Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 25 Avril 2018

  •   Maghreb Emergent
  • dimanche 18 mars 2018 08:30

Football : Le Maroc compte investir 15,8 milliards USD dans l’organisation du Mondial 2026

Des investissements au budget de 3,2 milliards USD seront réalisés par le privé en plus de 12,6 milliards USD seront réalisés par le public.

 

Le Maroc compte investir 15,8 milliards de dollars dans l’organisation du mondial 2026. C’est ce qu’a révélé samedi le président du Comité de candidature du Maroc au Mondial 2026, Moulay Hafid Elalamy, lors d'une conférence de presse organisée à Casablanca. Il a précisé que des investissements au budget de 3,2 milliards USD seront réalisés par le privé en plus de 12,6 milliards USD seront réalisés par le public.

Pour  Elalamy, ces investissements concerneront notamment les infrastructures sportives, la santé et le transport, précisant que le budget qui sera consacré à l'organisation de cet événement ne demandera "aucun effort" financier supplémentaire de l'Etat, puisque la réalisation des chantiers non programmés ne représentera que 4% des crédits d'investissement public annuels d'ici à 2026, soit quelque 2,5 milliards de dirhams (environ 275 millions de dollars).

Il s'agit, selon les propos de ce responsable rapportés par l’agence Xinhua, de la construction de 21 hôpitaux aux normes internationales et 130 sites d'entraînement, ainsi que la création de 110 000 emplois annuellement à partir de la date de désignation.

S'agissant des stades devant abriter les matches du Mondial, il a indiqué que le Maroc a formulé quatorze propositions à la FIFA qui n'en retiendra que 12 au final. Lesdits stades se répartissent en trois catégories. Les stades à rénover ou à agrandir sont au nombre de 5 et se trouvent à Marrakech, Agadrir, Fès, Tanger et Rabat.

La deuxième catégorie concerne la construction de quatre nouveaux stades : deux à Casablanca, un à Oujda et un à Tétouan. Enfin, le Maroc a proposé 5 stades modulaires qui seront bâtis à Ouarzazate, Meknès, El Jadida, Nador et Marrakech II.

"Infrastructures ultra-modernes"

Selon la même source, ces enceintes ultra-modernes, à l'architecture raffinée, sont conformes aux exigences de la FIFA et laisseront un héritage fort adapté aux besoins et spécificités de chaque ville. Le concept de stade modulaire, proposé pour certaines enceintes sportives, permettra notamment de créer des espaces de vie après la Coupe du Monde afin d'en faire bénéficier l'ensemble des populations.

Le choix des villes, toutes situées à moins de 550 kilomètres de Casablanca et idéalement connectées en termes de transport, offrira les meilleures conditions aux joueurs et aux supporters. Il permettra également de limiter l'impact carbone, inférieur aux Coupes du Monde précédentes avec un nombre d'équipes plus important.

Le président du Comité de candidature du Maroc pour l'organisation de la Coupe du Monde 2026 de football, a assuré que le Royaume est "un pays qui respecte les règles du jeu" et qu'il mènera sa campagne "dans les règles de l'art".


Évaluer cet élément
(10 Votes)

Laissez un commentaire



6 Commentaires

  • Salam, Azul, Bonjour,

    Alors si le Maroc veut organiser 1 coupes du monde bah c'est pas grave !

    car AbdelAziz Bouteflika va en organiser 2 et en même temps!

    La preuve: https://www.youtube.com/watch?v=RFbRE0d8wkM

    Plus fort que Bouteflika sur toute la planete bah c est simple bah y a pas!!!!!!

    Ah oui et pour tous les gens qui disent qu'au Maroc ont meurt de faim etc LOOL

    Bah notre 1er ministre il a jamais dit qu'il avait plus d'argent pour payer les fonctionnaire et qu'il fallait imprimer de la fausse monnaie !!!!

