Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 18 Août 2017

Maghreb Emergent

Maghreb Emergent

URL du site internet:

Un responsable de la police catalane a indiqué jeudi que les deux suspects arrêtés après l'attentat de Barcelone était un homme d'origine marocaine et un Espagnol originaire de l'enclave de Melilla au nord-est du Maroc.
Les deux suspects ont été appréhendés dans deux villes de Catalogne, à Ripoll et Alcanar.
Il a précisé qu'aucun des deux n'était le conducteur de la fourgonnette qui a foncé sur la foule à partir de la place de Catalogne en descendant l'avenue des Ramblas. Le conducteur du véhicule a quitté les lieux de l'attentat à pied et ne semblait pas armé.
En l'état actuel, a-t-il dit, il n'existe pas d'éléments laissant supposer qu'une autre attaque terroriste puisse être commise.
Il a également révélé qu'une explosion, liée à l'attentat, s'était produite tôt jeudi dans une maison d'Alcanar provoquant la mort d'une personne et en blessant une autre.
Il a par ailleurs expliqué qu'un homme avait forcé un barrage de police à Barcelone et avait été abattu mais que rien pour l'instant ne démontrait qu'il y avait un lien avec l'attentat.

Reuters

L'organisation Etat islamique a revendiqué la responsabilité de l'attaque à la fourgonnette à Barcelone qui a fait 13 morts et au moins 50 blessés, rapporte jeudi l'organe de presse Amak, proche du groupe sunnite fondamentaliste.
"Les auteurs de l'attaque de Barcelone sont des soldats de l'Etat islamique et ont mené une opération en réponse aux appels à cibler les Etats membres de la coalition", a dit Amak, en référence à la coalition menée par les Etats-Unis contre l'EI en Syrie.

Reuters

Au moins 13 personnes ont été tuées jeudi après-midi par une fourgonnette qui a foncé sur la foule qui déambulait sur l'avenue des Ramblas dans le centre de Barcelone, rapporte la radio Cadena Ser citant des sources policières.

Le calme est revenu après un mouvement de panique survenu dans la nuit de mercredi à jeudi dans un hôtel à Ajyad, où résidaient des hadjis algériens, suite à une coupure de courant et l'arrêt des ascenseurs, a annoncé le directeur adjoint de la protection civile de la Mecque.
"Une coupure de courant électrique s'est produite à 23h44 (heure de la Mecque), au niveau de l'hôtel 'Bakkah Al Salah' à Ajyad, causant l'arrêt des ascenseurs, ce qui a entrainé un mouvement de panique parmi nos hadjis qui s'y trouvaient", a précisé Karim Benzidane dans une déclaration.
"Les éléments de la Protection civile sont intervenus immédiatement pour rassurer nos hadjis et s'enquérir de la situation" a indiqué M. Benzidane, ajoutant qu'" aucune perte humaine n'avait été enregistrée".
Le chef du centre de la Mecque s'est déplacé pour s'enquérir de l'état des hadjis algériens après cet incident, a fait savoir le même responsable.

APS

"Certains experts comptables tunisiens ont contribué au montage juridique et financier des transactions douteuses au profit des personnes physiques et des sociétés enregistrées dans les paradis fiscaux et dont le poids financier a atteint 4 Millions de Dinars (MD)", selon l’analyse stratégique des déclarations des soupçons effectuées entre 2011 et 2016, a fait savoir la Commission Tunisienne des Analyses Financières (CTAF).
Dans son rapport intitulé "Evaluation nationale des risques de blanchiment d'argent et de financement du terrorisme" publié, en aout, la CTAF a souligné qu’elle a reçu une seule déclaration, en 2016, alors que la profession compte 892 experts comptables inscrits à l’Ordre des Experts Comptables de Tunisie (OECT).
Toutefois, le niveau des menaces dans le secteur reste "moyen" compte tenu de son poids limité par rapports à d’autres secteurs en terme du chiffre d’affaires annuel, selon la commission.
Les experts comptables qui font partie des entités déclarants et du système de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, sont appelés à adopter les standards internationaux de compatibilité.
Selon la CTAF, la faiblesse des opérations de contrôle du blanchiment d’argent, des difficultés au niveau de l’accès à l’information, l’absence des directives et la non promulgation des textes relgementaires relatifs aux bénéficiaires réels et les précautions à prendre par les professions non financières constituent les principaux points faibles du secteur des experts comptables tunisiens.
La commission a appelé à favoriser la maitrise par les professionnels du secteur de ce dossier, à intensifier les missions de contrôle, de suivi et de déclarations des opérations suspectes et d’administrer des sanctions administratives et pénales.

