Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 28 Mai 2017

  •   Rédaction Maghreb Emergent
  • mercredi 17 mai 2017 12:02

Algérie: Le manque de financements des travaux d'aménagement extérieur et de voirie entrave la livraison de 350.000 logements (officiel)

Il s’agit du manque de financement des travaux d’aménagement extérieur et de voirie pour 164.812 logements (location-vente, LPP, etc.) achevés et 185.000 dont le taux d’avancement des travaux dépasse 60%.

 

 

Selon un communiqué du ministère de l’Habitat, le manque de financements des travaux d’aménagement extérieur et de voirie entrave la livraison de 164.812 logements de différentes formules (location-vente, LPP, etc.) à travers le territoire national. 185.000 autres logements dont le taux d’avancement des travaux dépasse 60% pâtissent du manque de ces mêmes financements, ajoute le communiqué rapporté par Algérie Presse Service (APS).

Ces chiffres, indique l’agence de presse gouvernementale algérienne, est tiré d’un bilan présenté lundi dernier lors d’une réunion d’évaluation présidée par le ministre de l'Habitat, Abdelmadjid Tebboune.

Ce bilan fait état de 9.850 logements de la formule location-vente distribués sans que les travaux d'aménagement extérieur et de voiries soient exécutés. Ils sont situés dans 4 wilayas : Batna (1.650), Tlemcen (700), Boumerdès (500) et Blida (7.000).

Selon le communiqué du ministère de l’Habitat, les mois de mai et de juin 2017 verront la distribution d’un nombre total de 27.157 logements location-vente. 5.757 seront distribués en mai dans 6 wilayas : Mostaganem (444), Sidi Belabbès (732), Aïn Temouchent (224), Khenchela (657), Skikda (500) et Alger (3.200). 21.400 autres logements location-vente seront distribués en juin dans 9 wilayas : Alger (15.000), Annaba (1.500), Skikda (1.000), Tlemcen (750), Relizane (1.000) Tiaret (850), Mostaganem (400), Sidi Bel Abbès (400) et Oran (500).

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Hassen Khelifati " Des faillites ne sont plus à exclure dans le secteur des assurances "

Sondage

Le ministre du commerce algérien parle d’une réduction de 15 milliards de dollars des importations en 2017.

Vous approuvez cet objectif car il permettra d’effacer le déficit commercial ? - 28.8%
Vous considérez que c’est un objectif non raisonnable car il va créer de la pénurie et de la récession ? - 28.8%
Vous pensez que le vrai objectif du gouvernement est de maintenir coute que coute les réserves de change au-dessus de 100 milliards de dollars ? - 33.4%

Total votes: 860

Vidéos

Succession:Benyelles espère que Gaïd Salah aura la "sagesse de laisser les urnes décider"

A ne pas manquer

Prev Next

Maroc: Un navire espagnol chargé de sable du Sahara Occidental bloqué à Palma

Un navire espagnol chargé de 35.000 tonnes de sable en provenance du Sahara Occidental a été bloqué aux Baléares sur plainte d'une association espagnole. L’affaire intervient après celle des deux navires chargés de phosphates bloqués en Afrique du Sud et au panama.

Algérie- Deux ministères pour la mise en œuvre du mégaprojet solaire de 4.050 MW

Le nouveau ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni qui vient d’être installé en remplacement de Noureddine Bouterfa a révélé que le méga projet solaire photovoltaïque de l’Algérie de 4.050 MW sera mis en service conjointement avec le nouveau ministère dédié à l’Environnement et aux énergies renouvelables.

Maroc- Le Procureur du roi ordonne l’arrestation du leader du mouvement populaire d’Al Hoceima (vidéo)

Le procureur général du roi près la Cour d’appel d’Al Hoceima a ordonné, vendredi soir, l'arrestation du leader du mouvement Hirak Chaabi Nasser Zefzafi, pour enquête avant de le déférer devant le parquet, pour « entrave à la liberté du culte dans la mosquée Mohammed V à Al Hoceima ».