Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 21 Janvier 2018

  •   Amar Ingrachen
  • mardi 7 novembre 2017 17:34

« Les Algériens sont extrêmement ouverts sur le monde », Amin Khan (Audio-Vidéo)

Amin Khan dirige une collection « Nous autres » publiée par les Editions Chihab.

 

Lors de son passage sur Radio M. pour présenter le dernier volume de la collection « Nous autres » qu’il dirige, à savoir Notre rapport au monde,  Amin Khan a indiqué que, contrairement aux idées reçues, « les Algériens sont extrêmement ouverts sur le monde ».  « Il ne faut pas généraliser. Il y a une fermeture qui est en fait celle des élites politiques et institutionnelles. De facto, il y a les effets de la fermeture subis par la société. Mais les Algériens eux-mêmes sont extrêmement ouverts sur le monde.

On a commencé à le constater dès l’avènement de la parabole jusqu’au cas extrême actuel avec le phénomène de la Harga. Les Algériens savent ce qui se passent dans le monde, ils sont informés et élaborent eux-mêmes leur propre jugement », estime-t-il en soulignant que «  le problème de notre société aujourd’hui est qu’elle ne dispose pas des instruments d’expression de son identité et de sa volonté ». Selon lui, « les Algériens non pas peur du monde et la fermeture des ses frontières et sa difficile accessibilité pour les étrangers désireux de la visiter reflètent davantage la fermeture des élites au pouvoir que celle de la société algérienne qui, elle, est ouverte et généreuse.

Amin Khan dirige une collection « Nous autres » publiée par les Editions Chihab. Il a coordonné trois volumes, Notre rapport au monde,  Pour un manifeste de l’Algérie heureuse, ainsi que Penser ! auxquels ont participé nombre d’intellectuels algériens dont Said Djaafer, Malika Rahal, Akram Belkaid et Habib Tengour.

 

 


Évaluer cet élément
(2 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

comment Bouteflika pousse déjà Ouyahia vers la porte & comment Tiguentourine a sonné la chute du DRS

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

La hausse du prix des carburants ? - 52.1%
La taxe à 30% et plus du matériel informatique ? - 33%
L’augmentation du prix du tabac ? - 10.1%

Total votes: 1704

Vidéos

Docteur Ali Belkheiri: "Il y a des secteurs qui vont beaucoup recruter en A

A ne pas manquer

Prev Next

Un accord d'exploitation du champ de Rhoude el Krouf signé entre Sonatrach, Alnaft et Cepsa

  Le gisement de Rhoude El Khrouf ( RKF) a été découvert au sein du périmètre contractuel du champ de Rhoude Yacoub, en septembre1992, suite au forage du puits RKF1 et a été mis en production le 31 mai 1996.

Algérie : Ouyahia répond aux critiques de Chakib Khelil

L’ex-ministre de l’Energie a critiqué, entre autres, le recours au financement non conventionnel, qu’il considère comme générateur d’inflation. 

Algérie: La commission chargée d'élaborer la liste des métiers pénibles a été installée

Selon le ministre, le nombre de retraités comparé aux cotisants est d’un retraité pour 2,5 cotisants alors que cette moyenne devrait être d’un retraité pour 5 cotisants.