Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 30 Avril 2017

  •   (Boualem Alami)
  • mercredi 19 avril 2017 09:07

Maroc- Mohamed VI n’a pas rencontré Donald Trump à Miami, il a eu des selfies

Le roi du Maroc à Miami (DR)

 

Le roi du Maroc n'a pas rencontré, dimanche dernier le président américain Donald Trump à Miami comme annoncé par des "sources proches du palais" . Il avait pourtant écourté ses vacances à Cuba et annulé son programme de visites en Amérique Latine.

 

 En vacances dans une île des Caraïbes, l'ile Cayo Santa Maria de l'archipel Jardine del Rey, après un court séjour le 7 avril à l'hôtel Saratoga à la Havane, le roi du Maroc devait y passer dix jours en famille.

 Selon des correspondants de la presse espagnole à La Havane, Mohamed 6 en est reparti précipitamment jeudi 13 avril, pour un voyage improvisé en Floride, dans un jumbo jet prêté par la famille royale saoudienne.

  La raison de ce changement de programme soudain est que le président américain Donald Trump avait programmé de passer le week-end pascal dans sa résidence de Mar-a-Lago à Palm Beach. Suffisant pour que les informations parvenues au monarque marocain lui fassent miroiter la possibilité d'un entretien avec Trump.

 Par la suite, les événements vont s'accélérer, avec au bout un camouflet pour Mohamed 6, qui n'a pu rencontrer le président américain, alors qu'il avait fait déplacer à Miami son ambassadrice et les diplomates de la mission marocaine à Washington.

 

Floué par un ancien chef de milice libanais?

 

Selon Ignacio Cembrero, ancien correspondant d'El Pais au Maroc, c'est un ancien dirigeant de la milice chrétienne des Forces libanaises, Walid Fares, conseiller du Président Trump, qui aurait monté cette manœuvre, promettant au roi marocain une rencontre avec Trump, qui devait passer le week end de Pâques à Miami.

 Les relais médiatiques du palais avaient été mis en alerte et ont fait état d'un déjeuner programmé à Miami entre le roi du Maroc et le président américain dimanche 16 avril. La presse américaine, en particulier celle people, rapporte en fait que le président US avait offert ce dimanche de Pâques un ‘’brunch’’ à sa famille et à ses amis.

 Donald Trump est reparti de Palm Beach à bord de son avion pour rentrer dimanche en début d’après-midi à Washington. A Miami, le roi du Maroc a poursuivi cependant ses ''vacances'', se prêtant volontiers au jeu des selfies avec des ressortissants marocains établis en Floride.

Le souverain marocain est resté à Miami dans l’espoir, estiment des observateurs d’être reçu par le locataire de la Maison Blanche et d’essayer de corriger son soutien à la candidate démocrate Hilary Clinton.

Des emails échangés entre les collaborateurs de la candidate démocrate, et dévoilés par Wikileaks en octobre 2016, révèlent qu’il s’était engagé à obtenir 12 millions de dollars pour la Fondation Clinton. Mais la raison principale de cette rencontre souhaitée par le roi du Maroc reste le Sahara Occidental,  Mohamed VI voulant s’assurer d’un soutien américain  avant le débat prévu du Conseil de sécurité de  l'ONU sur ce dossier de décolonisation à la fin du mois.

 La première mouture de la résolution soumise au conseil de sécurité sera rédigée par Nikki Hakley, ambassadrice des Etats-Unis d'Amérique auprès des Nations unies. Autant de raisons qui expliquent que Mohamed 6 s'attarde aux Etats-Unis.


Évaluer cet élément
(10 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

7 Commentaires

  • @ "sidkom" lmakhrib,

    La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, beaucoup de gens paraissent brillants jusqu'à ce qu'ils ouvrent leur gueule.

    Rapporter Vangelis jeudi 27 avril 2017 16:27
  • C'est vrai que Bouteflika vous represente tres bien; c'est ce que vous meritez! Des dirigeants impotents et seniles.
    Ce qui explique fort bien la jalousie maladive que vous portez au Maroc. On ne vous en veut pas... on a meme pitie. Vive le Roi. Vive le Maroc.

    Rapporter Siddkoum AlMaghrib jeudi 27 avril 2017 04:33
  • Ben voilà, le maroquin dans toute sa splendeur, vulgaire et fou de rage lorsqu'on lui met le nez dans le caca.

    Si moi, je suis comme tu dis, un pauvre con, cela ne me fait rien, venant d'un pauvre tout court qui se prend pour crésus et qui pète plus haut que son cul.

    Je te l'ai dit le pauvre sujet, fermes ton clapet avant de parler à sidek, l'algérien qui ne mendie pas pour avoir ce que tu détaille au raz des pâquerettes, comme si les patates et les bananes font vivre leur homme. Manges les, gaves toi si tu veux mais casses toi le pauvre mangeur de bwinina et de légumes avariés exposés au soleil toute la journée sur des charrettes tirées par des bourricot de ton genre.

    Quand donc bon sang de bon sang les pays de la planète vont donc ouvrir leurs yeux sur les activités illégales des sujets dirigés par leur roi, ton roi et qui investissent ces revenus en les blanchissant ?

    Et en plus il se croît en terrain conquis en allant chez son ennemi, Cuba pour essayer de forcer à être reçu. Ça c'est un roi ?

