Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 20 Février 2018

  •   APS
  • lundi 4 décembre 2017 18:31

Algérie : Le salaire net moyen mensuel estimé à 39.900 DA en 2016 (ONS)

 

Dans le secteur privé, les sociétés les mieux rémunératrices sont celles des finances avec un salaire mensuel de 74.300 DA.

 

Le salaire net moyen mensuel a été globalement de 39.900 DA en 2016 à raison de 55.700 DA dans le secteur public contre 32.600 DA dans le privé national, a appris l`APS auprès de l`Office national des statistiques (ONS).

Le salaire net moyen est composé du salaire brut diminué des différentes retenues (IRG, sécurité sociale et retraite). En 2016, le salaire net moyen mensuel a ainsi évolué de 1,8% par rapport à l`année 2015 durant laquelle il était de 39.200 DA.

Ces chiffres sont issus d`une enquête annuelle sur les salaires menée par l`ONS auprès de 545 entreprises publiques et de 242 entreprises privées de 20 salariés et plus (hors administration et agriculture).

Les disparités salariales entre le secteur public et privé sont dues en partie à l’existence de certaines entreprises publiques importantes en termes d’effectifs avec un système de rémunération avantageux, explique l’Office.Au niveau national, la rémunération brute totale se compose à hauteur de 58% du salaire de base et de 42% de primes et indemnités.

Les meilleurs salaires dans les secteurs des Hydrocarbures et des Finances

 Les résultats de cette étude confirment encore que les activités pétrolières (production et services d’hydrocarbures) ainsi que les activités financières (banques et assurances) demeurent les secteurs qui payent le mieux: salaire net moyen de 102.000 DA/mois dans les industries extractives d’hydrocarbures et 59.700 DA/mois dans le secteur financier.

A l’inverse, les salaires nets moyens sont inférieurs à la moyenne globale dans le secteur de la construction avec 30.400 DA/mois, et dans l’immobilier et services aux entreprises avec 32.900 DA.

Par secteur, il est constaté que dans les entreprises publiques, les salaires nets moyens sont plus élevés dans les industries extractives avec 103.200 DA/mois et l’activité financière  avec 56.200 DA.

En revanche, les entreprises publiques les moins rémunératrices sont celles de la construction avec 35.700 DA/mois et les hôtels et restaurants avec 34.600 DA.

Dans le secteur privé, les sociétés les mieux rémunératrices sont celles des finances avec un salaire mensuel de 74.300 DA, soit le double du salaire net moyen global dans le privé national, et celui de la santé avec 44.000 DA, soit 1,3 fois le salaire net moyen global dans le privé.

Par contre, les salariés les moins rémunérés dans les entreprises privées sont ceux des industries extractives (mines et carrières) avec 26.000 DA/mois, et de l’immobilier et services aux entreprises avec 27.800 DA .Il est aussi observé que les écarts de salaires selon la qualification et les secteurs d’activités sont dans certains cas assez élevés.

En effet, le salaire des agents de maîtrise dans les activités liées aux hydrocarbures (où le personnel est très qualifié) est de 97.219 DA contre 35.522 DA dans le secteur de  la construction.

 


Évaluer cet élément
(2 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

"Les médecins résidents demandent l’abrogation du caractère obligatoire du service civil et non sa suppression" (Yassine Balhi)

Sondage

Vidéos

Benflis ou pas Benflis ? Les Algériens très fans des pages religieuses FB étrangères.

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: Les réformes économiques préconisées actuellement risquent de ne pas aller loin, selon Hamid Temmar

L’ancien ministre  dira que si l’Etat ne comptait que « sur la planche à billets, les risques inflationnistes seront importants »

"L’ouverture du fret maritime au privé est une aventure" (Ferhat Ait Ali)

 Il était question, selon des déclarations officielles de l’ancien ministre du Transport Boudjemaa Talai, que la CNAN acquière 27 navires entre 2016 et 2022 pour renforcer sa flotte.

Algérie : "La grève du secteur de l’éducation a atteint un taux de suivi de 80%" (Cnapeste)

Le conseiller au ministère de l'Education nationale a déclaré que le calendrier scolaire annoncé au début de l'année sera respecté en dépit du mouvement de grève enclenché notamment dans les wilayas de Blida et Béjaïa.