Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 23 Août 2017

  •   Amin Fassi-Fihri
  • lundi 19 juin 2017 12:14

Maroc-Polisario: Vers un procès dans l'affaire d'un vraquier chargé de phosphates bloqué à Port-Elisabeth

 

La justice sud-africaine a décidé d'aller vers un jugement sur le fond dans l’affaire du navire chargé de phosphates en provenance du Sahara Occidental, placé sous séquestre à Port Elisabeth depuis le 1er mai dernier sur requête du Front Polisario.

 

 

Le juge sud-africain, qui statuait sur cette affaire le 15 juin dernier, a décidé de renvoyer le dossier du navire ‘‘NM Cherry Blossom’’, transportant une cargaison de 50.000 tonnes de phosphates provenant des mines de Boukraa, au Sahara Occidental, et le maintien sous séquestre jusqu’à un procès sur le fond.

 Ce bateau, parti le 27 avril de Layoune, dans le Sahara Occidental, a été arraisonné le 1er mai par la police sud-africaine alors qu’il faisait escale à Port- Elisabeth, en direction de la Nouvelle-Zélande.

 Le front Polisario avait porté plainte devant un juge local contre les propriétaires du navire, transportant une cargaison de phosphates provenant du Sahara Occidental, un territoire non autonome et occupé par le Maroc.

 Dans son jugement rendu jeudi, le tribunal de Port-Elizabeth a renvoyé sa décision sur le fond du litige à un futur procès dont la date n’a pas été fixée.

 ''Le tribunal a estimé que la République arabe sahraouie démocratique et le Front Polisario avaient pu établir a priori que le propriétaire du chargement était le peuple du Sahara occidental'', a déclaré un avocat du Front Polisario, Andre Bowley.'' Je dis a priori car la question sera tranchée sur le fond lors d’un prochain procès'', a-t-il ajouté.

 ''Mes clients ont convaincu le tribunal que leur dossier est suffisamment étayé pour que le cargo reste en Afrique du Sud jusqu’au procès'', a précisé l'avocat, cité par l'AFP.

 Ainsi, le recours du Maroc, portant sur une demande de libération du vraquier NM Cherry Blossom, devant la Cour de Port Elisabeth a été rejeté. Le vraquier était en route pour la Nouvelle Zélande, en passant par le Cap de Bonne Espérance. Il avait été saisi le 1er mai dernier et immobilisé à Port Elisabeth sur requête d'un représentant du front Polisario en Afrique du Sud.

 Selon la direction de l'Office chérifien des phosphates, il s'agissait ''d’une ordonnance temporaire, de saisie conservatoire, prise par un juge sud-africain. En aucun cas il ne s’agit d’une interception, ni d’une décision de l’Afrique du Sud. La commercialisation de cette cargaison de phosphates n'est en aucun cas illégale, elle ne contrevient pas au droit international''.


Évaluer cet élément
(4 Votes)

Laissez un commentaire



2 Commentaires

  • to Nass.
    Tant qu'aucune résolution de l'ONU depuis 1975 ne parle d'occupation par le Maroc de ce territoire. le sahara restera marocain jusqu'à la fin des temps et seul la puissance divine pourra le sortir de son sahara.

    Rapporter Basil jeudi 22 juin 2017 12:40
  • Tant la Charte de l'ONU et ses résolutions que l'arrêt de la Cour de justice Internationale de 1976 et le récent arrêt de la Cour de justice de l'UE du 21/12/2016 énoncent que "le Sahara Occidental est un territoire NON AUTONOME, distinct et séparé, ne faisant pas partie du Maroc". Le Maroc occupe militairement ce territoire et y pille les richesses en même temps qu'il maltraite la population. Mais l'heure de son occupation illégale a sonné en ce sens que le Peuple Sahraoui ne devrait plus tarder à recouvrer sa liberté et son territoire, en un mot : son indépendance.

    Rapporter Nass jeudi 22 juin 2017 04:31
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

La fabrication des panneaux solaires coûterait très cher à l’Algérie-Pr Omar Aktouf

Sondage

L’Algérie a battu ce mois de juillet un nouveau record du pic maximum appelé (PMA) en électricité. Le PMA oblige Sonelgaz à un investissement de plus de 500 milliards de dinars par an.

Vous êtes d’accord avec ces dépenses à cause d’un pic de consommation de quelques jours par an car l’électricité est un droit constant ? - 26.7%
Vous pensez que cela est trop couteux pour le pays et qu’il vaut mieux se discipliner et arrêter la course financière derrière le PMA ? - 35.6%
Vous pensez que la croissance du PMA va se ralentir si les couts des investissements sont plus supportés par les usagers dans l’avenir ? - 28.7%

Total votes: 565

Vidéos

L’ambassadeur italien à Alger a évoqué sur Radio M le procès Saipem et l’investissement de Cevital en Italie

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie – Le retour d’Ouyahia pourrait se traduire par une relance des privatisations

  A l’arrêt depuis 2007, le processus de privatisations des entreprises publiques va-t-il être relancé par Ahmed Ouyahia? La loi de finances 2018 pourrait remettre au gout du jour le très controversé art 66 de la LF 2016.

Algérie- Trois arrêtés vont fixer le mode d'emploi de la pêche et la commercialisation du corail

Trois (03) arrêtés interministériels devant relancer la pêche au corail à travers le littoral seront "prochainement" promulgués pour fixer toutes les procédures juridiques et mesures relatives à l'exploitation de cette ressource maritime, au traitement et à la traçabilité des quantités pêchées jusqu'à la commercialisation.

Finlande: Le Marocain, qui a tué deux femmes à Turku, venait d'être débouté de sa demande d'asile

Le Marocain qui a reconnu avoir tué deux femmes à coups de poignard et blessé huit autres personnes vendredi à Turku, en Finlande, venait d'être débouté de sa demande d'asile, ont déclaré mardi les autorités finlandaises.