Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 23 Octobre 2017

  •   Rédaction Maghreb Emergent
  • mardi 22 août 2017 11:40

Le roi Salman d’Arabie a dépensé plus de 100 millions de dollars pour ses vacances d'été au Maroc

 Le roi Salman avec Mohamed VI à Tanger (dr)

Les vacances du roi Salmane ben Abdelaziz Al Saoud au Maroc sont une bénédiction pour l’économie locale. Selon The Independent le souverain saoudien aurait dépensé l’équivalent de 100 millions de dollars pour ses vacances d’été annuelles au Maroc.

 Cela représente, souligne le média britannique, l’équivalent de 1,5% des revenus du tourisme étranger au Maroc. Les vacances royales saoudiennes sont une véritable aubaine pour l’économie marocaine.

 Pour comprendre l’importance de la dépense, il faut savoir que le roi Salman effectué sa visite annuelle au Maroc où il dispose d’un palais entouré par plus de 1000 personnes dont des ministres, des conseillers et des parents qui ont « réservé dans les hôtels les plus luxueux de la ville ».

 De grands travaux ont été effectués dans la propriété royale dont la construction de nouveaux bâtiments, d'héliports et d'une grande tente pour accueillir ses invités.

 

 


Évaluer cet élément
(7 Votes)

Laissez un commentaire



2 Commentaires

  • Ou est le problème ? C'est même budgétisé. Dans la loi de finances marocaine, dans la partie recettes, il y'a une ligne: Vacances du roi de l'Arabie Saoudite, 1 Mds DH.

    Rapporter Bouloulou mardi 22 août 2017 15:40
  • beaucoups de racontards et des rumeurs:chacun doit s'occuper de sois:et les "moutons" seront biens gardés.Alain.A.Fliti

    Rapporter Fliti mardi 22 août 2017 14:19
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP célèbre le centenaire de la Révolution d’Octobre en compagnie de Ould Kaddour (PDG de Sonatrach)

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Vidéos

Malika Rahal: "L'UDMA une contribution meconnue au mouvement national"

A ne pas manquer

Prev Next

Tunisie: De nouveaux marchés et un retour des partenaires traditionnels (OGB)

Les arrivées en provenance de la Russie ont considérablement augmenté, ces dernières ayant été multipliées par près de neuf entre 2015 et l’an dernier.

Algérie: une journée d’information sur les possibilités de la micro-finance en Côte-d’Ivoire

 Un comptoir commercial algérien basé à Abidjan regroupe déjà en son sein 65 sociétés algériennes de biens et de services.

Algérie : La presse électronique se mobilise pour défendre son droit d’exister

Un travail de concertation est en cours pour créer une association des éditeurs de la pesse électronique.