    On va bien rigoler à cette fin de mois d'avril.

    Et sans salutation, pauvre sujet, rageur et grossier.

    Vas donc lécher les babouches ailleurs car tu n'as pas le niveau vu qu'en plus tu veux régler le différend non pas par la contradiction par la dispute de voyou comme tous tes compatriotes trafiquants et terroristes dont le dernier de Paris est assurément un énième maroquin

    Rapporter Vangelis vendredi 21 avril 2017 10:06
  • A vangelis.

    Casse toi pauvre ....
    SIR TERGOUD demain t ' as rendezvous avec ton agent d'insertion.
    Mieux, va faire la file d'attente pour les patates congelee et n'oubli pas de prendre une selfie avec lalak la bannane.
    Poste le tout sur facebook lorsque la connexion est retablie.
    Et enfin n'oubli pas de changer les couches de ton roi.
    Sinon si t ' as un probleme, a €80 le billet dit moi ou et quand, on regle ca...

    Rapporter Anunnaki jeudi 20 avril 2017 20:15
  • Voici le m6 sur TSA et autres : https://www.tsa-algerie.com/donald-trump-fait-faux-bond-a-mohamed-vi-en-floride/

    Rapporter Vangelis jeudi 20 avril 2017 11:09
  • Vous avez dénaturé la vraie photo en ne la publiant qu'à moitié. Voici celle parue sur le site TSA qui donne peut-être l'une des explications du pourquoi Trump l'a ignoré. Un roi ça ? Et quelles "babouches" aux pieds ! Hahahahahahah !

    @ prétendu extra terrestre, Anunnaki, (rien que ça !) vous êtes encore un nouveau maroquin ou un qui a modifié son pseudo, qui tente de cacher le soleil avec un tamis en voulant servir une soupe insipide.

    Vos pouvez livrer un combat à mort il est en pure perte car vous n'êtes que sujet servant le roi prédateur. Vous n'avez nada pour vous, que des miettes et inutile de fanfaronner de ci de là tout le mode vous connaît y compris Donald Trump.

    Descendez donc de votre ovni et ouvrez les yeux sur votre réalité crue et cruelle au lieu de viser l'Algérie mon pays.

    Rapporter Vangelis jeudi 20 avril 2017 10:55
  • Au denomme mahdi boukhalfa qui utilise le nom de plume "Boualem alami".
    C'est Jeune Afrique qui a relayer l'information en premier et non des sources "proches du palais" comme vous pretendez.
    Pour le soi-disant camouflet; C'est une blague de mauvais gout et avoir le culot d'ecrire une enormite pareille releve plus de la psychanalyse que d'autre chose.
    Cet article est en soi-meme une autre manifestation aigue du syndrome chronique algerian de la projection psychologique.
    Depuis quand les souverains du Maroc demandent audience a n'importe quelle creature sur la planete Terre???!!!
    C'est Donald Trump ( Video a l'appui ) qui faisait les cent pas dans la reception du Plaza hotel a New York pour rencontrer Hassan II et non Mohammed VI.
    Et meme si par je ne sais par quel miracle ;ce que dit Ignacio Cembrero a un tant soi peux de verite; nous sommes dans la logique des choses.
    Le Maroc a jouer la carte Clinton contre Trump et a perdu, ceci est indeniable. Donc en temps que chef de l'etat Marocain, le roi va assumer et supporter les consequences de ce choix.
    s' il y a des pots casser a payer ou des couleuvres a avaler Mohammed VI va le faire. C'est son "BOULOT".
    Le Maroc est engager dans un combat a mort: Politique, Economique et Militaire sur plusieurs fronts. Chaque Marocain, Du roi jusqu' au plus simple citoyen/enne va faire sa part dans l'interet supreme de la nation et a la memoire de leurs glorieux ancetres.

    Rapporter Anunnaki mercredi 19 avril 2017 17:50
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 26.04.2017 Macron-Le pen Nouveau monde en marche ?, Classement RSF Grine boulet de l'Algérie?

Sondage

Le ministre du commerce algérien parle d’une réduction de 15 milliards de dollars des importations en 2017.

Vidéos

"Les ventes de tablettes en baisse dans le monde, en hausse en Afrique"- Khadidja Kazitani-Deloitte Algérie

A ne pas manquer

Prev Next

La production algérienne s’expose à Nouakchott : Le marché africain en ligne de mire

Pas moins de 71 entreprises nationales représentant plusieurs secteurs participent au Salon de la production algérienne qui se tient du 30 avril au 7 mai à Nouakchott (Mauritanie).

Tunisie :"L’augmentation du taux d’intérêt directeur n’aura pas un impact significatif sur la dépréciation du dinar"

Pour l’universitaire Fatma Marrakchi Charfi, les dernières mesures prises par le conseil ministériel restreint pour propulser l’épargne à travers l’augmentation du taux d’intérêt n’aura pas un impact significatif sur la dépréciation de la monnaie nationale et ce « parce que le pays a un taux d’intérêt réel négatif ».

Le CPP regrette Mélenchon et vote contre Hamid Grine (audio-vidéo)

Le Café presse politique a anticipé la relation Algérie-France sous une présidence Macron qui se dessine. Et boycotté les législatives dans son menu.