Rapporter un commentaire

Le drame de l'Algérie est qu'elle a eu, exception faite de Boumédiène, des dirigeants ayant le complexe du colonisé.

Ils ont livré le pays à la colonisation de l'ancien colon mais cette fois-ci sans combat ni résistance.

Et pourtant, il y avait et il y a toujours des pays qui seraient plus intéressants que la France avec lesquels travailler, le tout sans arrière pensée.

Et effectivement, la principale arrière pensée est la vengeance des anciens colons qui ont encore parole importante et les soutiens au plus haut niveau de l’État français. Ils veulent à tout prix et par tous les moyens maintenir les bougnoules que nous sommes, dans le sous développement et cela n'est pas le moins du monde caché mais affirmé par toutes les autorités françaises.

Partant, se mettre poings et pieds liés à l'ancien colon, il ne fallait pas s'attendre à mieux que de se faire écraser méthodiquement, continuellement.

Des pays qui ont eu leur indépendance à la même période que l'Algérie sont devenus des pays développés à l'image de la Corée du Sud. D'autres pays qui criaient famine, sont devenus des pays émergents à l'image de l’Éthiopie. Et pendant ce temps, les dirigeants algériens se font caressés dans le sens du poil et recevoir le baiser de la mort sans s'en rendre compte, complexe du colonisé aidant.

La seule question est donc selon mon, pourquoi s'entêter à vouloir faire encore et toujours confiance à quelqu'un qui ne vous a rien donné et qui plus est votre ancien ennemi qui ne deviendra jamais votre ami ?

Lorsque ces dirigeants à la tête desquels l'inamovible hémiplégique auront dégagé du pouvoir et lorsque ce régime qui n'a rien apporté au pays aura été mis à terre, là oui là, l'Algérie saura quoi faire avec ses patriotes qui ne penseront, j'en suis sûr, qu'à développer le pays car il a les capacités en tout domaine, pour le bien être et le respect des algériens qui sont, pour l'instant et depuis "l'indépendance", malmenés par l'ancien colon à cause de ces mêmes pontes du régime.

Bon sang de bon sang ce que je peux détester l'ancien colon et plus encore les dirigeants algériens qui ont foutu le pays dans le sous développement et qui ne font rien pour y remédier car il y a urgence.