Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 23 Octobre 2017

Maghreb Emergent

Maghreb Emergent

URL du site internet:

Mabrouk Korchid, ministre des domaines de l’Etat et des affaires foncières, a indiqué que le gouvernement d’union nationale entend promulguer une loi sanctionnant l’enrichissement illicite. Clôturant jeudi, les travaux de la conférence nationale organisée à Tunis sur “la confiscation en tant que mécanisme de redevabilité et de lutte contre la corruption ” il a souligné que ce projet de loi a déjà été soumis à l’assemblée des représentants du peuple.
Il a fait savoir à ce propos, ce phénomène s’est amplifié au cours de la dernière période, estimant que la confiscation constitue l’une des formes de la lutte contre la corruption.
Il a jugé nécessaire de dépasser la perception actuelle de la confiscation qui est limitée dans le temps, ce que ne permet pas actuellement le cadre législatif.
Il a souligné la disposition du département des domaines de l’Etat à contribuer à la lutte contre la corruption à travers la mise en place d’une cellule de travail mixte entre la commission de confiscation, la direction des litiges de l’Etat et l’Instance nationale de lutte contre la corruption.

TAP

La 7ème édition du Prix national des meilleurs artisans a récompensés 23 créateurs dans quatre filières, au cours d’une cérémonie présidée, jeudi à Casablanca, par le ministre du Tourisme, du Transport Aérien, de l’Artisanat et de l’Economie Sociale, Mohamed Sajid.
Les Prix d’excellence, de distinction et d’encouragement ont été remis aux artisanes et artisans qui se sont distingués par leur créativité et leur savoir-faire dans les filières de la décoration, de l’ameublement, de la bijouterie et de l’habillement-accessoires.

MAP


Le chef d'état-major de l'armée iranienne s'est rendu sur le front syrien, près d'Alep, rapporte vendredi un organe de presse du Hezbollah libanais.
Le général Mohammad Baqeri était accompagné de plusieurs officiers iraniens, précise-t-il, photos à l'appui.
Reçu la veille par le président Bachar al Assad, il a assuré que la République islamique restait déterminée à soutenir Damas "jusqu'au rétablissement de la sécurité", selon l'agence Sana.
Le chef d'état-major a par ailleurs jugé "inacceptable" que l'armée israélienne puisse violer "à sa guise" le territoire et l'espace aérien syriens.
Sa visite, a-t-il précisé, a pour but de renforcer la coopération avec l'armée syrienne "face à nos ennemis communs, les sionistes et les terroristes".

Reuters

Un total de 240 jardins et parcs de la capitale sont actuellement en voie de réhabilitation afin de leur redonner leur lustre d’antan, a indiqué jeudi à Alger le directeur général de l’établissement de développement des espaces verts de la wilaya d’Alger (EDEVAL), Kamel Yakoubi.
" 240 jardins et espaces verts (parcs, places, placettes etc.) dont 40 en charge de l’EDEVAL sont en voie de réhabilitation actuellement afin de redorer l`image de la capitale", a précisé M. Yakoubi à l’APS.
Le parc de Prague, ex Marengo (attenant au lycée Emir Abdelkader dans le quartier de Bab El Oued) fait partie des 40 espaces verts dont est chargé l’EDEVAL, a souligné le responsable.
Le parc Marengo renferme des plantes centenaires (des ficus et des belombras) et demeure un poumon pour tous les habitants de la Casbah et de Bab El Oued. On y dénombre à ce jour plus de 64 variétés d’arbres et d’arbustes.
Pour la réhabilitation des autres parcs d'Alger datant de l'époque coloniale à l’instar du parc de la Liberté, M. Yakoubi a indiqué que ces parcs sont sous la responsabilité des communes.
Il a relevé dans le même cadre que la qualité de l’air dans la capitale a connu une "très grande amélioration" depuis 2014, date de lancement des programmes de réhabilitation et d’embellissement de la capitale.
" La transformation de la décharge publique d`Oued Semar et du centre d`enfouissement technique d`Ouled Fayet en parcs de Loisirs, a considérablement contribué à l'amélioration de la qualité de l’air dans la capitale", a souligné M.Yakoubi.
Il a ainsi appelé à planter plus d’arbres et créer plus d’espaces verts dans la capitale arguant que "la norme internationale des espaces verts est de 10m² par habitant, tandis qu’à Alger, il a été recensé en 2013, près de 4 m² d’espaces verts par habitant", selon le responsable.
M. Yakoubi a tenu à préciser que l’EDEVAL se charge aussi de l’éradication des points noirs de la capitale en les transformant en espaces verts au niveau de 57 communes couvrant ainsi une superficie atteignant en 2017 " un total de 3 millions 500 mille m²".

