonnes de sucre en 10 mois

  Entre le 1er janvier et le 31 octobre 2016, les exportations de sucre via le port de Bejaia se sont établies à 338 480 tonnes.

La Tunisie et le FMI parviennent à un accord sur le programme économique du pays

L'inflation a dépassé les 6% en novembre, sous l'effet de hausses significatives des prix des produits alimentaires.