TAP

Les établissements touristiques classés de la ville d’Al Hoceima ont enregistré 18.154 nuitées à fin mai dernier contre 17.186 durant la même période une année auparavant, soit une hausse de 6%, a indiqué un rapport de la délégation provinciale du Tourisme à Al Hoceima.
Le nombre de nuitées enregistrées par les visiteurs internationaux qui se sont rendus à Al-Hoceima s’est établi à 3.110.

MAP

En juin, la Russie a produit en moyenne 10,323 millions de barils d'or noir par jour, devançant ainsi de nouveau l'Arabie saoudite, indiquent les données recueillies par la Joint Organisations Data Initiative (JODI). Durant cette même période, le royaume a produit 10,070 millions de barils par jour.
Au cours du premier mois de l'été, la production de pétrole a augmenté par rapport au mois précédent de 0,47% en Russie et de 1,92% en Arabie saoudite, d'après les données de l'organisation.
L'Irak, devenu numéro deux de l'OPEP, a réduit sa production de 0,31% en juin (4,550 millions de barils par jour), indique la JODI.
Par ailleurs, en juin, les exportations de brut du royaume saoudien se sont établies à 6,889 millions de barils par jour, soit une diminution de 0,51% par rapport au mois précédent. Elles ont ainsi atteint leur niveau le plus bas depuis septembre 2014. L'organisation ne donne pas d'informations concernant les exportations de la Russie en juin, mais indique que cette dernière a exporté 5,434 millions de barils de pétrole par jour en mai contre 4,929 en avril.
Toujours en juin, le Nigeria a réduit ses exportations de 7,27% (1,756 millions de barils par jour), la production y ayant augmenté de 3,78% (1,949 millions de barils par jour).
Le Service fédéral de statistiques russe Rostat avait plus tôt annoncé qu'en mai la Russie avait regagné sa place de premier producteur de pétrole brut au monde.

Sputnik

Les Nations unies espèrent des "négociations sérieuses" en octobre ou novembre entre le gouvernement syrien et une opposition unifiée, a annoncé jeudi l'émissaire spécial de l'Onu, Staffan de Mistura.
"En ce qui concerne le gouvernement (syrien), nous comptons beaucoup sur la Russie, l'Iran, ou sur quiconque a de l'influence, et sur le gouvernement de Syrie pour être finalement prêts à lancer, quand ils seront invités à Genève, de véritables négociations directes avec la plate-forme (d'opposition) qui apparaîtra", a déclaré le diplomate italo-suédois à la presse.
Il a également dit qu'une lettre du ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou avait permis le déploiement de la police militaire russe le long du trajet d'un convoi de la Croix-Rouge et de l'Onu qui a pu parvenir jeudi à Douma, dans la Ghouta orientale près de Damas. Il s'agit d'une première depuis le mois de mai.

Reuters

Le nouveau gouvernement, nommé jeudi par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, et conduit par M. Ahmed Ouyahia, est marqué par la désignation de trois nouveaux ministres et le maintien du reste de l'ancienne équipe gouvernementale.
Le nouveau gouvernement, qui compte 27 départements ministériels dont quatre ont été confiés à des femmes, enregistre le retour de M. Youcef Yousfi au gouvernement en tant que ministre de l'Industrie et des Mines en remplacement de M. Mahdjoub Bedda.
M. Yousfi a été ministre de l'Energie à plusieurs reprise entre 1997 et 2015, et a également dirigé le ministère des Affaires étrangères entre décembre 1999 et août 2000.
Il a été aussi ministre délégué auprès du Chef du gouvernement entre août 2000 et mai 2001, comme il a été Premier ministre par intérim de mars à avril 2014.
Le ministère de l'Habitat, de l'Urbanisme, et de la Ville a été confié à M. Abdelwahid Temmar qui remplace à ce poste M. Youcef Chorfa. Avant sa nomination à la tête de ce ministère, M. Temmar occupait le poste de wali de Mostaganem et maitrise bien le secteur dont il a la responsabilité dans le nouveau gouvernement puisqu'il a été directeur de l'urbanisme dans la wilaya d'Oran et au ministère de l'Habitat.
Pour sa part, M. Mohamed Benmeradi, nommé ministre du Commerce à la place de Mohamed Saci, fait lui aussi son retour au gouvernement après avoir été par le passé plusieurs fois ministre.
Diplômé de l'Ecole nationale d'administration (ENA) et ancien directeur général du domaine national, M. Benmeradi fait en mai 2010 son entrée dans le Gouvernement de M. Ouyahia comme ministre de l'Industrie, de la PME et de la promotion de l'investissement. En septembre 2012, il est nommé ministre du Tourisme et de l'Artisanat dans le Gouvernement d'Abdelmalek Sellal.

