Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 22 Avril 2018

  •   Younes Saadi
  • jeudi 14 décembre 2017 20:07

Algérie : Retour au calme à Bouira, reprise de la protestation à Bejaia

Un impressionnant dispositif sécuritaire a été déployé dans les quatre coins de la ville de Bouira pour éviter tout dérapage.

 

Après trois jours de violences et de protestation, le calme est revenu aujourd’hui dans la quasi-totalité des localités de la wilaya de Bouira. À l’exception de quelques tentatives isolées de fermer l’autoroute est-ouest au niveau de la commune d’Asnam aucun incident n’a été signalé au cours de la journée de jeudi. La ville de Bouira qui a connu des heurts pendant trois jours, a retrouvé sa sérénité et son calme habituels. La plupart des commerces ont repris leurs activités. Même chose pour les administrations publiques. Seuls les établissements universitaires et quelques écoles et lycées ont été maintenus fermés pour des raisons sécuritaires, indiquent des sources locales à Maghreb Emergent.

Un impressionnant dispositif sécuritaire a été déployé dans les quatre coins de la ville pour éviter tout dérapage. La classe politique locale ainsi que les partis politiques investissement le terrain pour tenter de calmer les esprits. Les élus du RND et d’autres du FFS étaient sur le terrain depuis la journée du mercredi. Selon une source locale, l’APW de Bouira compte inviter les étudiants des deux camps impliqués dans les violences pour une séance de réconciliation. Une démarche louable qui vise à apaiser les tensions à l’intérieur de l’université de Bouira.

Par ailleurs, la wilaya de Bejaia a renoué ce jeudi, avec les manifestations. Des lycées ont investi dans plusieurs communes de la wilaya la rue pour réclamer une meilleure prise en charge de la langue et la culture amazighe. A Melbou, une grève générale a paralysé tous les établissements scolaires de la commune. Une action suivie par une manifestation des lycées. La même ambiance enregistrée dans les communes de Souk El Tenine et Aokas où des lycées ont fermé la route la nationale N°9 à la circulation.

Nous avons également appris de sources locales, que la rue a été occupée par des lycéens dans les communes de Timezrit, Semoun et Tazmalt.

De leur côté, les étudiants de l’université de Bejaia poursuivent leur grève illimitée décidée en guise de protestation à la décision des députés de la majorité de rejeter un amendement du projet de loi de finance pour l’année 2018 proposé par le Parti des travailleurs portant sur la hausse du budget alloué à la promotion de la langue amazighe.

 

 


Évaluer cet élément
(3 Votes)

Laissez un commentaire



2 Commentaires

  • "Des lycées ont investi dans plusieurs communes de la wilaya la rue pour réclamer une meilleure prise en charge de la langue et la culture amazighe"
    Le MAK demande l'indépendance lui. Donc je ne vois pas le rapport entre Mhenni et ces jeunes.

    Rapporter Un Tlemcenien vendredi 15 décembre 2017 15:21
  • Ces jeunes lycéens dont victimes de la manipulation des ennemis de l'Algerie et à leur tête le sieur Ferhat M'Henni.

    Rapporter Mokrane jeudi 14 décembre 2017 20:39
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

La Banque Mondiale s'engage à poursuivre son soutien à la Tunisie dans la réalisation de ses réformes

La Banque Mondiale a affirmé appuyer la Tunisie dans la réalisation de ses projets de réforme, afin de booster la croissance et répondre aux besoins socio-économiques du pays.

Algérie: L'inflation moyenne annuelle à 4,6% jusqu'à mars 2018

L'évolution des prix à la consommation en rythme annuel a été de 4,6% jusqu'à mars 2018, a appris l`APS auprès de l`Office national des statistiques (ONS).

Les assises nationales sur l’agriculture : un colosse aux pieds d’argile ! (contribution)

Des assises sur l’agriculture seront organisées le 23 du mois courant sous le thème ’’ l'agriculture au service de la souveraineté nationale ’’.