APS

La situation de la coopération technique entre la Tunisie et la GIZ (Agence Allemande de la Coopération Internationale) et les perspectives de son développement, a été au centre de la réunion qu’a eu Zied Laadhari, ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale, avec les hauts experts de la GIZ.
L’exposé présenté par les experts a mis l’accent sur les objectifs globaux de la coopération dont essentiellement le développement des régions défavorisées et la création des opportunités d’emploi et de formation surtout pour les jeunes, ainsi que l’appui à la croissance économique.
Cette coopération concerne quatre clusters importants, à savoir les ressources naturelles, l’énergie renouvelable et l’efficacité énergétique, l’économie et l’emploi et la Gouvernance et la démocratie.
L’exposé a montré également que la coopération technique avec la GIZ n’a cessé de se développer depuis son démarrage en 1975, elle s’est accélérée surtout après 2011 passant d’une enveloppe moyenne de 5 millions d’Euros par an à 30 millions d’Euros actuellement sous forme de don.
Les hauts experts de la GIZ ont souligné la volonté de leur institution de développer davantage ce partenariat et de l’élargir à d’autres domaines d’activités.
Ils ont également passé en revue la stratégie du portefeuille de la GIZ qui s’oriente au plan quinquennal 2016-2020 et aux orientations stratégiques du gouvernement tunisien, cette stratégie reflétera également les initiatives allemandes pour des nouveaux thèmes tels que la migration, la sécurité, le tourisme et l’économie verte.
Dans ce cadre, il est à signaler que l’Allemagne à intensifié son engagement pour soutenir le processus de transition démocratique en Tunisie. Cet engagement d’aide allemande à la Tunisie est passé de 102 millions d’euros en 2011 à 285,3 millions d’euros en 2017. Une enveloppe de 100 millions d’euros a récemment été accordée à la Tunisie comme appui budgétaire dans le secteur de l’eau.
Zied Laadhari a exprimé sa satisfaction de l’ampleur de l’engagement du Gouvernement Allemand notamment la GIZ pour appuyer davantage la Tunisie dans cette phase transitoire, hissant les experts Allemands et leurs vis-à-vis tunisiens de continuer sur cette voie de succès.
Il a également mis en exergue l’impact socio-économique de cette coopération et de ce partenariat riche et de ses perspectives prometteuses, insistant sur l’importance de travailler sur la réduction des lourdeurs administratives de part et d’autre afin d’accélérer la réalisation des projets.
Enfin, il a suggéré l’organisation de rencontres périodiques et régulières pour la mise au point de l’état d’avancement des projets.

TAP

Les besoins de recrutement des entreprises au Maroc s’élèvent à 79.652 compétences à l’horizon 2018, selon les résultats d’une étude de l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC), présentée jeudi à Casablanca.
Cette étude de veille prospective sur le marché de l’emploi fait ressortir que les potentiels recruteurs devront, notamment, engager plus de 7.500 cadres et cadres intermédiaires et quelque 35.500 profils qualifiés sans exigence de diplômes.

MAP


L'Unicef s'alarme du sort des enfants rohingyas

vendredi, 20 octobre 2017 10:33 Publié dans Brèves Monde

Près de 340.000 enfants rohingyas arrivés depuis la fin août dans les camps de réfugiés bangladais y souffrent du manque de nourriture, d'eau potable ou de soins, et 12.000 autres les rejoignent chaque semaine, selon un rapport de l'Unicef publié vendredi.
Au total, près de 600.000 membres de cette minorité musulmane de Birmanie sont arrivés au Bangladesh depuis le début de l'offensive militaire lancée après l'attaque coordonnée de plusieurs commissariats, revendiquée par les séparatistes de l'Armée du salut des Rohingyas de l'Arakan (ASRA). L'Onu parle d'une campagne de nettoyage ethnique.
"Ce n'est pas du court terme. Ça ne va pas s'arrêter d'ici peu. Il est donc absolument essentiel que les frontières restent ouvertes, qu'une protection soit garantie pour les enfants et que ceux qui naissent au Bangladesh soient enregistrés", a déclaré à la presse Simon Ingram, auteur du rapport, qui a passé deux semaines dans les camps de Cox's Bazar.
"Sans identité, ils n'ont aucune chance d'être assimilés un jour dans la société", a-t-il poursuivi. Les Rohingyas, auxquels les autorités birmanes dénient le droit à la citoyenneté, sont de fait apatrides.

