Rapporter un commentaire

La Corruption est un phénomène humain très naturel. Les activités qui sont dans cette catégorie prennent naissance et se fructifient dans l’absence de normes éthiques et par-dessus tout des lois conséquentes.
Les normes éthiques dérivent directement de la culture prévalente dans un pays donné quel que soit son système politique. Toutes les actions collectives sur la Corruption ne peuvent aboutir sans un système politique adéquat comme celui des pays que les Algériens appellent Occident. Tolérance ‘0’ cependant n’existe nulle part et donc c’est une constante lutte. Celle-ci est néanmoins grandement aidée par une justice indépendante et surtout consciente de son rôle.
Dans tout pays, le dynamisme social, particulièrement entrepreneurial est très encouragé et même récompensé et en Suisse que je ne connais pas très bien cela doit être très prisé. La vertu qui est primordiale dans ce pays comme tout le monde le sait est cette propreté typiquement Helvétique non seulement matérielle et physique mais aussi intellectuelle et morale. Je sais que les britanniques ici cela vénèrent du fait de son manque mais en même temps l’abhorrent quand celle-ci est en conflit d’intérêt avec le fameux secret bancaire et autres conjurations bancaire typiquement Suisses. La HSBC est ici honnie doublement sur ce sujet.
Ce n’est plus une question de système politique seul. Une réforme profonde du système politique est non seulement requise mais n’est pas suffisante. Il faut accompagner cela avec une culture socio-économique favorisante ou les conflits d’intérêts sont comme beaucoup de comportements antisociaux sont sérieusement pris en charge.
Une belle anecdote me vient a l’esprit ; elle s’y rapporte à notre sujet et si vous voyez le contraire, je vous prie de m’en excuser.
Un sultan récemment que je ne nommerais pas est venu à entendre qu’un de ses ministres s’était fait construire une villa palace avec un peu trop de zèle dans l’exubérance des détails de finition. Ce sultan qui en souverain sans partage convoqua son gouvernement pour une réunion extraordinaire et annonçât tout bonnement que le trésor royal réquisitionnait la villa du ministre pour faire patrimoine national.
Moralite : c’est plus facile avec un système de sultanat, émirat et autre monarchie oliugarchique ou un souverain et sa famille jouissent du privilège de dépasser toutes normes de civilisation. Les républiques spécialement celles d’entre elles se disant socialistes rencontrent énormément de difficultés a se gérer. Le plus grave est atteint quand ces républiques essayent de s’adapter au mouvement mondial libéral et ou néo-libéral avec toujours le meme personnel a qu’on qualifie de technocrate.
En conclusion, l’Algérie à mon humble avis est sérieusement en retard et aura beaucoup de mal a mettre à niveau.