Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 24 Octobre 2017

  •   Rédaction Maghreb Emergent
  • mercredi 4 octobre 2017 14:00

Vladimir Poutine n’exclut pas la prolongation au-delà de 2018 de l’accord de limitation de la production pétrolière

Si l’extension de l’accord est convenu, cela doit se faire « au minimum jusqu'à la fin 2018 », a déclaré le président russe pour qui celui-ci a été « bénéfique pour l'économie mondiale » en ce qu’il a permis de stabiliser le marché du pétrole et a ouvert des « possibilités pour réaliser des projets prometteurs de coopération technologique car les investissements sont revenus vers ce secteur ».

 

 

Vladimir Poutine n’a pas exclu la prolongation au-delà de 2018 de l'accord de réduction de l'offre de pétrole conclu entre l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d’autres importants producteurs, comme la Russie. Pour lui, sa prolongation est « possible », même s’il faut, avant d’y aller, voir quelle sera la situation du marché à son expiration, en mars 2018.

Si l’extension de l’accord est convenu cela doit se faire « au minimum jusqu'à la fin 2018 », a ajouté le président russe, qui s’exprimait lors conférence sur l’énergie organisée à Moscou.

L'accord, a expliqué Vladimir Poutine, a été « bénéfique pour l'économie mondiale » en ce qu’il a permis non seulement de stabiliser le marché mais a aussi d’ouvrir des « possibilités pour réaliser des projets prometteurs de coopération technologique car les investissements sont revenus vers ce secteur ».

Pour rappel, l'OPEP et des producteurs non-OPEP, notamment la Russie, se sont engagées à la fin de l’année dernière à plafonner l’offre pétrolière dans le but de stabiliser les prix de l’or noir, qui se sont effondrés en juin 2014 après une longue période prospère de plus d’une décennie. L’accord sur ce plafonnement a été reconduit, la dernière fois, jusqu’à mars 2018.

Le président vénézuélien Nicolas Maduro, qui devait être reçu aujourd’hui par son homologue russe, a déclaré à la presse à Moscou que la question de la prolongation de l’accord de limitation de la production pétrolière sera au centre de ses discussions avec son hôte.

Vladimir Poutine recevra demain jeudi Salmane Ibn Abdelaziz, le roi d'Arabie saoudite, chef de file de l’OPEP dans l’accord de limitation de la production.

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP célèbre le centenaire de la Révolution d’Octobre en compagnie de Ould Kaddour (PDG de Sonatrach)

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Vidéos

Malika Rahal: "L'UDMA une contribution meconnue au mouvement national"

A ne pas manquer

Prev Next

Amnesty accuse l’Algérie de « répression discriminatoire » contre les migrants subsahariens

« Les policiers et les gendarmes n’ont pas cherché à savoir si les migrants séjournaient légalement en Algérie, ne vérifiant ni leurs passeports ni d’autres papiers », accuse Amnesty.

Maroc: Nouvelles arrestations de djihadistes de l’EI à Fès (BCIJ)

Le premier coup de filet a permis l'arrestation de 11 individus lors du démantèlement de cette cellule, répartis entre Fès, Meknès, Khouribga, Casablanca, Zaouiat Cheikh, Sidi Bennour, Demnate et Sidi Hrazem.

Algérie: Amélioration de certaines données économiques, selon le ministre des Finances

  Concernant les répercussions de l’augmentation des prix de l'essence sur les secteurs de l'agriculture et de la pêche, M. Raouya  a assuré que le ministère de l'Agriculture prendra en charge le soutien nécessaire aux prix.