Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 26 Avril 2018

  •   Younes Saadi
  • jeudi 7 décembre 2017 09:14

Algérie : La wilaya de Bejaïa a interdit les célébrations de la Journée internationale des droits de l’homme

Bravant cette interdiction, le  bureau de Bejaïa de la Ligue algérienne de défense des droits de l’homme (LADDH, aile dirigée par Me Hocine Zahouane) se réunira demain pour le lancement de son 6° forum des droits humains, dont le programme, indique-t-on, est maintenu comme prévu.

 

 

La Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (LADDH, aile dirigée par Me Hocine Zehouane) ne pourra pas tenir son 6° forum des droits de l'Homme prévu du 8 au 12 décembre 2017 à la Maison de la culture Taos Amrouche de Bejaia pour célébrer la journée mondiale des droits de l'Homme. Les services de la Direction de la réglementation et des affaires générales (DRAG) de la wilaya de Bejaia ont refusé d’autoriser cette activité sans toutefois préciser le motif de ce refus.

Le bureau de Bejaïa de LADDH a rendu public, hier mercredi, un communiqué dénonçant cette interdiction et appelant « la classe politique, les organisations de la société civile, les syndicats, les étudiants, les artistes, à mobilisation pour une éventuelle action d'envergure afin de dénoncer les atteintes répétées aux libertés ». Il se réunira demain vendredi au siège du Centre de documentation sur les droits de l’homme (CDDH affilié à LADDH) pour procéder au lancement du 6° forum des droits de l’homme dont le programme, indique-t-on, est maintenu comme prévu.

De son côté, le CDDH a condamné cette interdiction, prenant « à témoin l'opinion publique nationale de cet acte des pouvoirs publics [visant à] étouffer toute expression libre. » Il a, lui aussi, appelé « tous les citoyennes et citoyens à une large mobilisation pour défendre le mouvement des droits humains en Algérie, qui est l'otage d'un système mafieux qui tente de verrouiller tous les espaces autonomes ».

Younes Saadi 

 


Évaluer cet élément
(3 Votes)

Laissez un commentaire



1 Commentaire

  • Si cela se passe uniquement dans la wilaya de Bejaïa , c'est qu'il y a un problème avec le wali de cette ville et non avec l'Etat algérien. le titre à la "une" de la page d'accueil est diffamatoire .

    Rapporter Genzeric jeudi 7 décembre 2017 16:31
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

France: Vincent Bolloré mis en examen, annonce son groupe

  Vincent Bolloré a été mis en examen mercredi, sans contrôle judiciaire, dans l’enquête sur l’obtention de concessions en Afrique, a annoncé son groupe dans un communiqué.

Un vaccin indisponible dans un centre médical d’Alger, à quelques kilomètres du point d’approvisionnement

  Le ministre de la Santé a déclaré, lors de son passage devant le Conseil de la nation, que l’épidémie de rougeole qui a frappé le sud du pays était due « au refus des parents de vacciner leurs enfants ».

"Les prix du pétrole finiront par baisser durablement"-Tewfik Hasni-(Audio)

  L’expert estime que l’énergie électrique remplacera, à terme, les carburants même dans des pays tels que la Chine et l’Inde.