Rapporter un commentaire

Mr. Macron a été invité par le président Bouteflika . La date a été agréée d'un commun accord . Il est impensable que le président algérien fasse un faux bon au président français . A moins d'un empêchement exceptionnel de dernière minute . Ce qui signifierait la fin prématuré du 4ème mandat du président Bouteflika . L'article 102 de la constitution sera de facto appliqué .