Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 22 Février 2018

  •   Algérie Presse Service
  • samedi 12 août 2017 08:21

Algérie: Mise en place d'une nouvelle stratégie pour le développement des régions frontalières avant fin 2017

Centre ville de Tamanrasser

"Le gouvernement prépare une nouvelle stratégie de développement des régions frontalières et des wilayas déléguées, qui sera mise en place avant la fin de l'année 2017".

 

Le ministre de l'Intérieur, des collectivités locales et de l'aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, a annoncé vendredi à Tamanrasset que le gouvernement comptait mettre en place une "nouvelle stratégie" de développement des régions frontalières avant la fin de l'année 2017, en vue d'insuffler une nouvelle dynamique à ces régions conformément aux instructions du président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

"Le gouvernement prépare une nouvelle stratégie de développement des régions frontalières et des wilayas déléguées, qui sera mise en place avant la fin de l'année 2017, et ce en application des instructions du président de la République pour le développement de ces régions à travers un programme spécial", a indiqué M. Bedoui qui présidait une réunion consacrée à l'évaluation des projets de développement dans la wilaya déléguée d'In Guezzam en présence du wali de Tamanrasset et des secrétaires généraux de plusieurs départements ministériels.

Le ministre a précisé que ce programme "concernera tous les domaines de développement local", ajoutant que "tous les moyens matériels et humains seront mobilisés à cet effet".

Le premier responsable du secteur a par ailleurs indiqué que les retards enregistrés dans les projets programmés dans la région sont dus à des "défaillances" de certaines entreprises en charge de la réalisation de ces projets.

Répondant aux préoccupations des élus locaux de la wilaya déléguée concernant la prise en charge des "besoins de la communauté algérienne résidant dans les pays voisins, notamment après la fermeture du Consulat d'Algérie à Gao (Nord du Mali), le ministre a indiqué qu'une "réunion sera organisée entre les notables de la région et le ministre des Affaires étrangères à l'effet d'examiner la facilitation des procédures administratives en faveur de cette communauté.


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

2017 a été marquée par la répression des ahmadites et des migrants (directrice d’Amnesty Algérie, sur Radio M)

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

"Il faut poursuivre les réformes engagées au début des années 2000"-Temmar

A ne pas manquer

Prev Next

Le Chinois Doogee assemble ses téléphones à Aïn Benian en partenariat avec Matos Algérie

La ligne d’assemblage verra la sortie, en mai prochain, des premiers téléphones assemblés localement. Quatre modèles seront commercialisés dans un premier temps (Doogee MIX, MIX Lite, Doogee X30 et X55). Quant au Doogee X9S, un mobile 4G entrée de gamme, il sera bientôt disponible sur le marché au prix de 17.000 dinars, selon le responsable communication et marketing de Doogee Algérie.

D’ici 2022 Sonatrach recrutera 12.000 personnes et, à compétence égale, priorisera les candidats du Sud

Ces milliers de recrutements, a expliqué le directeur exécutif des RH de Sonatrach, sont destinés à remplacer les effectifs « perdus » ces dix dernières années. Depuis 2008, a-t-il indiqué, 23.000 travailleurs ont pris leur retraite, soit « la moitié des effectifs », et les cinq dernières années ont connu une véritable saignée, avec 15.000 départs à la retraite.

Flash d’infos de Radio M.

Nous vous présentons le flash d’informations de Radio M., la web radio de Maghreb Emergent.