Rapporter un commentaire

Tiribarkism, oui c'est le concept qui nous manquait pour expliquer toute cette industrie "florissante" pour ses proprietaries qui inondent le marché de produits soi-disant "ALGERIENS" mais qui en fait ne sont que de l'assemblage de deux ou trois morceaux importés, peu importe ensemble ou séparemment.
Les exceptions sont rares de produits industriels de large consommation qui integrant une bonne partie de composants algeriens.

Par contre on voit partout le televiseur "algerien", le telephone cellulaire "algerien" etc...Mais on ne voit jamais et on ne trouve nulle part un brevet algerien attaché aux composants de ces produits et franchement l'origine industrielle de leurs composants est facile à deviner, voire à trouver car les produits similaires inondent tous les pays...et malheureusement à des prix beaucoup plus competitifs que l'equivalent "algerien" qui cependant, il faut le reconnaitre, souffre de la faiblesse du dinar, mais qui profite en même temps de l'absence d'un marché régulé...mais bon tout cela est compliqué et heureusement on a le tiribarkisme qui permet de tout justifier pour ne pas dire legitimer.