Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 25 Avril 2018

  •   Lynda Abbou
  • mardi 20 mars 2018 15:05

Algérie : Les internes en médecine décident de faire grève

 

Les médecins résidents sont en grève, quant à eux, depuis  depuis déjà  4 mois.

 

Le Collectif autonome des internes en médecine algériens (CAIMA), a annoncé, dans un communiqué rendu public ce mardi 20 mars, le début du boycott  du stage interne qui débute aujourd’hui  et ce jusqu’à l’obtention de leurs revendications « légitimes ».

Dans son communiqué, le collectif a mis l’accent sur plusieurs points, tels que «  la situation précaire  que vit l’interne. Les conditions d’activités désastreuses notamment  le déficit en sécurité à savoir le risque d’agression lors des gardes ».  Ces jeunes futurs médecins revendiquent, d’abord, l’application des lois relatives au statut de l’interne, entre autres, assurance  à la charge de l’hôpital. Suppression des évacuations  à la charge de l’interne. Ils exigent également la révision de la rémunération de l’interne pour les services rendus et les gardes effectuées avec rappel rétrospectif pour l’année en cours, notant que « la prime actuelle de 2000 DA n’est pas versée dans plusieurs CHU d’Alger ». Enfin, ils revendiquent l’amélioration des conditions d’exercice des gardes et notamment la sécurité au niveau des box des urgences. 

En plus de ces trois principales revendications les internes en médecine ont marqué leur solidarité avec les médecins résidents grévistes depuis 4 mois. Ils dénoncent « l’oppression que subissent nos ainés les résidents, une oppression grandissante de jour en jour  et qui prend des formes écœurantes allant de l’intimidation  à la violence physique voire l’emprisonnement  sans raison légale ».

De son côté,  le Collectif autonome des médecins spécialistes algériens (CAMSA) dont l’assemblée générale constitutive a été interdite, après une demande soumise aux services de la wilaya de Tipaza, a annoncé  une grève cyclique de deux jours à partir du 27 mars courant. Le CAMSA a dénoncé dans un communiqué diffusé hier « le scandaleux traitement que subissent nos collègues résidents depuis 4 mois, embarqués comme des criminels ».

Il faut noter que  les médecins résidents sont en grève depuis déjà  4 mois. Ils  revendiquent, entre autres, l’amélioration de leurs conditions de travail et l’annulation du caractère obligatoire du service civil, avec la possibilité pour les médecins de choisir eux-mêmes leurs lieux d’affectation.

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

La cour des comptes se chargera de la certification des comptes de l’Etat

  La cour des comptes se dotera d’une nouvelle fonction qui est la certification des comptes de l’Etat. Cette prérogative figure parmi les amendements de la loi organique de la loi de finance », a déclaré Abdelkader Benmarouf, président de la cour des comptes d’Algérie en marge du séminaire de clôture du jumelage entre l’Algérie et l’Union européenne pour le renforcement...

La hausse conjoncturelle des prix du pétrole et l’optimisme béat de l’Algérie

  L’optimisme de l’Algérie ne tient pas route parce que les arguments avancés par nombre d’expert à travers le monde font état d’une hausse conjoncturelle, même si la remontée en surface des fondamentaux laisse penser le contraire. La tendance haussière actuelle des prix du pétrole est-elle durable ? C’est le souhait de l’Algérie et c’est le pronostic fait par Mourad Preure.  Le PDG...

Pétrole: Sonatrach a réalisé un premier forage au Niger

  Outre Sonatrach, le Britannique Savannah Petroleum et le Chinois CNPC sont également présents au Niger.Sonatrach a foré son premier puits au Niger, a affirmé mardi 24 avril le PDG de la compagnie qui avait précédemment annoncé la découverte d’un gisement pétrolier dans le pays voisin.Le forage a été réalisé, selon des déclarations de M. Ould Kaddour rapportées par l’APS, par...