    Bref Vive Bouteflika, la Maroc lui doit beaucoup, grâce à sa vision ils à montrer au Maroc tout ce qu'il fallait faire pour ne pas être dans la situation d'une puissance régionale voir internationale voir mondiale voir de la galaxie!

    Merci AZIZ one two three Viva el Rais sidi Aziz Bouteflika

    Rapporter el kino lundi 19 mars 2018 10:43
  • Bravo le maroc, toujours avec un esprit positif qui prend des grandes initiatives intelligentes avec grande securité et confiance et les gérent efficacement avec la haute compétence manageriale de ses cadres politiques et economiques...chose que beaucoup n'ont pas! et bonne chance .

    Rapporter Saido dimanche 18 mars 2018 23:00
  • Dépenser 15 Milliards de dollars alors que le peuple crève de faim et de soif.C'est cela aussi le Paradoxe Marocain.
    C'est à croire qu'il n'y a plus de Capitaine dans ce navire en naufrage !

    Rapporter Bennani dimanche 18 mars 2018 17:29
  • "... 4% des crédits d'investissement public annuels d'ici à 2026, soit quelque 2,5 milliards de dirhams (environ 275 millions de dollars)."

    On parle d'investissements de 15,8 Mds de Dollars puis de 275 millions de Dollars ? De toutes façons d'où le Maroc va tirer ces 16 Mds de Dollars ? la zatla se vend bien mais quand même 16 Mds c'est beaucoup d'argent...

    Rapporter Hayy ibn Yaquadhan dimanche 18 mars 2018 16:14
  • Bravo ! Le plus géniale c'est que la grande partie du budget d' investissements est couvert par les crédits déjà alloués aux secteurs publics (vision 2030). Ce qui veut dire que le coût additionnel à l'occasion de la coupe du monde ne serait que 2.5 milliards de dollars.
    Aussi la décision annoncée de réaliser tout les projets qlq le résultat de vote le juin prochain est aussi géniale.

    Rapporter Bm dimanche 18 mars 2018 13:11
  • Souvent je me demande si je suis sur un site algérien ou marocain! tellement on fait l'apologie du pays voisin sans raison alors que toutes les révoltes et protestations dans le Maroc sont occultées. Bin mieux, on soutient un syndicat islamiste le CNAPESTE dont les objectifs clairement annoncées sont le retour du FIS DISSOUS ET l'instautarion d'une République ISLAMISTE! Au maroc tout est bon et on veut instaurer l'ANARCHIE en Algérie..L'origine de certains responsable de ce site n'est pas étrangére à ce genre d'attitude

    Rapporter Reda dimanche 18 mars 2018 12:51
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

La cour des comptes se chargera de la certification des comptes de l’Etat

  La cour des comptes se dotera d’une nouvelle fonction qui est la certification des comptes de l’Etat. Cette prérogative figure parmi les amendements de la loi organique de la loi de finance », a déclaré Abdelkader Benmarouf, président de la cour des comptes d’Algérie en marge du séminaire de clôture du jumelage entre l’Algérie et l’Union européenne pour le renforcement...

La hausse conjoncturelle des prix du pétrole et l’optimisme béat de l’Algérie

  L’optimisme de l’Algérie ne tient pas route parce que les arguments avancés par nombre d’expert à travers le monde font état d’une hausse conjoncturelle, même si la remontée en surface des fondamentaux laisse penser le contraire. La tendance haussière actuelle des prix du pétrole est-elle durable ? C’est le souhait de l’Algérie et c’est le pronostic fait par Mourad Preure.  Le PDG...

Pétrole: Sonatrach a réalisé un premier forage au Niger

  Outre Sonatrach, le Britannique Savannah Petroleum et le Chinois CNPC sont également présents au Niger.Sonatrach a foré son premier puits au Niger, a affirmé mardi 24 avril le PDG de la compagnie qui avait précédemment annoncé la découverte d’un gisement pétrolier dans le pays voisin.Le forage a été réalisé, selon des déclarations de M. Ould Kaddour rapportées par l’APS, par...