APS

La Cour pénale internationale (CPI) a estimé jeudi qu'un djihadiste reconnu coupable d'avoir participé à la destruction de sites religieux et historiques à Tombouctou au Mali en 2012 devrait verser 2,7 millions d'euros de dommages et intérêts.
Amad al Faki al Mahdi a été condamné en septembre 2016 à neuf ans de prison pour avoir participé, lors de l'insurrection menée par des groupes islamistes, à la destruction de dix mausolées et sites religieux de Tombouctou, remontant au XIVe siècle, l'âge d'or de l'islam soufi.
Al Mahdi étant en prison et n'ayant pas les moyens de s'acquitter des dommages, la CPI a demandé à son Fonds au profit des victimes de le faire à sa place.
Créé en 2004, ce fonds gère les programmes qui prennent en charge les préjudices découlant des crimes de génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre. L'argent sera versé sous forme de programmes éducatifs et d'aide économique.
La construction d'un monument commémoratif ou d'une cérémonie de commémoration ou du pardon est évoquée par la CPI, "afin que soit reconnu publiquement le préjudice moral subi par la communauté de Tombouctou et ses membres".
La CPI a demandé au Fonds de soumettre un projet de plan de mise en œuvre d'ici au 16 février 2018.
Dans son arrêt, la Cour souligne "l'importance du patrimoine culturel" et insiste sur le fait "qu'en raison de leur but et de leur valeur symbolique, la plupart des biens qui constituent le patrimoine culturel sont uniques et revêtent une valeur sentimentale".
"Leur destruction porte donc un message de terreur et d'impuissance, annihile une partie de la mémoire partagée et de la conscience collective de l'humanité et empêche celle‑ci de transmettre ses valeurs et ses connaissances aux générations futures", ajoute la Cour.
Les trois juges de la CPI qui ont statué soulignent l'importance des réparations individuelles à verser aux personnes dont la subsistance dépend exclusivement des sites détruits, ainsi que pour les descendants des défunts dont les sites funéraires ont été endommagés.
Lors de son procès, al Mahdi avait demandé pardon. Il avait expliqué avoir été en état de confusion mentale à l'époque, pris dans le climat d'effervescence créé par les groupes islamistes Ansar Dine et Al Qaïda.

Reuters

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

La fabrication des panneaux solaires coûterait très cher à l’Algérie-Pr Omar Aktouf

Sondage

L’Algérie a battu ce mois de juillet un nouveau record du pic maximum appelé (PMA) en électricité. Le PMA oblige Sonelgaz à un investissement de plus de 500 milliards de dinars par an.

Vidéos

L’ambassadeur italien à Alger a évoqué sur Radio M le procès Saipem et l’investissement de Cevital en Italie

A ne pas manquer

Prev Next

Trois raisons qui empêcheront Ahmed Ouyahia de faire avec Bouteflika le "coup" de Benali avec Bourguiba (Analyse)

    Officiellement, l’agenda du «nouveau» Premier ministre, est d’abord économique. L’arrière-pensée de la succession présidentielle est pourtant partout. Revue des possibilités.

Espagne: Au moins 13 morts dans une attaque à la fourgonnette à Barcelone

Au moins 13 personnes ont été tuées jeudi après-midi par une fourgonnette qui a foncé sur la foule qui déambulait sur l'avenue des Ramblas dans le centre de Barcelone, rapporte la radio Cadena Ser citant des sources policières.

Algérie - Quelle mission pour Yousfi à l’industrie: défaire du Bedda et refaire du Bouchouareb ?

  Youcef Yousfi, ancien ministre de l’énergie, se retrouve à la tête de l’industrie, un secteur où les ministres changent vite et où les controverses sont fortes. Il ne fera pas du Bedda, c’est certain, mais fera-t-il du Bouchouareb ?