Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 19 Janvier 2018

  •   Maghreb Emergent
  • dimanche 16 juillet 2017 13:53

Algérie- Le militant des droits de l’Homme Kamel-Eddine Fekhar est sorti de prison (Me Dabouz)

Le militant des droits de l'Homme Kamel-Eddine Fekhar est enfin libre. Il a quitté la prison de Médéa ce  dimanche 16 juillet, a annoncé son avocat Me Salah Dabouz.

 

Arrêté en juillet 2015 suite aux événements sanglants qui ont ébranlé la vallée du Mzab, M. Fekhar a purgé une peine de deux ans correspondant à une confusion de trois condamnations à la prison ferme pour des chefs d’inculpation d’ "atteinte à la sûreté de l'Etat" et "incitation à la haine raciale".

M. Fekhar n'a été jugé que fin mai dernier après 23 mois passés en prison sans procès. En janvier 2017, il avait entamé une grève de la faim pour dénoncer sa détention sans procès. Son avocat, Me Debbouz s’est personnellement mobilisé en entament une marche de 400 km le 15 avril, d’Alger vers l’hôpital de Laghouat où se trouvait Kamel-Eddine Fekhar.

Après cette mobilisation et l’élan de solidarité qu’elle a généré, M. Fekhar a décidé de suspendre sa grève en avril. 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

comment Bouteflika pousse déjà Ouyahia vers la porte & comment Tiguentourine a sonné la chute du DRS

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

Docteur Ali Belkheiri: "Il y a des secteurs qui vont beaucoup recruter en A

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie : Les militants du FFS à Ghardaia ont été tous acquittés

  Le FFS avait  interpelé  par le biais  d’une question orale le ministre de la justice garde des sceaux, Tayeb Louh, le 09 janvier  passé, sur  la présentation  de ces cadres et militants du FFS à Ghardaia devant le tribunal criminel.

Maroc : la réforme du régime de change est une décision "souveraine" (Banque centrale)

Initialement prévue pour juillet dernier, cette réforme, qui vise à élargir la fluctuation du dirham marocain, avait été retardée par le gouvernement pour "des études supplémentaires".  

Algérie : Ouyahia n a pas encore dit son dernier mot au sujet des privatisations

Le FLN, le RND et même le FCE sont d’accord pour respecter la décision du président subordonnant à son accord les privatisations.