Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 21 Janvier 2018

  •   Algérie Presse Service
  • jeudi 4 janvier 2018 16:48

Cinq nouvelles lignes de chemin de fer de transport de voyageurs seront ouvertes dans la région de Constantine

L’ouverture de nouvelles lignes permet de garantir de meilleures prestations aux passagers, grâce à un plus grand nombre de trains et à l’acquisition d’équipements modernes".

 

Cinq (5) nouvelles lignes de chemin de fer de transport de voyageurs seront ouvertes dans la région de Constantine, dans le cadre du plan de transport de la direction régionale de la société nationale des transports ferroviaires (SNTF) de Constantine, a affirmé le directeur adjoint à la direction régionale de cette société, Nabil Daâs.

Ce même responsable a indiqué à l’APS qu’il s’agit des lignes Touggourt-Alger, Constantine-Annaba, Ain M’lila (Oum El Bouaghi)-Tébessa et Jijel-Constantine, en plus de la remise en service de la ligne Batna-Alger, et ce après un arrêt de près d’une année. M. Daâs a également fait savoir que cette mesure vise notamment à faciliter les déplacements des citoyens et à assurer la continuité du transport tout au long de l’année, ainsi que le renforcement des capacités de l’entreprise en matière de transport de passagers.

Dans ce même contexte, il a également précisé que "l’ouverture de nouvelles lignes permet de garantir de meilleures prestations aux passagers, grâce à un plus grand nombre de trains et à l’acquisition d’équipements modernes", soulignant que cette opération évolue dans la bonne direction au niveau des dirigeants de l’entreprise.

Cette même source a ajouté, en outre, que ces nouvelles lignes viendront s’ajouter aux lignes déjà existantes, à savoir Constantine-Biskra et Constantine-Alger, en plus du train-couchette, qui relie Annaba à Alger en passant par Constantine, contribuant à améliorer la qualité des services proposés aux voyageurs, essentiellement en termes de confort, de sécurité et de rapidité.

Après avoir évoqué les facilitations et les efforts déployés pour moderniser le transport ferroviaire, le même responsable a expliqué que jusqu’à la fin du mois de novembre dernier, 462 216 passagers ont emprunté les trains suburbain et interurbain et les longues lignes, indiquant que ce chiffre n’est pas très loin de celui réalisé au cours de l’année 2016, qui était de l’ordre de 528 992 passagers. 


Évaluer cet élément
(13 Votes)

Laissez un commentaire



1 Commentaire

  • Il s'agit d'une non information, toutes ces lignes existent déja. foutaise, pays en panne, dirigeants incompétents, dégagez, dégagez ET dégagez...

    Rapporter Non Info jeudi 4 janvier 2018 18:57
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

comment Bouteflika pousse déjà Ouyahia vers la porte & comment Tiguentourine a sonné la chute du DRS

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

La hausse du prix des carburants ? - 52.1%
La taxe à 30% et plus du matériel informatique ? - 33%
L’augmentation du prix du tabac ? - 10.1%

Total votes: 1704

Vidéos

Docteur Ali Belkheiri: "Il y a des secteurs qui vont beaucoup recruter en A

A ne pas manquer

Prev Next

Un accord d'exploitation du champ de Rhoude el Krouf signé entre Sonatrach, Alnaft et Cepsa

  Le gisement de Rhoude El Khrouf ( RKF) a été découvert au sein du périmètre contractuel du champ de Rhoude Yacoub, en septembre1992, suite au forage du puits RKF1 et a été mis en production le 31 mai 1996.

Algérie : Ouyahia répond aux critiques de Chakib Khelil

L’ex-ministre de l’Energie a critiqué, entre autres, le recours au financement non conventionnel, qu’il considère comme générateur d’inflation. 

Algérie: La commission chargée d'élaborer la liste des métiers pénibles a été installée

Selon le ministre, le nombre de retraités comparé aux cotisants est d’un retraité pour 2,5 cotisants alors que cette moyenne devrait être d’un retraité pour 5 cotisants.