Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 21 Avril 2018

  •   Karim Sabeur
  • mercredi 3 janvier 2018 08:40

Algérie: La CACI lance des formations au profit des futurs exportateurs

La CACI met à la disposition des entreprises un site web permettant de faire la promotion de leurs produits.

 

La Chambre algérienne de commerce et d’industrie (CACI) a décidé de lancer une nouvelle promotion de la formation aux métiers de l’exportation organisée sous l’égide du ministère du Commerce et destinée aux chefs d’entreprise et aux cadres intéressées par cette activité. Cette formation, dont les candidatures ont été clôturées en début de semaine, se déroulera en collaboration avec les chambres de commerce locales. Le tout appuyé par l’Ecole supérieure algérienne des affaires.  

Elle sera assurée par des formateurs nationaux certifiés et bénéficiera du soutien financier de l’Etat à hauteur de 80%. La chambre met aussi à disposition des opérateurs une vitrine virtuelle des produits algériens à l'exportation, Exportal, qui est un site web permettant d'afficher, en images notamment, les gammes de produits, leurs caractéristiques techniques, fiches techniques et certaines modalités commerciales pratiques.

Le site vise à devenir une référence pour faire découvrir l'offre algérienne hors hydrocarbures, tous secteurs confondus, sur les marchés extérieurs, en vue d'améliorer la visibilité des produits algériens à l'étranger et la visibilité des exportateurs, et par conséquent, contribuer au développement des exportations algériennes hors hydrocarbures. Ce site constitue un outil promotionnel supplémentaire et crédible vis-à-vis des acheteurs étrangers potentiels et bénéficiera de la part des institutions nationales d'une large médiatisation et promotion dans les différentes manifestations à l'étranger.

Alors que la politique à l'export est promue en tant que stratégie nationale, les conseillers du commerce extérieur manquent toujours pour encourager à aller à l'international, axe de développement incontournable en matière de croissance, pour peu que le secteur et la taille de l'entreprise le permettent.

Exporter n’est pas facile à mettre en œuvre. Outre les dispositifs divers qui existent, nombreuses sont les entreprises qui y vont par sans avoir un plan préparé et des angles prédéfinis. Cela peu-il changer avec les formations de la CACI?

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

La CEDEAO, cadre “idoine” pour institutionnaliser le partenariat d’exception Maroc-Afrique de l’Ouest (Brahim Fassi Fihri)

  La conférence d’Abidjan est initiée par l’Institut Amadeus en partenariat avec la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et avec la collaboration du Centre ivoirien des recherches économiques et sociales (CIRES).

La France expulse un imam salafiste vers l'Algérie

  La Cour a rejeté la demande de l'avocat de l'imam de suspendre provisoirement son expulsion.

L'UA appelle la communauté internationale à soutenir la résolution politique du conflit en Libye

  Une force tripartite de l'UA, de l'Union européenne (UE) et de l'ONU tente de venir en aide aux migrants africains bloqués en Libye.