Rapporter un commentaire

Un score sans appel. Un véritable plébiscite pour le ministre de l'Éducation qui avait refusé à juste titre toute cession spéciale de rattrapage.

Elle a su garder le silence, mais à présent, elle doit se délecter de l'échec des grands mandarins qui mènent l'Algérie vers l'inconnu.