Reuters

Le ciment constitue "le premier produit industriel devant optimiser le volume des exportations hors hydrocarbures de l’Algérie", a affirmé jeudi à Jijel le ministre de l’Industrie et des Mines, Youcef Yousfi.
S’exprimant au cours d’un point de presse, tenu à l’issue d’une visite de travail dans cette wilaya, le ministre qui a rappelé l’importance des investissements consentis par l’Etat dans le domaine de la production de ciment, a indiqué que ce produit, devant franchir la phase d’exportation d’ici à 2019-2020, constituera "l’élément principal favorisant l’exportation hors hydrocarbures avec un volume de 15 millions de tonnes à exporter annuellement".
Les produits sidérurgiques constitueront également des facteurs qui favoriseront le renforcement des exportations hors hydrocarbures, a souligné M. Yousfi.
Le ministre a également a, par ailleurs, appelé les responsables du port de Djen Djen à accompagner la stratégie nationale d’exportation, en procédant aux aménagements nécessaires pour créer les conditions idoines aux opérations d’exportation. Le port de Djen Djen figure parmi les plus grands ports en Afrique, a rappelé, par ailleurs, le ministre.

APS

Un accord exécutif dans les domaines de la coopération touristique, l’échange d’expériences et la formation, a été signé, jeudi, entre la Tunisie et l’Arabie Saoudite, en marge du 1er forum tuniso-arabe de l’investissement touristique.
Cet accord, d’une durée de trois ans, vise à coordonner entre les agences du tourisme de deux pays pour organiser les échanges des flux touristiques, conquérir de nouveaux marchés touristiques et à tirer profit du patrimoine culturel dans les deux pays.
L’Arabie Saoudite bénéficiera, à travers cet accord, de l’expérience tunisienne dans le domaine de la formation touristique, d’autant plus qu’elle planifie, dans le cadre de sa vision 2030, la création de sites touristiques, dont un site s’étalant sur 50 îles, dans la Mer rouge.
L’accord a été signé par la ministre tunisienne du Tourisme, Salma Elloumi-Rekik, et le président de la Commission saoudienne pour le tourisme et le patrimoine national, le prince Sultan ben Salmane ben Abdelaziz.

TAP

L’agriculture et la promotion des investissements ont été au centre des travaux de la 5è session du Comité conjoint chargé du suivi de l’Accord de Libre-échange (ALE) reliant le Maroc et les Etats-Unis, tenue à Washington, a indiqué, jeudi, la Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie numérique, Chargée du Commerce.
Mme Eddarhem, qui a coprésidé cette réunion avec la Secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération internationale, Mme Mounia Boucetta et le Représentant Adjoint des Etats-Unis pour le Commerce en Europe et au Moyen-Orient, M. Daniel Mullaney, a qualifié les travaux de cette session de “positifs”, soulignant “l’importance et la pertinence” de l’ALE Maroc-USA.

MAP


  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP célèbre le centenaire de la Révolution d’Octobre en compagnie de Ould Kaddour (PDG de Sonatrach)

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Vidéos

Malika Rahal: "L'UDMA une contribution meconnue au mouvement national"

A ne pas manquer

Prev Next

Tunisie: De nouveaux marchés et un retour des partenaires traditionnels (OGB)

Les arrivées en provenance de la Russie ont considérablement augmenté, ces dernières ayant été multipliées par près de neuf entre 2015 et l’an dernier.

Algérie: une journée d’information sur les possibilités de la micro-finance en Côte-d’Ivoire

 Un comptoir commercial algérien basé à Abidjan regroupe déjà en son sein 65 sociétés algériennes de biens et de services.

Algérie : La presse électronique se mobilise pour défendre son droit d’exister

Un travail de concertation est en cours pour créer une association des éditeurs de la pesse électronique.