Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 21 Septembre 2017

  •   Rédaction maghreb Emergent
  • dimanche 10 septembre 2017 12:42

Le Qatar annonce de nouvelles mesures d'accès au territoire pour les Algériens et les Marocains

Le Ministère de l'Intérieur et l'Autorité du Tourisme du Qatar (QTA) ont annoncé, ce dimanche, de nouvelles mesures de visa pour l'accès au territoire des ressortissants du Royaume du Maroc et de la République d'Algérie.

 

Les ressortissants algériens et marocains peuvent requérir un visa à leur arrivée au Qatar à la condition qu'ils soient titulaires d'une résidence ou d'un visa en cours de validité délivré par l'un des pays membre du Conseil de la Coopération du Golf (Arabie Saoudite, Bahreïn, Oman, Koweït et Émirats arabes unis), par le Royaume-Uni, par les États-Unis d'Amérique, par le Canada, par l'Australie ou la Nouvelle-Zélande ou par un pays membre de la Convention Schengen, annoncent les autorités qataries dans un communiqué.

Ces nouvelles mesures qui entrent  en vigueur le 15 septembre 2017, permettront « aux visiteurs éligibles de recevoir une notification de voyage électronique en remplissant une demande en ligne sur le site http://www.qatarvisaservice.com au moins 48 heures avant le voyage. Pour valider leur demande, les candidats sont invités à fournir une réservation d'hôtel, le billet de retour (ou un ticket pour un vol de transit) et une copie du passeport attestant une durée de validité supérieure à 6 mois », précise-t-on.

Selon le communiqué, le visa octroyé à l'arrivée est valable pendant 30 jours. Il  permettra à son titulaire une seule entrée au territoire d'une durée maximale de 30 jours avec la possibilité de prolonger le séjour de 30 jours supplémentaires sans quitter le pays. Si le visiteur venait à quitter le pays et souhaiterait y retourner, il devra soumettre une nouvelle demande électronique.

« Quant aux citoyens des deux pays qui ne remplissent pas les conditions d'obtention d'un visa à leur arrivée, ils peuvent postuler directement au visa touristique via le portail des visas pour le Qatar », explique le général de brigade Mohammed Ahmed Al Ateeq, directeur général du département des passeports.

Selon ce responsable, les autorités du Qatar actualisent  périodiquement la politique de visas « en fonction des développements économiques et internationaux afin de faciliter la coopération et attirer les visiteurs des pays cibles ».

Le Qatar avait annoncé en août dernier, la suppression des visas d’entrée dans le pays pour 80 nationalités. Ces derniers bénéficient du droit d’entrer au Qatar sur simple présentation,  à l’arrivée, d’un passeport valide. Hormis le Liban, aucun pays arabe ne figurait sur cette liste.


Évaluer cet élément
(6 Votes)

Laissez un commentaire



1 Commentaire

  • "Hormis le Liban, aucun pays arabe ne figurait sur cette liste."
    Ils sont vraiment comiques, les hypocrites schizophrènes: lèche-boules des occidentaux et financiers de mouvements terroristes.
    Gardez le votre bled, autant demander un visa pour aller en Enfer.

    Rapporter sam24 dimanche 10 septembre 2017 23:09
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

La saison 5 du CPP démarre sur la promesse d’une année politique décisive

Sondage

Ahmed Ouyahia est de retour à la tête du gouvernement dans un contexte de crise des finances publiques

Vidéos

Faire appel à la préférence nationale pour réussir le projet de 4000 MW d’électricité en renouvelables

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie- Le montant de la masse monétaire dans le circuit informel est surévalué, selon Ferhat Aït Ali (VIDEO)

Pour l'économiste Ferhat Aït Ali, le montant de la masse monétaire circulant dans les circuits informels ou thésaurisée est ''surévalué''. Au mieux, il ne s'agit que de 40 milliards de dinars, ''c'est ce que nous avons dans nos poches actuellement''.

Algérie-Emploi - "Les besoins du marché prennent l’ascenseur, les formations prennent l’escalier" - Mohamed Ali Deyahi (BIT) – Audio-

  Mohamed Ali Deyahi, Directeur Régional Afrique du Nord du Bureau International du Travail (BIT) a fait le constat ce mercredi  sur Radio M d’une évolution «préoccupante » du chômage des jeunes en Algérie qui atteint les 29% en 2017 contre 24% en 2016. La grande faille est dans l'écart entre le marché de l'emploi et la formation.

Tunisie: L'homme d’affaires Slim Riahi interdit de voyager (juge)

Une décision d’interdiction de voyage a été émise mardi par le juge d’instruction près le pôle judiciaire financier contre le président de l’Union patriotique libre (UPL) et homme d’affaires Slim Riahi, a annoncé mercredi le porte-parole du pôle financier, Sofiène Selliti.